Sin Theatre


 

Puisque nous devrons vivre ensemble... [Ft. Nia Jones]

Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 390
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Lun 12 Mar - 22:27


Puisque nous devrons vivre ensemble...




Un bruit de fond montait aux oreilles de la jeune fille alors qu'elle gravissait doucement les escaliers, bagages en mains. De temps à autre, elle croisait un élève dans ce couloir qui lui paraissait interminable. Pas un sourire. Pas un signe de tête. Elle ignorait simplement chaque personne qu'elle voyait. Rasant les murs pour ne pas se faire remarquer, Weiss avait une démarche lente, presque robotique tandis que son regard fixait un point imaginaire. Sa tête lui semblait vide, comme si un vortex avait engloutit son esprit pour l'emprisonner dans une dimension flou. Et ce petit mal de crâne fantôme qui persistait...

L'oiseau qui la suivait depuis son arrivée vint se poser sur son épaule, l'air de rien, secouant légèrement son plumage si chatoyant et donnant un petit coup de bec contre le joue de Weiss.

*Edelweiss ? Je sens qu'une chose te tracasse. Veux-tu en parler ?*

La jeune fille porta un instant son attention sur le petit Quetzal avant de soupirer lourdement. L'oiseau n'avait rien fait de mal et, au même titre que la jeune fille, il n'avait pas demandé à être dans cette situation. Sa tentative de dialogue était touchante mais Weiss ne pouvait tout simplement pas y répondre. Comment mettre des mots sur ce qu'il venait d'arriver ? C'était impossible. Rien de logique ne pouvait expliquer cette situation et rien de concret ne pouvait servir de référence pour apaiser son incompréhension. Elle était encore un peu perdue alors qu'elle venait à peine de subir ces... modifications. Une femme lui avait pourtant expliqué ce qu'il s'était passé en usant d'informations claires et basiques pour ne pas trop l'embrouiller. Mais elle n'arrivait pas à le croire. Son esprit scientifique se sentait malmené par toutes ces révélations et ne pouvait s'empêcher de rouspéter. La magie existe ? Impensable. Tout sur cette Terre est régit par des réactions physiques, chimiques ou biologique. C'est un fait. C'est prouvé. Il ne faut pas confondre fiction et réalité.
Cependant, elle avait beau faire tourner ces mots en boucle dans sa tête pour se persuader que rien d'anormal ne l'avait frappé, un petit quelque chose la faisait douter. Sans compter l'oiseau, Weiss avait tout de même l'impression d'avoir changé. Elle ne pourrait pas décrire cette sensation si particulière mais, bizarrement, elle se sentait différente...

*Je suis touchée par ta considération mais je suis encore un peu perdue...*

Indirectement elle coupa la conversation, ne voulant pas réellement s'étendre sur le sujet. Weiss a toujours été une personne terriblement pudique quant à ses pensées profondes ou à ses émotions alors c'est pour elle normal de ne pas en dire trop. De mettre une petite distance.
Enfin, étant directement lié à son âme, le Quetzal avait accès à tout ce que pouvait ressentir la jeune fille. Elle s'en doutait puisqu'il parlait directement dans sa tête mais ne voulait pas l'admettre. Imaginer un être omniscient était quelque peu effrayant...

*Dans ce cas, que dirais-tu de me nommer ?*

L'oiseau se manifestait encore... Décidément, Weiss avait vraiment du mal avec cette façon de dialoguer. Tout les principes de bases qu'elle connaissait semblaient s'effondrer à chaque mot échangé avec le Quetzal. Enfin, d'une certaine manière, elle savait qu'il ne pensait pas à mal. Qu'il voulait simplement changer de sujet et lui permettre de penser à autre chose.
Se sentant incapable de laisser son nouveau compagnon dans l'attente, elle se mit à réfléchir. Effectivement, toute personne avait le droit de porter un nom. D'avoir une identité. Alors elle fera de son mieux pour répondre à sa question.

*Juwelen1 ?*

Ce mot s'était imposé à son esprit comme une évidence. C'était l'une des premières choses qu'elle lui avait dit lorsqu'elle l'avait vu. « Joyaux ». Comme son plumage qui semblait briller au soleil. Mystérieux. Magnifique.

Désormais nommé Juwelen, l'oiseau remercia la jeune fille dans un mouvement de tête puis se tut. Sûrement pour éviter à son l'esprit de se trouver trop perturbé.  
Weiss reprit sa marche dans le silence, redoublant d'effort pour ne pas lâcher ses valises bien trop lourdes à son goût. Bizarre. Il y a quelques minutes à peine, elle entrait dans l'établissement et maintenant elle cherchait sa chambre. Exactement comme l'aurait fait tout élève normal, découvrant un nouvel environnement. Alors imaginer que tant de choses soient survenues entre temps relevait presque du rêve...

Un ultime pas mena Weiss devant un numéro gravé sur une porte désignant sa chambre. Elle était arrivée et rien ne l'empêchait de se manifester pourtant elle n'osait pas toquer ou même entrer avec sa clé. Durant toutes ces années de collège, elle avait prit l'habitude de s'isoler de ses camarades de classe mais là, elle devra vivre en collocation presque permanente avec deux personnes. Une petite réticence vint lui parcourir la colonne vertébrale comme un frisson. Elle avait un peu peur. Peur de ne pas s'entendre avec ses futures colocataires. Peur de ne pas être acceptée comme elle était. Peur de mal vivre cette situation.  
Comment garder son jardin secret si elle ne vivait pas seule ? Pour que la cohabitation soit agréable, elle devra indubitablement faire quelques efforts de communication, elle le savait. Mais cela signifiait de prendre un risque. Le risque d'exposer sa nature profonde... Enfin, ce n'était pas le moment d'y penser. Pour l'heure, elle se devait de s'apaiser pour se présenter en bonne et due forme pour faire bonne impression mais aussi pour commencer à établir de bonnes bases.

Quelques respirations l'aidèrent à se calmer puis elle toqua à la porte.


_____________________________Notes______________________________

1. Juwelen = Joyaux en Allemand


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Nia Jones
BB |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 158
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 07/05/2000
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Alone
Personnage sur l'avatar : Erza Scarlet - Fairy Tail
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Envie 

Commentaire/citation : Nia écrit en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t31-doctor-who-a-eu-des-descendants-a-son-insu-8d#56 http://sin-theatre.forumactif.com/t42-journal-de-nia#89 http://sin-theatre.forumactif.com/t76-dossier-scolaire-nia-jones

Dim 18 Mar - 19:09
Hier on m'avait informée qu'à partir d'aujourd'hui, Melody et moi-même aurions une nouvelle colocataire. J'étais impatiente de voir à quoi elle ressemblait et surtout, quel genre de personne ce serait. Une garce ? Une fille cool ? Une fille à moitié chiante et à moitié géniale ? Et aussi son physique. Non je ne pensais pas qu'à ça mais depuis que j'avais pénétré dans cet établissement, j'en voyais de tous les genres. Ca m'intriguait.

Malgré tout, je ne pouvais pas échapper aux cours. Je ne savais pas à quel moment elle arriverait. Peut-être qu'elle était déjà en cours ou qu'elle arriverait après. Je ne m'en inquiétais pas plus parce que je la verrais tôt ou tard. Et puis j'avais autre chose à penser pour le moment. Un examen occupait bien plus mon esprit. Si je pensais trop à des choses sans rapport, j'allais juste me louper. Je me rendis donc en salle de classe où je me concentrai sur ce que je devais faire.

À la fin des cours, j'errai dans les couloirs pou retourner dans ma chambre. C'est en arrivant proche de celle-ci que je croisai une fille qui semblait hésiter. Etait-elle la nouvelle arrivante ? Fort possible. À première vue, elle semblait être humaine physiquement. Du moins pour le peu que je pouvais voir. Je ne m'attardai toutefois pas à ce détail et me stoppai quelques instants pour l'observer. Si c'était bien la nouvelle colocataire, elle devait bien avoir sa clé donc elle pouvait entrer sans autre dans la chambre. Pourtant elle avait l'air d'hésiter entre entrer ou frapper à la porte. C'est peu après qu'elle se soit décidée que je me remis en route pour la rejoindre en souriant.

- Tu es notre nouvelle colocataire ?

J'ouvris la porte en restant amicale avec la nouvelle arrivante. Sachant que j'arrivais à l'instant et que Melody était sûrement avec sa soeur, la jeune demoiselle aurait pu toquer longtemps.

- Je m'appelle Nia au fait. Enchantée !

J'entrai dans la chambre et la laissai en faire de même avant de refermer la porte. Je posai mes affaires sur mon lit, contente d'avoir terminé ma journée de cours. Mon attention se reporta ensuite rapidement sur le nouvelle venue.

- Tu viens d'où ?

La curiosité se lisait aisément sur mon visage. J'étais réellement intriguée, je voulais en savoir plus sur elle mais je devais me contenir aussi. Si je lui posais trop de questions maintenant, elle aurait l'impression d'être bombardée et se sentirait sûrement oppressée. Mon but n'était pas de lui mettre la pression.
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 390
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Lun 19 Mar - 23:15


Puisque nous devrons vivre ensemble...




De nouveaux bruits de pas claquèrent dans le couloirs alors que Weiss toquait doucement à la porte. Elle n'y prêta que peu attention au début puis sursauta en entendant une voix s'adresser sûrement à elle. D'une certaine façon, elle avait légèrement honte de s'être fait ce petit coup de frayeur seulement à cause de sa concentration intense sur la porte de la chambre mais en même temps, avec ce qu'il s'était passé au portail, elle se pardonnait d'être un peu sur les nerfs.

- Tu es notre nouvelle colocataire ?

Une jeune fille aux cheveux rouges lui souriait. Elle était plutôt jolie. Très jolie même... Pour commencer, elle était plus grande que Weiss et avait des formes encore plus avantageuses qu'elle tandis que ses yeux en amandes dans les tons de marrons foncés avaient quelque chose de profonds. De perçants. Elle avait ce sourire amical sur les lèvres mais son regard intense impressionnait légèrement la jeune fille qui se contenta de hocher timidement la tête pour répondre à sa question avant de la suivre dans la chambre.
Enfin elle allait pouvoir poser ses bagages ! Pas qu'ils étaient trop lourds pour elle mais plutôt parce que sa paume de main écorchée commençait sérieusement à se manifester.

- Je m'appelle Nia au fait. Enchantée !

Nia ? Ça n'avait pas l'air de sonner trop français et à entendre sa façon de parler elle ne devait pas être étrangère. Cette pensée rassura Weiss qui avait gardé un mauvais souvenir de son séjour en France. Ce n'est pas qu'elle voulait stigmatiser les mentalités françaises envers l'Allemagne mais depuis elle restait très méfiante et sur la défensive. Enfin, supposer que la jeune fille en face d'elle puisse être anglaise la fit se détendre un peu. Quoi qu'eux aussi avaient souffert de la guerre, n'est-ce pas ?
Quoi qu'il en soit, elle ne pourrait pas cacher longtemps son identité alors autant se faire une raison...
Tout en déposant ses valises dans un coin de la pièce, elle prit enfin la parole pour se présenter.

- Je me nomme Edelweiss Wintenberger. Ravie de vous connaître.

Elle savait son accent très correct et soignait son langage du mieux qu'elle le pouvait pour ne pas paraître impolie. Se retrouver dans une chambre déjà habitée par deux personnes lui donnait une sensation de s’incruster ce qui la mettait un peu mal à l'aise. Loin d'elle l'idée de vouloir déranger ou embarrasser ses colocataires avec qui elle ne savait pas trop comment agir. Bien qu'ayant partagé de nombreux moments avec ses cousines, elle restait une fille unique habituée à la solitude et au calme. Cette nouvelle situation était tellement nouvelle pour elle qu'elle ne savait vraiment pas de quelle manière l'aborder. Peut-être qu'un sourire serait le bienvenu ?

- Vous pouvez m'appeler Weiss si mon prénom vous semble trop long. Renchérit-elle en esquissant un sourire qu'elle voulait sympathique plutôt que timide.

Alors que Nia posait ses affaires de cours sur son lit, Juwelen vint se percher sur l'épaule que Weiss. Elle lui adressa un regard circonspect, sur la défensive. Cet oiseau la suivait depuis les grilles et semblait prendre ses aises un peu facilement... Elle n'était pourtant pas sa maîtresse ni même son amie alors pourquoi s'obstinait-il à se coller à elle ?
Puis la question fatidique tomba. Sa nouvelle colocataire venait de lui demander d'où elle venait avec une curiosité indéniable dans le regard.

- Je suis Allemande mais j'ai étudié en France ces dernières années.

C'est avec une petite hésitation qu'elle avoua sa nationalité. Inutile de le cacher, de toute façon Nia finirait par faire le lien avec la sonorité de son nom. Et puis elle n'avait pas envie de se proclamer Française alors qu'elle ne l'avait jamais ressenti comme ça.  

*N'aie pas peur, il n'y a pas de raison qu'elle change son comportement sous prétexte que tu es Allemande.*

Oui, c'est ce qu'elle espérait sincèrement mais c'était plus fort qu'elle. Une partie de son être la maintenait légèrement en alerte pour anticiper toute potentielle attaque. Et aussi pour garder une distance avec cet oiseau qui parlait dans sa tête. Elle faisait attention de ne pas lui répondre trop facilement ou de ne pas lui donner matière à parler afin de couper court à la communication. Après tout, la télépathie n'existe pas. Elle espérait seulement ne pas dégringoler sur la pente de la schizophrénie... Chassant cette idée de son esprit en donnant un coup d’œil circulaire à la chambre, la jeune fille constata un agencement des plus basiques. Trois lits possédant chacun un tiroir ainsi qu'une table de chevet et un petit bureau. Il y avait également une porte menant sûrement à une petite salle d'eau. Ne sachant pas quel lit lui était attribué et n'osant pas s'installer sans y être invitée, Weiss était restée en retrait depuis qu'elle était entrée.

Doucement, elle frottait le dos de sa main blessée comme pour soulager la brûlure. Elle n'avait pas envie d'inquiéter inutilement sa colocataire mais ne pouvait pas risquer que ça s'infecte alors elle finit par lui adresser la parole, les joues rosies par la gène.

- Excusez-moi, je ne voudrais pas vous déranger mais auriez-vous du désinfectant ?


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Nia Jones
BB |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 158
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 07/05/2000
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Alone
Personnage sur l'avatar : Erza Scarlet - Fairy Tail
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Envie 

Commentaire/citation : Nia écrit en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t31-doctor-who-a-eu-des-descendants-a-son-insu-8d#56 http://sin-theatre.forumactif.com/t42-journal-de-nia#89 http://sin-theatre.forumactif.com/t76-dossier-scolaire-nia-jones

Mer 28 Mar - 19:34
Chose qui n'était pas voulue, je venais de faire sursauter la nouvelle arrivante. Soit elle était du genre à rapidement se faire des frayeurs, soit j'étais plus effrayante que je ne le croyais ou alors elle était perdue dans ses pensées tout simplement. Elle hocha positivement la tête suite à ma question. C'était donc bel et bien la nouvelle colocataire. Melody et moi étions gâtées. Notre colocataire était toute mignonne. Il restait juste à voir si le caractère serait aussi chou ou si c'était une peste. Pour le moment, c'était plutôt parti pour une demoiselle sympa. Espérons que ça dure.

Nous entrâmes toutes les deux dans la chambre et je lâchai mes affaires sur mon pieu. Je les rangerais plus tard. Pour le moment, ma curiosité était titillée et ne cesserait pas de l'être tant que je ne l'aurais pas assouvie. Néanmoins, j'étais polie alors je commençais évidemment par les présentations. Elle prit enfin la parole pour se présenter à son tour. Edelweiss n'était pas un nom commun. Du moins pas en Angleterre. Autrichien peut-être, ou allemand. Peu importe, ça restait un joli nom. Il me semble d'ailleurs que c'était aussi le nom d'une fleur. Il faudrait que je vérifie ça pour en être sûre mais si ma mémoire était bonne, c'était bel et bien ça. Elle ajouta aussi son surnom par lequel on pouvait l'appeler. Je m'attendais à « Edel » comme diminutif mais « Weiss » était même mieux.

- C'est noté ! En tout cas ton prénom est sympa, il est joli.

Peut-être que cela passerait pour une tentative de charme mais il n'en était rien. J'étais juste trop franche. Parfois ça m'attirait aussi des ennuis. Je repris les questions envers Edelweiss qui me répondit avec une légère hésitation. Ses origines étaient un problème ? Merde. J'espère que je n'avais pas trop mis les pieds dans le plat. Elle n'était pas obligée de me répondre au pire si elle ne voulait pas que ça se sache. Néanmoins, ça confirmait l'une de mes théories. Elle était bien allemande. Ca expliquait aussi le léger accent que j'entendais.

- Je comprends mieux d'où vient le nom. J'y suis jamais allée, ça doit être bien là-bas. Faudra que je songe à visiter un jour.

Je tiltai finalement sur le fait qu'elle ne devait pas savoir quel lit était encore libre. J'avais complètement oublié ce détail.

- Ah, excuse-moi j'oubliais un truc. Ce lit est encore libre donc installe-toi tranquillement et mets-toi à ton aise.

Je pointai donc du doigt le lit qui était libre en souriant. J'écoutais ensuite sa demande et hochai la tête avant de fouiller mes tiroirs. C'est là que je rangeais ma petite pharmacie. Je pris du désinfectant et le donnai à la nouvelle.

- Voilà. Ca te soulagera un peu mais tu devrais quand même aller voir à l'infirmerie. Ils auront sans doute quelque chose de plus puissant. Au fait, tu peux me tutoyer si tu veux.

Je la tutoyais déjà, ce serait bête de l'interdire de faire de même avec moi.

- Sans vouloir être indiscrète, tu t'es fait quoi à la main ?

Il n'y avait pas que sa blessure qui m'intriguait. Son oiseau aussi. J'avais du mal à savoir si c'était son animal domestique ou un oiseau qui l'avait choisie comme perchoir. Il restait là avec elle mais en même temps, elle ne semblait pas très enthousiaste de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 390
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Lun 2 Avr - 23:00


Puisque nous devrons vivre ensemble...




Bien que timide, Weiss parvenait à entretenir la phase de présentation. Ou du moins, elle en avait l'impression. Même si elle n'avait fait qu'énoncer des informations des plus basiques, il lui semblait avoir déjà beaucoup parlé. Mais ce n'était rien en comparaison avec sa nouvelle colocataire qui dégageait une aura de sociabilité impressionnante du point de vu de la jeune fille. Ses mots avait l'air de couler de sa bouche sans le moindre problèmes alors que les siens étaient bien trop hésitants...

Son prénom se fit ensuite complimenté par Nia, chose qui surprit le demoiselle. Agréablement, certes mais elle restait tout de même étonnée. Peu de gens faisaient des éloges sur ce prénom bien trop long ou compliqué à leur goût. Apparemment, c'était une plaie pour la mémoire... C'est pourquoi, Weiss commença à proposer ce surnom court pour aider ses camarades. En un sens, ça lui faisait un peu de peine. Elle avait toujours beaucoup aimé son nom complet alors le rogner de cette manière lui donnait des fois l'impression d'être incomplète. Enfin, depuis le temps, elle avait commencé à s'habituer à ce raccourcit. A l'apprécier même.
Aujourd'hui, on lui disait que son prénom complet été joli ce qui la fit esquisser un sourire.

- Merci, c'est gentil.

Puis sa colocataire continua ses questions, apparemment curieuse d'en apprendre plus.
D'abord réticente à l'idée d'exposer au grand jour ses origines, Weiss s'était finalement lancée puisque de toute évidence, il ne servait à rien de les cacher. Après tout, elles vivraient ensembles et finiraient bien par en parler.

- Je comprends mieux d'où vient le nom. J'y suis jamais allée, ça doit être bien là-bas. Faudra que je songe à visiter un jour, lança innocemment Nia.

Pour une surprise.. Weiss ne savait tout d'un coup plus où se mettre même si elle ne laissait rien transparaitre sur son visage.

*Tu vois ? Inutile de s'inquiéter, cette jeune fille n'est pas comme ceux que tu as pu connaitre au collège.* Tenta de rassurer Juwelen même s'il savait que son intervention perturberait son âme sœur.

C'est vrai qu'elle détestait entendre quelqu'un parler dans son esprit mais d'un autre côté, sa joie d'entendre de gentilles paroles envers son pays était plus grande encore que tout ce qu'elle pouvait reprocher à l'oiseau.
Le jeune fille ne répondit pas mais sourit de plus bel en jouant avec une mèche de cheveux. Timide comme elle était, Weiss n'osait pas regarder son interlocutrice mais son expression trahissait son soulagement. Au moins, elle n'aurait pas à s'inquiéter en rentrant dans sa chambre tout les soirs, c'est vraiment une bonne chose. Un endroit tolérant qui ne juge pas la différence. C'est ce qu'elle espérait trouver à Sindarë, cette école qui permettait à tout types d'élèves de cohabiter. Constater que sa colocataire ne faisait aucune discrimination rendait la jeune fille très heureuse. Enfin une note positive depuis cette arrivée.. mouvementée.

- Ah, excuse-moi j'oubliais un truc. Ce lit est encore libre donc installe-toi tranquillement et mets-toi à ton aise, s'empressa de dire sa colocataire tout en pointant l'un des trois lits.

Dans un hochement de tête, Weiss la remercia mais ne s'installa pas tout de suite pour demander du désinfectant. Elle était quelque peu gênée de demander une faveur à peine arrivée mais elle n'avait pas vraiment envie de passer à l'infirmerie. Après tout, bien que désagréable, cette blessure n'était pas bien grave.

Nia s'en alla donc chercher du désinfectant puis le ramena à la jeune fille tout en lui conseillant ce qu'elle aimerait éviter, l'infirmerie.  

- Au fait, tu peux me tutoyer si tu veux.

- D'accord. Excuse-moi, c'est un réflexe, répondit Weiss en prenant délicatement la petite bouteille de produit.

- Sans vouloir être indiscrète, tu t'es fait quoi à la main ?

Plutôt bavarde cette demoiselle. Elle répondait vite et posait toujours plus de questions. Pas que ça dérangeait Weiss mais le débit de parole de sa colocataire lui faisait presque un peu peur. Elle qui n'était pas comme ça, elle espérait ne pas décevoir avec ses silences ou réponses courtes.
Pour ne pas l'inquiéter plus mais aussi lui montrer que ce n'était pas très grave, elle lui présenta sa paume de main écorchée tout en expliquant.

- C'est bête, mais j'ai trébuchée à l'entrée...

C'était la seule réponse qu'elle désirait donner à son interlocutrice. Elle n'aimait pas mentir, elle avait même beaucoup de mal à le faire mais ce n'était pas tout à fait faux. Elle était bel est bien tombée, peu importe la façon dont ça s'est passé. Elle ne voulait pas avouer son malaise qui était encore trop inexplicable...  

- Je me permets d'utiliser le lavabo, prévint la jeune fille en hochant la tête pour remercier d'avance.

Elle se dirigea donc vers la petite salle d'eau pour se laver les mains consciencieusement avant d'appliquer le désinfectant. C'était agréable de sentir sa blessure nettoyée de toute impureté. Weiss regarda un instant sa paume de main ce qui lui rappela le garçon... Il était tellement froid et en même temps, elle pouvait le comprendre seulement, elle espérait que ça ne durerait pas s'ils étaient réellement "liés".
Elle secoua la tête puis retourna chercher ses valises pour les déposer sur son nouveau lit. Faire un peu de rangement l'aiderait à se changer les idées. Normalement...

- Et toi ? De quelle origine es-tu ? Demanda-t-elle pour faire un peu la conversation. Les silences gênants dès le premier contact, très peu pour elle.

Juwelen, lui, avait quitté l'épaule de la demoiselle pour se trouver un perchoir dans le chambre. Observant un peu tout ce qu'il s'y trouvait puis reportant son regard vers Nia.


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Nia Jones
BB |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 158
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 07/05/2000
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Alone
Personnage sur l'avatar : Erza Scarlet - Fairy Tail
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Envie 

Commentaire/citation : Nia écrit en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t31-doctor-who-a-eu-des-descendants-a-son-insu-8d#56 http://sin-theatre.forumactif.com/t42-journal-de-nia#89 http://sin-theatre.forumactif.com/t76-dossier-scolaire-nia-jones

Jeu 5 Avr - 0:26
Mon compliment semblait lui faire plaisir. Bien plus que je ne l'aurais cru. Certes un sourire ne montrait qu'une partie d'un sentiment mais je sentais qu'au fond, ce sourire cachait une joie plus grande qu'elle n'y paraissait. Et puis la conversation continua sur ses origines. J'étais intriguée et la curieuse que j'étais, aimait découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles choses, rencontrer du monde. À en croire sa réaction, il n'y en avait pas beaucoup qui complimentait ou qui s'intéressait à son pays d'origine. Ou alors il y avait une autre raison à sa joie. Je lui demanderai peut-être plus tard mais pour le moment, j'évitais. J'avais l'impression qu'il valait mieux éviter de trop rôder sur certains sujets personnels.

Je finis par lui montrer le lit sur lequel elle pourrait s'installer tout en m'excusant pour cet oubli. Avant qu'elle ne s'installe, elle voulait d'abord soigner sa blessure. Je lui donnai donc ce qu'elle demandait et fis à nouveau ma vilaine curieuse. Rien de trop personnel, je me demandais juste comment elle s'était écorché la main. Une simple chute. Je m'imaginais un truc plus grave, lié à l'apparition de dons étranges et potentiellement dangereux mais non. Elle avait seulement trébuché. C'était mieux que les scènes qui fusaient dans mon imagination trop fertile.

- Ah ! Oui vas-y, te gêne pas.

Pendant qu'elle s'occupait de nettoyer sa blessure à la salle de bain, je m'installai sur mon lit telle une flemmarde de première. Allongée sur le plumard, je fixai un moment le plafond en hésitant entre faire mes devoirs maintenant ou les faire plus tard. De toute façon pour ce que j'avais à faire, je pouvais me permettre de bien glander avant de m'y mettre sérieusement. Ou alors pour une fois, je procrastinais bien que ce ne soit pas vraiment le bon moment pour ça. Edelweiss me tira de mes rêveries à son retour en me questionnant à son tour.

- Je suis anglaise. En fait je suis même née ici, à Londres. Si tu veux un jour on peut aller en ville et je fais ta guide. Avec mon frère on sortait souvent se promener un peu dans tous les recoins de Londres alors si tu veux visiter un lieu, n'hésite pas.

Autant que mes escapades avec Dave servent à quelque chose, autre que connaître toutes les cachettes imaginables.
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 390
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Jeu 5 Avr - 19:54


Puisque nous devrons vivre ensemble...




UPour un début, tout semblait bien se passer. Cette jeune fille aux cheveux écarlates avait des airs très sympathiques et à aucuns moments ne s'était montrée virulente ou désagréable. Bien sûre, Weiss avait tendance à la trouver bien bavarde alors que, à l'inverse, elle parlait si peu. Un autre bon point. De toute façon, elle a toujours préféré écouter plutôt que raconter alors c'était rassurant de savoir sa colocataire plus sociable qu'elle pour tenir la conversation. Mais elle n'était tout de même pas avare de parole au point de laisser tout faire à Nia c'est pourquoi elle posa également une question sur ses origines à laquelle elle répondit par une longue tirade, laissant filtrer une myriade de petites informations. Apparemment elle était londonienne depuis sa naissance et connaissait la ville dans les moindres recoins. Serait-ce de là que vient son aisance ou son assurance ? Bien sûre Weiss savait que le caractère sociale ne dépendait pas de la ville où l'on se trouvait mais peut-être que d'être "chez soi" aidait à se sentir rassuré, en sécurité. Savoir cela tranquillisait quelque peu la jeune fille qui n'était déjà pas très à l'aise dans un décors qu'elle ne connaissait pas. Après tout, côtoyer une personne ayant toujours vécu à Londres lui permettrait sûrement d'aborder la ville sans en avoir trop peur ?
Puis elle lui proposa d'être sa guide pour d'éventuelles sorties. D'après ses dires, Nia avait une bonne connaissance de la ville puisqu'elle sortait souvent l'explorer avec son frère.

- C'est gentil de proposer, je n'hésiterai pas à l'avenir, répondit Weiss en défaisant sa valise.

Il est vrai que les événements dès son entrée dans l'école avaient créé une sorte d'angoisse chez la jeune fille. Angoisse qui ne faisait qu'augmenter depuis qu'elle avait quitté Léandre, mais sa rencontre avec Nia semblait l'apaiser un peu... Comme si elle se sentait entourée. Bien sûre, elle ne la considérait pas comme son amie, elle venait à peine d'échanger quelques mots mais il était plaisant de savoir sa colocataire amicale. Après tout, elles vivraient ensemble pendant leur scolarité. Il était normal d'espérer partager sa vie avec des personnes agréables. Weiss songea ensuite à sa deuxième colocataire. Comment pouvait-elle bien être ? Aussi gentille que Nia ou au contraire agaçante ? Elle avait hâte de la rencontrer et en même temps ce n'était pas l'une de ses principales préoccupations.
Pour l'heure, elle était plutôt embêtée de voir cet oiseau prendre ses aises dans la chambre... Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il l'avait suivit avec tant de convictions ni comment il parvenait à se faire comprendre. Cette façon de converser ne ressemblait à rien de logique. Et puis de toute façon, la magie n'existe pas.  

Chassant cette idée de son esprit, la jeune fille commença à transvaser ses vêtements de sa valise au tiroir qui était sous son lit, les repliant de temps à autre si le voyage les avait désordonnés. Puis elle regarda Juwelen une nouvelle fois tandis qu'il agitait légèrement ses ailes.

- Je voudrai m'excuser pour cet oiseau... Il me suit depuis que j'ai passé les grilles de l'école, je ne sais pas pourquoi... Je trouverai un moyen de le faire partir, s'excusa-t-elle auprès de sa camarade qui, jusque là, s'était montrée terriblement indulgente en ne faisant aucuns commentaires.

Weiss était décidée à ne pas importuner ses colocataire dans le futur à cause d'un oiseau qui n'avait rien à faire là ou du moins, qui ne restait dans le seul but de coller la jeune fille. Ce genre de choses était des plus embarrassantes... Après tout, les animaux de compagnies sont rarement autorisés dans les écoles puisqu'ils ne risquaient d'apporter que des problèmes. S'il y a des règles ce n'est pas pour rien.

*On vient de se rencontrer, je n'ai pas envie de me séparer de toi...* lança-t-il d'un air plaintif en la fixant.

Rien à faire, Weiss n'arrivait pas à donner de crédit à cette situation... Devenait-elle folle pour croire qu'un oiseau puisse lui faire la conversation directement dans son esprit ? Qu'est-ce qui pouvait bien clocher chez elle ? Pourquoi si soudainement ?
Pour éviter un nouveau déluge de questions, elle ne répondit pas, jouant la carte de l'ignorance. C'était vraiment trop pour elle en si peu de temps... Et son mal de tête se mit à la relancer dans une pointe aiguë. Doucement, elle s'assit sur son nouveau lit en portant un main à son front comme si ce geste l'aiderait à atténuer la douleur. Était-ce Juwelen qui lui donnait la migraine ? Non, tout de même pas... Par quelle magie pourrait-il faire ça ? C'est tout bonnement impossible... Et pourtant une sorte d'intuition tendait à dire que c'était le cas. Au fond, ce mal de tête l'avait assaillit à l'instant même où elle entra dans l'école et où elle vit cet oiseau. C'était le seul élément qui semblait avoir changé alors ça ne pouvait être que lui le déclencheur... Non, il ne faut pas penser à ce genre de choses. Elle était sûrement en train de divaguer...

- Wer bist du wirklich...?1 adressa-t-elle à l'oiseau dans un murmure.

Elle s'était à peine aperçu avoir parlé à voix haute et n'avait pas même pensé à sa colocataire mais elle se devait de poser cette question. Cette situation commençait à la dépasser...


_____________________________Notes______________________________

1. « Qui es-tu vraiment...? »


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Nia Jones
BB |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 158
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 07/05/2000
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Alone
Personnage sur l'avatar : Erza Scarlet - Fairy Tail
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Envie 

Commentaire/citation : Nia écrit en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t31-doctor-who-a-eu-des-descendants-a-son-insu-8d#56 http://sin-theatre.forumactif.com/t42-journal-de-nia#89 http://sin-theatre.forumactif.com/t76-dossier-scolaire-nia-jones

Lun 9 Avr - 0:52
Faire un peu la causette avec la nouvelle faisait du bien. Après avoir répondu à sa question, je lui avais proposé d'être sa guide dans le cas où elle souhaiterait faire un tour en ville. Et même sans être à ses côtés, je lui indiquerais sans problème les différents lieux à voir ou ceux qu'elle voudrait trouver. J'étais contente qu'elle accepte ma proposition. Je m'étirais un peu alors qu'elle s'excusait de la présence de son oiseau.

- Il a dû t'adopter. Ca arrive que certains animaux adoptent un humain qui est triste ou qui a besoin d'avoir de la compagnie. Quant à sa présence ici, je ne sais pas pour Melody mais personnellement il ne me dérange pas donc si tu veux le garder, tu peux.

Ce n'est pas comme s'il prenait beaucoup de place de toute façon. Le fait qu'il la suive depuis son passage des grilles m'intriguait toutefois. Sachant les choses étranges qui se produisaient dans l'enceinte de ces grilles, je commençais à me demander s'il ne faisait peut-être pas partie d'un don de la blonde. Ca ne serait pas étonnant.

En me redressant un peu, je pus remarquer qu'elle s'était assise sur son lit et qu'elle se tenait le front. Avait-elle mal à la tête ? Ca ne tombait pas au bon moment. Je n'avais plus de quoi soulager le crâne, je devais en racheter. C'est le problème avec mon don. Il me coûtait vite cher en aspirines. Elle parla en allemand mais ne comprenant pas un mot de cette langue, je ne savais pas si elle parlait de ce qui la tracassait ou si elle parlait d'autre chose. Elle semblait avoir l'esprit ailleurs dans tous les cas.

- Ca va Edelweiss ? Tu n'as pas l'air très en forme d'un coup.

Elle m'inquiétait réellement. Même si c'était un simple mal de tête, s'il était trop fort il pouvait vraiment mettre à mal la demoiselle.

- Si tu as mal à la tête je peux aller voir à l'infirmerie. Ils doivent bien avoir des aspirines dans leur réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 390
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Lun 9 Avr - 17:27


Puisque nous devrons vivre ensemble...




Pendant un instant, il y eut comme un flottement durant lequel Weiss resta figée, à regarder l'oiseau, à réfléchir et en même temps, sa tête semblait vide. Comme si penser était devenu trop pensant ou impossible. Pourtant il y avait tant de questions qui aimeraient émerger à sa conscience sans y parvenir. Quel sentiment étrange... Elle avait l'impression de n'être qu'en contradiction avec elle-même depuis qu'elle avait franchit les grilles. C'est vrai qu'elle avait rejeté le discours de la femme qui les avait accueillit elle et Léandre, et en même temps elle voulait des réponses. Mais pas celle qu'on lui avait déjà donné. Elle voulait juste être normale. Être un simple élève qui travaillerait pour réussir sa scolarité. Être humaine. Est-ce qu'elle est capricieuse de vouloir ça ?  

- Ca va Edelweiss ? Tu n'as pas l'air très en forme d'un coup. Si tu as mal à la tête je peux aller voir à l'infirmerie. Ils doivent bien avoir des aspirines dans leur réserve.

La voix de sa colocataire lui procura un petit sursaut en la tirant hors de son esprit tourmenté. Son moment de blanc l'avait tellement déconnecté de ce qui l'entourait qu'elle eut presque un instant d'hésitation avant de se redresser et de lâcher son front. Sans le vouloir, elle avait inquiété Nia mais ne voulait pas continuer dans cette voie alors elle lui adressa un sourire timide mais qu'elle voulait rassurant.

- Je vais bien, ne t'en fais pas. J'étais juste... perdue dans mes pensées. Excuse-moi si je t'ai inquiété.

Encore une fois, elle ne disait pas totalement la vérité mais ce n'était pas faux non plus... De toute façon, Nia n'avait pas besoin de savoir qu'elle avait la migraine, ça ne regardait qu'elle. D'autant plus en considérant les circonstances étranges dans lesquelles elle était survenu. Si elle disait avoir des soient-disant pouvoirs après avoir franchi les grilles et qu'elle soupçonnait l'oiseau d'être la cause de son mal de crâne, elle serait prise pour une folle. Et puis de toute façon, elle n'y croyait pas elle-même.
D'ailleurs en pensant à Juwelen, il lui semble se rappeler soudain de quelque chose. Nia lui aurait-elle parlé avant qu'elle n'eut ce moment de flou ? Oui, il lui semble bien. Quelque chose en rapport avec Juwelen... Comme quoi il l'avait peut-être adopté parce qu'elle était triste, ou bien qu'elle se sentait seule. Les animaux faisaient-ils vraiment ça ? Et elle... avait-elle l'air si triste ou seule ? C'est vrai qu'elle se sentait toujours fragile depuis son collège mais elle ne se rendait pas compte que ça pouvait tant ce voir... Bon. Une preuve qu'elle devrait travailler dessus à l'avenir. Sembler vulnérable est quelque chose qu'elle déteste mais qui est surtout dangereux. Après tout, il n'y a rien de pire que d'avoir l'air fragile ! C'est en général ces moments que les gens choisissent pour venir vous importuner... Elle soupira en son for intérieur, réfléchissant déjà à une stratégie à adopter. Si certains des élèves de cette école sont "turbulents" elle ferrait mieux de trouver un moyen d'être tranquille. Ou du moins de ne pas attirer l'attention.

*Edelweiss ? Ta colocataire est laissée pour compte...* adressa l'oiseau en regardant Nia.

Effectivement, elle ne s'en était pas rendue compte mais elle était restée silencieuse un petit moment. D'un coup elle se sentie mal à l'aise. Depuis son aventure au portail elle avait l'esprit ailleurs, elle s'en était bien rendu compte cependant, elle aimerait agir normalement avec sa colocataire qui devait sérieusement se demander ce qu'elle avait. C'est vrai que son comportement évasif, pensif et légèrement perdu devait sembler étrange vu de l'extérieur. Elle espérait ne pas vexer la jeune fille... Elle avait si bien agit pour l'accueillir qu'elle méritait un peu mieux que ce que Weiss lui donnait.

- Je suis désolée si mon comportement est un peu étrange... En fait, je ne suis pas encore habituée aux lieux et je dois être fatiguée du voyage. Je suppose, fit-elle en se frottant la nuque, un peu gênée.

S'expliquer était la façon la plus simple d'être tranquille, non ? Après tout en étant clair, Nia ne s'inquiéterait plus et ne se sentirait pas vexer par une action ou une parole de travers. Hypothétiquement. Parce que Weiss n'était pas dans l'optique de dire quelque chose de méchant ou de blessant. Pour un premier contact ça serait très mal à propos.
Sur ces pensées, elle reprit son rangement d'habits tranquillement pour ne pas trop brusquer sa tête. Peut-être qu'elle devrait remettre cela à plus tard et prendre le temps de se reposer mais elle voulait leurrer, faire croire qu'elle allait parfaitement bien. Et puis, elle ne voulait pas que sa deuxième colocataire entre dans la chambre et la voit au fond de son lit... Vraiment, ce ne serait pas présentable...


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Nia Jones
BB |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 158
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 07/05/2000
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Alone
Personnage sur l'avatar : Erza Scarlet - Fairy Tail
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Envie 

Commentaire/citation : Nia écrit en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t31-doctor-who-a-eu-des-descendants-a-son-insu-8d#56 http://sin-theatre.forumactif.com/t42-journal-de-nia#89 http://sin-theatre.forumactif.com/t76-dossier-scolaire-nia-jones

Sam 14 Avr - 23:47
Juste perdue dans ses pensées... Elle pouvait être inquiétante alors dans ces cas-là. Elle était tellement ailleurs qu'elle m'avait fait croire qu'elle avait mal à la tête. Je n'insistais donc pas et la laissais tranquille sur ce point. Peu après m'avoir rassurée, elle semblait se reperdre dans ses pensées. Note à moi-même, ma seconde colocataire était une véritable rêveuse. Ca lui donnait un certain charme. Et puis finalement elle revint à la réalité en s'excusant pour son comportement étrange. D'après ses dires, il était sûrement dû au changement de lieu et à la fatigue. Possible. Enfin de toute façon je ne jugeais pas vraiment son comportement. C'était normal de paraître un peu bizarre le premier jour. D'autant plus qu'elle semblait être du genre timide alors c'était une raison supplémentaire qui pourrait expliquer ça. Elle était mal à l'aise et voilà.

- T'en fais pas pour ça, c'est normal d'être un peu perdue dans ce genre de situation. Je l'étais aussi à mon arrivée.

Cependant, étant moins timide j'étais aussi moins mal à l'aise. Mais le résultat restait le même. J'étais aussi perdue le premier jour. Au final je me relevai et fouillai dans mon armoire. J'en sortis des vêtements propres ainsi qu'une serviette. Je commençais à réaliser qu'une bonne douche ne me ferait pas de mal. Maintenant que j'étais au calme, je remarquais que je puais plus que je ne l'aurais cru. L'odeur n'était pas au point de se faire vraiment remarquer par les autres à moins d'avoir l'odorat fin, mais moi ça me dérangeait. De toute façon j'en prenais une tous les deux jours minimum et ce soir était normalement celui où je devais le faire. Et puis un peu de détente sous l'eau n'était pas de refus.

- Je vais me décrasser un peu. Si tu veux te reposer un peu, n'hésite pas. Il y en a plein qui préfèrent le confort d'un lit le premier jour. Et parfois même pendant plusieurs jours.

Melody pouvait en témoigner vu le nombre de jours qu'elle avait passé clouée au lit. Et d'autres élèves avaient subi le même genre de situation. Edelweiss étant fatiguée, ce ne serait pas étrange de la retrouver endormie à mon retour.

Je fis une rapide vérification pour être sûre de n'avoir rien oublié, pris mon produit de douche et sortis tranquillement de la chambre. Je laissais ainsi Edelweiss finir de s'installer sereinement. Notre colocataire ne devait plus tarder à arriver de toute façon donc en cas de souci elle pourra sans doute l'aider. Je me rendis donc à la douche l'esprit tranquille. Arrivée à destination, je ne mis pas longtemps avant de me mettre nue et de me précipiter sous le jet d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: 
Au sol
 :: Dortoir principal :: 1er & 2e : Chez les filles :: Chambres
-
Sauter vers: