Sin Theatre


 

Tête à claque puissance 1000 [Drake]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Drake Corvusia
BW |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 59
Inscription le : 15/01/2018
Né(e) le : 14/03/1997
Age : 21
Nationalité : Australien
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Celibataire
Personnage sur l'avatar : Raven "Reckless Fist" de Elsword
Péché(s) :
  •  Envie 
  •  Colère 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t79-wyverne-explosive-drake-corvusia-termine

Dim 30 Sep - 19:37
Drake Corvusia
Pâques 2018 - Event "Magical"
Tête à claque puissance 1000
Les coups échangés avec la danseuse ne font que faire bouillir encore plus mon sang, et réclamer plus de violence. Ça fait un bout de temps que j'ai pas eu le droit à une bonne baston, et cette fois en plus c'est avec des armes. Ça ajoute une autre saveur l'adrénaline qui me parcourt.

Durant notre bref contact, je pense que c'est elle qui a pris le plus cher, sa mâchoire doit la faire souffrir. Je m'en sors pas trop mal  moi, mais la blessure est chiante. Elle est du genre pas très grande mais bine profonde, le type de blessure douloureuse pour pas grand chose. Mais elle est loin de m'empêcher de me battre.

Je le prouve immédiatement en projetant ma lance droit sur mon adversaire, avec une force et une précision redoutable. Ça suffit pour l'occuper suffisamment de temps pour que je me rapproche et lui porte un autre coup, qui touche son flanc cette fois. Eh, elle a quand même eu le temps de se décaler. Sa perte d'équilibre rend sa riposte maladroite, et elle ne fait que m’égratigner le torse. Décidément, elle est pas foutu de porter un coup qui fait vraiment mal.

J'ai beau ne plus avoir d'armes dans la main, je la fais reculer, portant coup sur coup pour l'obliger à se défendre. Ça commence presque à devenir chiant, ce manque de résistance, si bien que je commence à me dire que je vais juste arrêter de m'amuser avec elle et en finir. Et il faut que ce soit à ce moment qu'elle se décide à se bouger le cul. Un coup d'épée, visant ma jambe. J'aurais sans problème pu l'esquiver ou grandement limiter les dégâts, mais je décide de ne pas le faire. La lame traversant ma jambe m'arrache un grognement de douleur. Ça fait déjà plus mal que mon bras, mais en serrant les dents je ne lui donne pas la satisfaction de faire plus de bruit.

Et maintenant, elle est tout proche de moi. Avec un sourire absolument pas amical j'attrape son poignet et le tord pour lui faire lâcher son arme. Elle m'a fait mal, mais qu'elle ne s'inquiète pas. Je vais bien lui rendre. Sans la lâcher, j'assène un premier coup de poing. Puis un autre. Et encore un autre. Je garde son poignet tordu pour qu'elle ne puisse pas se dégager, la frappant de mon autre poing au ventre, au visage, là où ça fait mal.

Et je continuerais tant qu'elle ne sera pas HS ou qu'elle se dégage.
©️Gau
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Cravery
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 67
Inscription le : 01/04/2018
Né(e) le : 16/12/2000
Age : 17
Nationalité : Anglo-Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, I1 / GS Faire face au harcèlement
Situation amoureuse : Dégage
Double Compte : Martel, Naomi, Caindell
Personnage sur l'avatar : Izumi Akazawa
Péché(s) :
  •  Envie 
  •  Colère 

Commentaire/citation : (bonne chance, pour les blessures létales)
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t132-fuck-off http://sin-theatre.forumactif.com/t143-if-you-ve-got-something-to-prove http://sin-theatre.forumactif.com/t185-dossier-scolaire-jodie-cravery

Lun 1 Oct - 23:42
Jodie Cravery
Pâques 2018 - Event "Magical"

Tête à claques puissance 1000
ft Drake Corvusia
J'ai mal. Vraiment. Ça fait une éternité que je n'avais pas eu mal, et ça me donne encore plus envie de l'éclater. A vrai dire, je ne m'attendais pas à ce que ça marche, à ce que l'épée s'enfonce réellement dans sa jambe. Je pensais qu'il m'esquiverait et, même si l'entendre souffrir est un son très satisfaisant, c'est juste... juste...

- Aaah !

Fait chier... J'aurais dû serrer les dents mais... mais je m'y attendais pas, je n'ai pas pu m'empêcher de crier. Si j'avais pu... ne pas lui donner cette foutue satisfaction...
Lâche-moi... Lâche-moi !
J'essaye de tirer sur mon bras pour le dégager. Mauvais plan. Il a trop de force pour moi. Il me tient trop fort pour que je fasse autre chose que de me blesser davantage. Serre les dents. Serre les dents et ne réagit pas. Facile à dire. Très, très facile à dire. Quand on essaye de garder sa tête droite sous les coups, qu'on a le souffle coupé par les attaques. J'ai du sang dans la bouche. J'ai les yeux qui brûlent.
Non. Non ! Je préfère encore me faire saigner à blanc que lui donner ce plaisir !
Il tape fort.
Il tape trop fort.
Je dois me sortir de là.

- Lâche... moi...

J'ai la voix trop basse, saccadée par la douleur, ça m'enragerait si je n'avais pas autant urgence à me dégager. Je ne sais même pas combien de coup j'ai reçus. Quatre, cinq ? Plus ? J'en sais rien. J'en sais rien à part que j'ai mal.
Dégage-le.
Un geste désespéré ? Aucune idée. Je ne savais même pas qu'il me restait des forces. Assez pour ça.
Juste un mouvement. Un coup de genou bien placé. Pile entre les jambes. Si avec ça, il ne me lâche pas...

J'en profite pour me dégager, peut-être un peu trop vite. J'étais à deux doigts de me casser la gueule en arrière. Mais je suis debout. Moyennement. Presque pliée en deux avec une main qui me tient les côtés et une autre pour essuyer le sang sur mon visage, et les larmes de douleurs qui ont réussi à apparaître dans mes yeux, pour être véritablement honnête. J'ai du mal à tenir debout. Je m'en fous. J'ai envie de le tuer. De l'étriper. De lui faire regretter.
Je veux qu'il crève.
J'ai mal. Tellement mal...
Mais je ne fuirais pas. Je refuse de fuir. Je refuse de le laisser gagner. Je fais apparaître une épée dans ma main gauche. Pas ma main directrice, mais je m'en fous. Ça ne m'empêchera pas de frapper.

J'avais l'intention de profiter du coup que je lui ai donné pour attaquer, mais mon épée a disparu...
Comment ça, disparu ?
Trois secondes. C'est le temps qu'il m'a fallu pour réaliser que quelque chose cloche. Ou plutôt, que tout est trop normal. Ma tenue, mes cheveux, l'absence d'arme. L'absence de monstre, surtout. Il est passé où ? Il s'est... barré ? C'est parce qu'il est parti que je suis redevenue humaine ?
Ok, alors ça, c'est mauvais signe.

Je recule d'un pas – trop chancelant à mon goût. Il m'a fait plus mal que je l'imaginais. "Je ne fuirais pas", tu parles. Pas sans arme. Pas sans pouvoir. Recule. Recule plus que ça. Je ne peux pas rester ici. Hors de question. Je garde les yeux fixés sur lui en m'écartant, au cas où il déciderait de me suivre.
Mais maintenant que j'y pense... il a un trou dans la jambe. Il ne pourra pas me rattraper bien loin. Ça m'emmerde de lui tourner le dos, ça m'emmerde encore plus de m'enfuir, mais il faut arrêter d'être conne, parfois.
Je ne fais pas le poids.
Ça me donne des envies de meurtre, mais je n'ai aucune chance, dans cet état.
2 avril 2018
Je parle en #cc9966


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: Extérieur et annexes :: Grande cour-
Sauter vers: