Sin Theatre


 

J'ai une gueule à porter des paillettes ? [Libre]

Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 84
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Dim 22 Avr - 10:11
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


J'ai une gueule à porter des paillettes ?

ft Ever Inkraven & ???
le samedi 7 avril 2018
» Qu'est-ce que c'est que ce truc ?

Quand c'est la première phrase qu'on prononce au réveil, c'est déjà que quelque chose cloche. Et pour cause : en guise d'élément perturbateur pour une journée qui ne s'annonçait encore ni bien ni mal, une petite couronne bleue, qui semble faite de diamants, trône sur la table de nuit d'Ever. Ses premières pensées vont à un cadeau d'Ashley ou à une blague d'un de ses colocataires ; dans les deux cas, quelqu'un qui a de l'espoir s'il pense qu'elle va mettre ça sur sa tête. Elle lève les yeux au ciel avant de se redresser sur son lit et de prendre le "cadeau" entre ses doigts pour l'examiner. Ouais, c'est vraiment kitsch, un truc de princesse, s'ils voulaient faire ce genre de cadeau à quelqu'un, ils se sont trompés de sœur. Ashley aurait adoré, par contre, ne serait-ce que pour avoir de quoi se distinguer un peu et attirer l'attention de ses copines super girly. Avec un grognement désabusé, Ever repose la couronne sur sa table de chevet et se lève, sans même réaliser qu'elle n'a pas, ce matin, ouvert son carnet "connecté" pour savoir s'il s'agit d'une journée normale ou d'une journée écrite. C'est seulement en arrivant devant son miroir qu'elle s'aperçoit que les choses sont bien, bien plus différentes que ce à quoi elle s'attendait.

Sa coiffure a changé. Ou plutôt, elle a remonté le temps. Ses cheveux rasés sur le côté ont perdu toute trace des tentacules qui étaient venus combler le vide le jour où elle a franchi la porte. Elle soulève la partie supérieure de ses cheveux à la recherche d'une trace, d'un indice que quelqu'un serait venu les couper dans son sommeil pour se venger d'une quelconque crasse, mais c'est comme s'ils n'avaient jamais été là. Le masque sur ses yeux a aussi disparu, réalise-t-elle, et elle s'empresse de mettre sa main sous l'eau pour s'apercevoir d'abord qu'elle ressent le froid comme si sa protection contre la température de l'eau avait disparu, ensuite que sa peau réagit comme une peau humaine, sans que l'eau glisse dessus à grande vitesse. Humaine, c'est le mot. Est-elle redevenue humaine ? Tout ce qu'elle voit d'elle semble le prouver. Sans ses tentacules, plus d'encre magique, plus de pouvoir. Elle ne peut plus matérialiser de choses, et elle est incapable de savoir si c'est parce que son pouvoir a disparu ou simplement parce qu'elle n'a plus d'encre a sa disposition. Et, à nouveau, elle ne réalise pas qu'il lui manque un élément essentiel, qu'aucune de ses questions à ce sujet ne se porte sur le fait que ce monde est une fiction.

Son regarde se pose à nouveau sur la couronne et elle plisse les yeux, soudain perplexe. Est-ce elle, la responsable ? Ever prend à nouveau l'objet dans sa main, à la recherche d'une trace de magie quelconque, même si elle n'est pas trop sûre de savoir comment repérer ça.

» Peut-être que...

Une idée germe dans son esprit et elle s'habille à la va-vite, enfilant le premier jean qui lui passe sous la main et un tee-shirt clairement trop grand pour elle avant de ranger la couronne dans sa sac à dos, enfiler des baskets, et quitter le territoire de l'école. Elle connaît quelques recoins de la cité cachée terrestre, des endroits où elle pourra avoir l'avis d'un expert sur la question. C'est donc à pas pressés qu'elle traverse les rues de Londres, jusqu'à ce qu'une scène incompréhensible la fasse s'immobiliser. Sous ses yeux, un homme qui était jusque là un simple facteur avec un violente douleur au cœur vient de se transformer en une sorte de chèvre géante avec une boîte au lettre en guise de corps et la regarde d'un air mauvais, un sac de courrier dans les mains.

» Ok... alors si ça c'est normal, c'est que j'ai changé de monde.

Elle regarde autour d'elle pour voir si elle est la seule surprise par ce qui se passe, mais ce n'est pas le cas. Des gens paniqués s'enfuient à la vue de la créature et le cœur d'Ever fait un bond dans sa poitrine : elle est prise d'une soudaine envie d'éloigner le danger de ces gens, de trouver une solution à ce problème. Une lettre tranchant passant à côté de son oreille la fait bondir de côté. La créature qui a remplacé le facteur est en train d'avaler le courrier et de lui recracher à la figure comme s'il s'agissait d'armes !
Ever déglutit. Elle, elle est désarmée, elle n'a plus de pouvoir pour matérialiser de quoi mettre le monstre à terre, non, elle n'a que la couronne dans son sac...

» La couronne...

Une voix en elle lui souffle que la solution est là. D'une pirouette, elle évite une salve de lettre en remerciant la elle du passé d'avoir décidé de se passionner pour le sport. Ça risque très fort de lui sauver la vie plusieurs fois aujourd'hui. 

Sauf que son sac à dos a glissé un peu plus loin - quelle idée idiote de le le porter qu'avec une seule bretelle - et que le monstre se dresse entre elle et sa seule solution à ce problème. Elle doute que sa méthode habituelle, à savoir cogner dessus avec les quelques techniques de combat qu’elle connaît, ne vienne à bout de cette chose.




La page de présentation du monstre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 343
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Mar 15 Mai - 4:35
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





J'ai une gueule à porter des paillettes ?




Enfin en week-end... Cette première semaine d'Avril était passée terriblement lentement. L'administration avait vraiment fait un travail anarchique pour gérer cette crise soudaine et inattendue en plus de ne pas réussir à calmer les élèves touchés par cette épidémie de paillettes roses... Les cours étaient répartis de façon tellement étrange que la jeune fille commençait à se demander si l'organisation n'avait pas était faite aléatoirement. Certains cours étaient supprimés, d'autres remplacés ou encore déplacés. Un véritable chantier dont les plans restaient très flous... Sans mentir, Weiss parvenait à garder la tête froide ou du moins, son comportement ne différait pas assez de l'accoutumée pour que l'on puisse deviner son trouble. Cependant, la plupart des adolescents laissaient clairement parler leur irritation quant à cette situation si bouleversante que même les professeurs ne parvenaient pas à l'expliquer. Comment était-il possible que ce mystère le demeure pour tout le monde? Il était exclut que cette opération à grande échelle ne soit le fruit du hasard. Il y avait forcément un organisateur, tapit dans l'ombre, qui mettait en œuvre cette farce grotesque. Grotesque et dangereuse avec ça... Compte tenu des dégâts essuyés par l'école les trois premiers jours, tout portait à croire que cela n'avait rien de pacifique.

Edelweiss était assise au bureau, adossée contre le dossier du siège, le visage braqué vers le plafond et les bras croisés. Cela faisait bien une demi-heure qu'elle n'avait pas bougé pour se laisser le temps de réfléchir, profitant de l'heure matinal et du sommeil de ses colocataires pour se permettre cette intense réflexion. Mais elle n'arrivait à rien. Alors elle baissa la tête vers la table et sortit tout les stylos de sa trousse après quoi elle se mit à les aligner minutieusement. Son dernier recours. Ranger des choses, les mettre en ordre. Comme si cette simple action lui permettait de mieux organiser ses propre pensées, à l'image de ses stylos qu'elle ordonnait. Résumons la situation... Il y avait deux solutions: soit l'instigateur de tout cela avait une réelle rancune envers l'école soit il faisait cela par jeu... Il devait y avoir un peu des deux.. Sinon, cette même personne n'aurait jamais mit à disposition des objets capables de contrer ses monstres. Ou bien y avait-il deux personnes s'affrontant dans un jeu de pouvoir? Comme sur un jeu d'échecs?

La jeune fille poussa un long soupire, ne trouvant décidément aucune logique à tout ceci... Elle aurait aimé rester tranquillement dans sa chambre, à continuer de se torturer l'esprit mais elle ne pouvait tout simplement pas. Sa logique de scientifique lui demandait de trouver la solution au problème. De récolter des indices pour émettre des hypothèses et finalement trouver la solution. Comme un gigantesque exercice de math ou de physique-chimie. Et aucune question ou problème ne lui avaient résisté jusque là. Il en allait de son honneur de scientifique de faire la lumière sur cette affaire. Mais en même temps, elle était réticente à aller sur le terrain, n'ayant aucune envie de se battre ou même de provoquer un conflit... Quel dilemme! Il faut qu'elle respire... Peut-être que si elle retourne seulement aux endroits ayant déjà été attaqués, elle pourrait trouver des indices qui la mèneraient à une piste? Dans ces cas là, elle ne serait pas en danger... Relativement décidée, elle finit par se lever pour sortir. Discrètement, elle se glissa hors de la chambre sans réveiller ses colocataires pour se rendre dans le couloir. Leur confrontation avec ce monstre concupiscent n'avait malheureusement pas laissé énormément de trace ou quoi que ce soit qui puisse l'aider à y voir plus clair. C'était une certitude, elle avait déjà revérifié plusieurs fois lorsqu'elle traversait le couloir du dortoir. C'est pourquoi elle se rendit directement dans la cour pour observer les élèves. Apparemment, il y avait eut un peu de grabuge par ici mais elle ne trouva rien. Elle poussa un petit soupir. Dès le début, elle n'arrivait pas à trouver quelque chose d'intéressant... C'est alors que, filtrant quelque mots d'une conversation, elle eu vent d'un monstre apparu en ville la veille, vaincu par une fille en froufrou, bien évidement. Là, la bataille était récente, il resterait forcément des traces ! Sans attendre plus longtemps, elle sortit de l'établissement pour rejoindre les rues de Londres. Mais elles étaient moins lumineuses que lors de leur sortie avec Léandre... Était-ce l'atmosphère qui leur donnait cet aspect terne?

La jeune fille avait tourné un petit instant sans trouver grand chose si ce n'est des traces de combat à moitié effacées... Quelle déception.. Elle émit un nouveau soupir, dépitée de s'être déplacée pour rien. Quoi que.. Des bruits suspectes l'interpellèrent au croisement d'une rue. Timidement, elle s'en approcha pour regarder avec prudence ce qu'il se passait au bout de l'allée. Un homme ricanait puis.. Oh non. Pas encore. Pas encore! L'honnête facteur s'était changé en une espèce de créature mutante alliant les gènes d'une chèvre avec celles d'une boite aux lettres. Si tant est qu'une boite aux lettres ait des gènes ce qui restait très sincèrement à prouver. Mais l'heure n'était pas à la discussion. Le monstre se tourna vers les passants pour exposer son dos face à Weiss tandis que la silhouette se dirigeait vers le jeune fille. L'aurait-il vu? Non, impossible, elle avait été vigilante. Il devait suivre son itinéraire de replis pendant que son chien de chasse s'occupait de couvrir sa fuite. Respire Weiss... Respire.. A pas feutrées, elle se dissimula derrière un mur, projetant dans une idée parfaitement suicidaire de le suivre pour qu'il la mène à sa cachette. Il passa devant elle sans la voir mais elle ne parvenait pas à identifier son visage. Quel dommage... Puis elle resta silencieuse un instant pour mettre une distance de sécurité avant de commencer la filature. Mais..? Qu'est-ce qu'il lui prend d'être si audacieuse d'un coup? Ça ne lui ressemble pas. Pas du tout même... Et puis les cris des passants détourna l'attention de la jeune fille pendant une seconde à peine, le temps de perdre des yeux sa cible. C'est pas vrai! Comment a-t-il fait pour disparaître? Désemparée, elle observa l'endroit où il se trouvait il n'y avait pas moins de deux secondes, cherchant une explication en vain... Frustrée, elle se déplia pour sortir de sa cachette et regarder la créature, à demi-cachée par le mur faisant le croisement de la rue. Tout les passants semblent s'être enfuit, heureusement... Tant qu'il n'y avait personne à sauver, son étrange élan de super héroïne ne se manifestait pas. Pourtant... Pourquoi n'arrivait-elle pas à prendre la fuite? La réponse lui apparut comme une évidence lorsqu'elle aperçu une fille effectuer une pirouette pour esquiver une salve de.. lettres? Mais pourquoi fallait-il qu'elle combatte encore? Sans même réfléchir, elle saisit son cadrant étoilé, prenant soin de bien rester cachée derrière le bâtiment pour se transformer.

- Touch the stars and get powerfull ! Affirma-t-elle en s'entourant de lumière pour se faire totalement rhabillée par une force magique.

De nouveau, elle tira légèrement sur le bas de sa jupe qu'elle jugeait bien trop courte en rougissant légèrement.

- Das ist unanständig...1 murmura-t-elle prise d'embarras.

Puis elle pressa son cadran dans sa main pour lui ordonner mentalement de faire apparaître la poignée, formant ainsi un petit sceptre dont l'extrémité exhibait une anneau comportant deux petites ailes de part et d'autre avec encastrée dedans une étoile dorée. La jeune fille respira une nouvelle fois pour se donner du courage et sortit de sa cachette, découvrant le facteur métamorphosé lui tourner toujours le dos. Non sans quelques scrupules, elle brandit son arme vers lui pour lui lancer une décharge d'énergie étoilée. Touché de plein fouet, il se retourna pour déterminer la source de cette attaque surprise mais ne semblait pas tant blessé que cela. Weiss profita néanmoins de cet instant de flottement pour faire appel à ses capacités physiques inexplicablement exubérantes et sauter au dessus de lui, atterrissant ainsi entre le monstre et cette jeune fille ne possédant visiblement aucun instinct de survie.

- Est-ce que vous allez bien? Vous devriez partir, c'est dangereux ici..


_____________________________Notes______________________________

1. «  C'est indécent... »


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 84
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Mar 22 Mai - 14:10
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


J'ai une gueule à porter des paillettes ?

ft Ever Inkraven & Edelweiss Wintenberger
le samedi 7 avril 2018
Ever sursaute en entendant une voix à distance d'elle, assez près pour qu'elle s'inquiète à l'idée de voir surgir un quelconque complice de la créature géante en train de l'attaquer, mais c'est finalement une jeune fille de son âge, dans une tenue assez colorée et courte pour rendre aveugle le premier mec qui passe, qui apparaît en face d'elle. Quelque chose en elle lui semble familier, sûrement la voix, mais Ever est incapable de mettre un nom sur la nouvelle venue. Il sera toujours temps de demander plus tard. Pour l'instant, tout ce qu'elle voit, c'est que son amie inattendue vient de créer une parfaite diversion en attaquant le monstre dans le dos, attirant assez son attention pour laisser l'ex-calamar totalement libre de ses mouvements. C'est le moment parfait pour voir quel genre de magie lui offre cette couronne bizarre.

Elle sursaute quand même quand l'inconnue atterrit à côté d'elle après un saut digne d'un film d'action hollywoodien. Un sourire étire ses lèvres. Elle se prend à espérer que le bidule qui l'a privée de son pouvoir lui conférera le même genre de capacités ; après tout, cette fille n'est-elle pas en train de manier un objet brillant et couvert de paillettes ? Ça doit avoir la même fonction.
Ignorant presque totalement la démonstration d'inquiétude protectrice de celle qui vient de la sortir d'affaire, Ever bondit sur le côté puis se met à courir, la laissant gérer le monstre quelques minutes le temps de récupérer son sac et de glisser une main dedans pour récupérer sa couronne. Et dire qu'elle a songé à se débarrasser de ce truc. Heureusement que l'idée de la faire expertiser lui est venue, finalement, sinon elle n'aurait jamais pu voir de quoi il retournait.

» Alors, comment ça marche ?

Ever observe la couronne un instant puis soudain, l'idée lui vient. Comme un instinct. Elle pose délicatement la couronne sur sa tête, lançant la première phrase qui lui vient à l'esprit au milieu de son geste :

» It's time to set some rules !

Une lumière vive l'englobe au moment où l'accessoire entre en contact avec ses cheveux, glissant sur ses bras, sa peau et ses vêtements. Elle sent vaguement que sa coiffure change avant de tendre les bras devant elle pour y voir apparaître de petits gants blancs. Puis une robe tout aussi immaculée remplace son jean et son tee-shirt. Un effet tutu à plumes qui l'aurait fait hurler si elle n'avait pas autant d'espoir d'obtenir des pouvoirs avec. L'arrière de sa jupe s'allonge comme une traîne descendant jusqu'à ses chevilles, et ses baskets disparaissent au profit de petits escarpins blancs à pointe dorée. Enfin, des petits points lumineux apparaissent autour de ses jambes en une sorte de long serpentin, de ses orteils à ses cuisses, se transformant en petits joyaux bleus dans un éclat lumineux. Un sceptre apparaît dans sa main, qu'elle fait tourner devant elle comme une majorette avant de prendre la pose en le tenant à deux mains.
Quand elle reprend enfin le contrôle de ses mouvements, c'est pour afficher un grand sourire. Il n'y a pas autant de paillettes qu'elle le craignait, même si ça reste très girly par rapport à ses habitudes.

» Bon, ça fait un peu trop cygne blanc, mais je sens que ça va me plaire, ce truc.

Elle n'a jamais été fan des trucs girly ou princesse, mais elle apprécie malgré tout le sous-entendu royal qu'implique sa nouvelle apparence. Princesse fragile sans façon, mais reine aux commandes ? Elle pourrait s'y faire. Sitôt cette constatation faite, Ever se précipite aux côtés de l'autre jeune fille.

» Merci pour la diversion. Besoin d'un coup de main ?

Bon, ok, c'était pas cool de l'utiliser comme distraction le temps de récupérer son nouveau bidule magique, mais elle n'aurait de toute façon pas été très utile en tant que simple humaine. Là, elle se sent puissante, comme si elle avait à nouveau de la magie dans les veines. Et c'est beaucoup, beaucoup plus agréable que la triste normalité. Reste à savoir à quoi ce sceptre à plumes va bien pouvoir servir. Pour l'instant, le mieux reste peut-être de continuer sur sa lancée, à savoir faire parler son instinct. Plusieurs choses lui viennent à l'esprit, mais une nouvelle salve de lettre l'interrompt avant qu'elle n'ait le temps d'en mettre une à exécution ; elle évite l'attaque d'un salto arrière beaucoup trop bien réalisé et reste un instant interdite, surprise de sa nouvelle agilité. Elle s'attendait à des nouvelles capacités, mais elle ne s'attendait pas à ça.
Décidément, cette magie lui plaît de plus en plus, même si elle l'a fait ressembler à une danseuse de carnaval.


Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 343
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Sam 2 Juin - 3:13
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





J'ai une gueule à porter des paillettes ?




Lorsqu'une situation inattendue survient, il serait presque logique d'imaginer que les événements à suivre seront d'autant plus déroutants, malgré tout, la jeune fille n'aurait jamais pu anticiper la réaction de sa petite "protégée". En effet, à peine eut-elle le temps de lui proposer de quitter les lieux que cette jeune fille s’élança vers le monstre. Faisant une courbe pour le contourner et se diriger vers.. un sac? Tant de risques pour un sac? Weiss ne put se pencher plus amplement sur la question qu'un bruit aiguë la fit sursauter. Instinctivement, elle reporta son attention vers son adversaire pour pencher la tête sur le côté, au dernier moment. Un sifflement strident venait de fendre l'air pour lui frôler la joue tandis que la boite aux lettres semblait perdre patience. La jeune fille eut à peine le temps de porter une main à son visage pour constater la coupure qui lui rayait la peau avant que son adversaire ne se détourne déjà d'elle. Il avait l'air en colère. Vexée que cette fille aux cheveux courts l'ignore au profit d'un sac à dos, il s'apprêta à cracher une salve de lettre en sa direction.

Il n'en est pas question!

Dans un mouvement vif, elle dirigea son sceptre vers ce bloc à tête de chèvre pour lui envoyer un jet solaire. Elle commençait à saisir le fonctionnement de ses nouveaux pouvoirs après un combat contre ce monstre libidineux. Elle savait déjà qu'elle tirait sa puissance des étoiles et qu'elle pouvait la diriger de telle façon à provoquer des imitations d'éruption solaire ou bien de créer des explosions en récréant les réactions nucléaires présentes dans les étoiles. Le tout étant toujours associé à des émanations de lumières plutôt fortes. Pour le moment elles étaient de couleur rouges ou oranges... Visiblement elle était au degré le plus bas de chaleur qu'elle pourrait espérer produire. Si le temps le lui aurait permit, elle aurait soupiré mais elle se devait de garder sa concentration.
Son attaque semblait avoir marché puisqu'elle lui valut un regard noir. Bien que légèrement intimidée par cette expression d'autant plus particulière qu'étant affichée sur un visage proche de celui d'une chèvre, Weiss parvenait à trouver un peu de satisfaction dans son action. Elle avait évité à cette fille de se faire blesser ou pire.. En jetant un coup d’œil à cette dernière, elle remarqua une couronne dans ses mains avant qu'une intense lumière n'enveloppe son corps. Était-ce possible...? Finalement, elle n'était sans doute pas une passante ordinaire... Venait-elle de S'indarë pour posséder un objet similaire à tous ceux parcourant les couloirs?
Une nouvelle salve la rappela à l'ordre, chassant l'intégralité de ses pensées pendant un court instant de prise de décision. Dans un saut, elle évita le cracha de lettre en passant par dessus avant de retomber sur ses pieds. Visiblement, cette diversion avait permit à sa camarade de se changer pour arborer une tenue étonnamment blanche ainsi qu'un sceptre assez ressemblant à celui de la jeune allemande. Décidément, ça tiendrait presque de l'épidémie à ce stade... Enfin, une aide n'étant jamais de trop, la jeune fille ne pu s'empêcher de soupirer de soulagement, rassurée de ne pas avoir à affronter cette créature seule.

- Merci pour la diversion. Besoin d'un coup de main ? lança la nouvelle venue en s'empressant de rejoindre la jeune fille.

Soit. Elle l'avait éhontément utilisé comme une distraction pendant qu'elle récupérait tranquillement ses affaires... Cela dit elle n'aurait été d'aucune aide en tant que simple civile.. Ainsi, la jeune fille consentait à l'excuser. Et puis, elle n'avait pas tout à fait le luxe de lui en vouloir sous peine de pénaliser la cohésion dans leur futur travail d'équipe.

- Avec plaisir, glissa-t-elle rapidement.

Bien que les règles de bonnes conduites l'auraient amené à se présenter comme il se doit, elle ne pouvait se permettre de s’étendre en discours inutile. Trêves de mondanité, l'attention ne devait pas être détournée pour des futilités. C'est d'ailleurs à ce moment qu'une nouvelle attaque chargea sur les deux jeunes filles. Le cygne blanc entreprit d'esquiver les lettres par un salto chorégraphié à la perfection. Elle-même semblait étonnée de sa performance d'ailleurs. Weiss, quant à elle, esquiva de façon plus bancale... Vraisemblablement, la maîtrise de ses capacités n'était pas encore tout à fait parfaite étant donné qu'elle se cogna à la façade de la rue suite à un saut de côté un peu trop ample. Retombant maladroitement sur ses pieds, elle compta sur sa récente partenaire pour l'occuper un court instant. Elle ne peut pas se permettre de foncer dans le tas sans établir de plan... Pendant cet instant de flottement, la créature en profita pour avaler une quantité ahurissante de lettres. Était-il en train de se... recharger? Son attention semblait se porter sur le petit cygne blanc alors que Weiss tentait de réfléchir. Les lettres sont en papier... Le papier est dans son "ventre"... Le papier est.. inflammable. Un éclair de lucidité la traversa alors que son plan devenait de plus en plus clair. Il faut qu'elle immobilise cette chose! Mais d'abord, elle devait rejoindre sa partenaire pour lui exposer en vitesse les détails.

Ni une ni deux, elle effectua un nouveau bond avant d'atterrir près d'elle et lui attraper la main pour l’entraîner derrière un petit muret. Cette créature avait l'air plutôt lourde, elle devrait mettre du temps à les rejoindre et ses attaques seraient sûrement diminuées par leur abri provisoire.

- Écoute, je pense avoir une idée. Mon sceptre est assez fin pour se glisser dans les fentes de la boite aux lettres. De là je pourrais incendier le papier et il devrait brûler de l'intérieur.. Au mieux.. Si ça ne marche pas il.. Heum.. Disons que la possibilité qu'il crache des projectiles enflammés n'est pas inexistant..    

Elle émit un temps de pause pour une ultime réflexion. S'il y avait assez de papier pour que l'incendie soit conséquent et qu'elle parvenait à émettre une chaleur assez forte, ça devrait marcher. Cela dit, il faudra agir très vite pour l'empêcher de cracher trop de lettre et donc épuiser du combustible.

- Quoi qu'il en soit je vais devoir m'approcher, j'aurai besoin que tu l'immobilises. Ça risque d'être quitte ou double... Est-ce que tu valides ce plan?


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 84
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Mer 6 Juin - 10:31
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


J'ai une gueule à porter des paillettes ?

ft Ever Inkraven & Edelweiss Wintenberger
le samedi 7 avril 2018
L'autre fille n'a pas l'air de lui tenir rigueur de l'avoir utilisée comme diversion. Tant mieux : s'il y a bien une chose qu'Ever déteste, ce sont les gens qui chouinent devant une action parfaitement logique. Pas comme si elle aurait pu l'aider autrement ; à part être dans ses pattes en tant que pauvre humaine perdue, elle n'aurait rien pu faire. Si elle avait eu moyen de récupérer son arbalète, encore, elle n'aurait peut-être pas eu besoin de cette transformation.. Mais au fond, elle sait que tout ça va lui plaire bien plus que ce qu'elle imaginait.Tout l'avantage d'avoir des pouvoirs sans les inconvénients : elle peut se promener dans la rue sans passer pour un monstre de foire. Un salto 'esquive plus tard, elle jette un œil à sa camarade temporaire.
Bon, visiblement, les nouvelles capacités ne s'accompagne pas d'un mode d'emploi mental, vu qu'elle vient de se cogner dans un mur. C'est là qu'Ever est contente d'avoir son propre entraînement à son actif.

La jeune fille fait tourner son sceptre sans réelle utilité, à part attirer le regard de la bestiole. Diversion pour diversion. Elle s'attend à une attaque, mais il semble que les deux précédentes ont vidé ses réserves. Un petit sourire se dessine sur les lèvres d'Ever. C'est le moment parfait pour attaquer. Pour se débarrasser du monstre sans autre forme de procès, nettoyer les rues, et voir ensuite à quel point son anonymat peut être pratique...

Elle sursaute presque quand sa camarade atterrit à côté d'elle avant de l'entraîner à l'écart. Alors qu'elle s'apprête à protester – elle déteste qu'on l'éloigne d'un combat – la jeune fille en tenue violette lui expose un plan. Un semblant de plan, en tout cas. Essayer de le brûler de l'intérieur ? C'est... barbare. Pas le genre de choses auxquelles on s'attendrait en voyant son air gentil et sa tenue brillante mais, en même temps, Ever est bien habillée en plumes et en dorures, alors le style ne veut sûrement plus dire grand chose...
En tout cas, le plan doit pouvoir se tenir. Quelque chose en elle lui souffle qu'immobiliser le monstre sera bien plus facile que de faire quelques pirouettes. Elle serre les doigts sur son sceptre. Si elle valide ? Totalement. Au mieux, elles s'en débarrassent vite ; au pire, le combat n'en sera que plus intéressant.

» Quand tu veux.

C'est le moment de tester l'idée qui lui trotte dans la tête depuis sa transformation. Une idée simple, basée sur la phrase qu'elle a déjà prononcée, sur celle qui lui titille encore les neurones. Agir à l'instinct, c'est sa spécialité, et tout ce qui se passe depuis qu'elle a touché sa couronne n'est qu'une suite sans fin d'action instinctives.

Ever sort de sa cachette après avoir échangé un regard avec sa partenaire, puis elle tend son sceptre devant elle avec un sourire machiavélique. Fixe son regard sur le monstre chèvre tandis qu'il se tourne vers elle. Ouvre la bouche sans perdre son rictus.

» Kneel... to my power.

Un ordre prononcé d'un ton frôlant l'excitation, bien qu'elle s'efforce de le maintenir calme et intimidant. Elle peut presque sentir la magie qui crépite dans son arme improvisée, se rejoint au centre de l'étoile, puis se projette sur l'ennemi via la pointe dirigée vers lui. Une lumière translucide, presque invisible, qui le frappe de plein fouet, s'enroule autour de ses muscles. Est-elle la seule à le percevoir ? Elle a l'impression qu'un fil invisible lie chaque membre de la créature à sa volonté. Elle plisse les yeux, se concentre. Le garder immobile. Rien de plus simple, c'est comme si sa simple concentration pouvait parasiter ses muscles. La chèvre géante se fige, poussant un faible gémissement paniqué. Probablement terrifiée à l'idée de perdre totalement le contrôle de son corps.
Décidément, ce pouvoir lui plaît de plus en plus.

» Vas-y, maintenant ! lance-t-elle à l'autre fille tout en gardant son attention focalisée sur la bestiole qui a remplacé le facteur.

Elle ne sait pas combien de temps son pouvoir va durer, et elle n'a pas envie de le découvrir au moment où sa partenaire sera en danger. Elle s'en voudrait énormément s'il arrivait quelque chose à la jeune fille, pour plusieurs raisons. Parce qu'elle sent qu'elle a envie de la protéger, d'abord, et parce qu'elle n'est pas assez ingrate pour laisser sa sauveuse être blessée. Après tout, sans elle, Ever serait seule, sans sa couronne, face à un monstre aux projectiles tranchants. Pas le meilleur scénario pour avoir des chances de survie.


Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 343
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Mar 12 Juin - 20:31
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





J'ai une gueule à porter des paillettes ?




Edelweiss fixait son regard dans celui de sa partenaire, dans l'attente d'une réponse. Malheureusement, c'est tout ce qu'elle avait pour le moment en matière de stratégie et, sachant le caractère à double tranchant de celle-ci, elle commençait presque à devenir nerveuse. Intérieurement du moins. Ce n'était certainement pas le moment de montrer le moindre signe d'hésitation sous peine d'affaiblir leur prochaine action.
Le petit signe blanc resserra un peu ses doigts sur son sceptre avant de lancer un regard déterminé à la jeune fille.

- Quand tu veux.

Fort bien. Visiblement, elle n'a pas froid aux yeux. Ou bien elle n'a rien de mieux à proposer ce qui est une possibilité. Enfin, du moment qu'il y a quelque chose à tenter, pourquoi perdre du temps en tergiversions? En réponse à cette dernière pensées, les deux jeunes filles s'échangent un regard entendu avant que le petit cygne blanc sorte de leur abri. La démarche sûre, l'arme en avant et un sourire assez inquiétant sur le visage, elle fait désormais face au monstre qui la dévisage. Edelweiss la regarde un petit instant sans comprendre. Ce sourire lui dit quelque chose... Stop! Ce n'est pas le moment de se perdre dans des détails inutiles. La véritable question est: comment compte-t-elle s'y prendre pour immobiliser leur adversaire? Visiblement, elle a une idée en tête... Il est donc de rigueur que de lui faire confiance... Après tout, elle n'avait encore fait aucune démonstration de son pouvoirs, il était plus que possible qu'elle possède de véritables atouts. Comme chaque personne possédant ces tenues à paillettes quand on y pense.

Un ordre s'échappe de sa bouche pour toucher directement la boite aux lettres, apparemment décontenancée. En effet, un voile de lumière presque transparent migra directement vers elle pour l'envelopper et ne plus s'en détacher. La jeune fille plisse légèrement les yeux en signe de concentration. Elle semble également se contracter... Et la créature reste immobile face à son... pouvoir? Elle pouvait soumettre un ennemi à sa volonté par sa simple concentration? Incroyablement utile... Stop! Encore une fois, ce n'est pas le moment de s'extasier devant un nouveau pouvoir. D'ailleurs, sa partenaire la rappela également à l'ordre.

- Vas-y, maintenant ! lança-t-elle sans perdre de vu la créature.

Galvanisée par ce nouvel ordre, la jeune fille sortit à son tour de leur cachette et se mit à courir en direction de leur adversaire, le buste légèrement penché en avant comme pour fendre l'air et le sceptre tendu vers l'arrière. Il est temps d'apporter un peu de chaleur à cette créature! A peine sa volonté fut-elle énoncée que le cadrant de son arme se mit à briller, laissant échapper une petite traînée lumineuse à la suite de sa course. D'abord de couleur rouge foncée, elle se mit à migrer vers du plus clair. Pas assez chaud.. Un peu de orange. Pas assez. Une teinte proche du jaune peinait à transparaître. Pas assez!

Depuis qu'elle avait ces nouveaux pouvoirs, ses capacités physiques s'augmentaient lorsqu'elle était transformée. Elle n'avait jamais couru aussi vite qu'aujourd'hui à tel point qu'elle allait atteindre son ennemi. Aller, plus chaud! Le temps lui manque mais elle parvient tout de même à forcer l'arriver du jaune après quoi elle prit appui sur le sol pour sauter et parcourir les derniers mètres qui la séparaient de son ennemi. Il était trop grand pour qu'elle espère atteindre la fente en restant debout de toute façon, il lui fallait un petit plus. D'une main, elle s'agrippa à l'ouverture visée, profitant du pouvoir de sa partenaire pour ne pas craindre un coup, puis elle glissa son arme dedans. Puisqu'il n'avait pas encore eu le loisir d'attaquer, le combustible était à son maximum. Ça devrait marcher... Pourvu que ça marche.
Une étincelle suffit à enflammer la lettre la plus proche pour créer une réaction en chaîne. Le papier prend très vite, c'est une bonne chose. Est-ce qu'elle aura réussi à créer une température assez élevée avec son arme? Sa préparation manquait légèrement de temps mais elle ne pouvait se permettre d'attendre plus. Ne sachant pas si sa partenaire pourrait tenir longtemps, il fallait éviter les trop grandes prises de risqu..

Un énorme coup de patte l’interrompit dans ses pensées. La créature pouvait à nouveau bouger et l'obligea violemment à la lâcher. Edelweiss se fit projeter sur le côté avant de toucher terre, roulant sur le sol pour finalement se faire arrêter par un poteau. Le choc la fit pousser une petite plainte avant de tousser en se repliant sur elle même. Pendant un court instant, elle eut l'impression que sa respiration s'était coupée. Mais la douleur s'estompait déjà. Alors elle releva un peu la tête pour finalement se redresser en portant une main à sa tempe. Soit. On dirait bien que ses nouveaux pouvoirs lui donnent également plus de résistance. Elle ne se sent pas blessée, seulement un peu sonnée mais elle devrait pourvoir continuer à se battre sans problèmes. C'est.. Pratique. Elle jeta ensuite un regard à leur adversaire qui commençait à se tordre de douleur, des flammes crépitant au travers des fentes.  

Le pouvoir de sa partenaire semble déjà épuisé. Peut-être avait-elle du mal à le maîtriser? C'était sûrement la première fois qu'elle l'utilisait.. Quoi qu'il en soit, son plan avait l'air de marcher pour le moment mais dans le doute, elle retourna aux côtés de la jeune fille.

- Ça va, je n'ai rien, s'empressa-t-elle de dire pour ne pas inquiéter le petit cygne blanc.

Son regard se reporta ensuite vers la créature qui poussait des beuglements difformes en gesticulant. On dirait que ça marche. On dirait que.. Une énorme volute de flamme jaillit des fentes suivit d'une salve de lettres enflammées. Un petit saut de côté lui permit d'esquiver et elle s’apprêta à brandir son sceptre vers lui quand elle se rendit compte que sa main gauche se refermait sur du vide. Elle regarda sa paume, dépossédée de son arme avant de la chercher des yeux. Sous les pieds du monstre... Merveilleux! Elle a du la lâcher alors qu'elle s'était retrouvée prise de court pas le coup..
...
De mieux en mieux.


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 84
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Mar 7 Aoû - 11:00
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


J'ai une gueule à porter des paillettes ?

ft Ever Inkraven & Edelweiss Wintenberger
le samedi 7 avril 2018
Intérieurement, et malgré la concentration qu'elle maintient de son mieux, Ever jubile. Contrôler le moindre mouvement d'une créature assez énorme pour l'envoyer voler d'une pichenette est une sensation grisante. Elle ne s'est jamais sentie aussi forte. Le poing serré sur son sceptre, elle suit des yeux la progression de sa compagne de combat, qui court vers le monstre à grande vitesse avec un bâton brillant dans la main. un pouvoir de feu... Oui, ça doit sûrement être utile mais, dans un sens, Ever préfère le sien. Même s'il la force plus ou moins à coopérer avec une personne plus offensive, ou à cogner elle-même. Elle est assez douée au combat à mains nues, après tout.

Soudain, alors que l'autre fille est encore au corps à corps avec le monstre, accrochée à la fente de la boîte aux lettres, Ever sent la tension qui la relie à la bestiole diminuer un peu. Elle serre les dents, renforce sa prise sur son sceptre, mais il ne faut pas bien longtemps avant que le fil qui la liait à la créature ne se dissipe en milliers d'éclats lumineux, comme un tube de verre brisé. Elle a à peine le temps de crier un avertissement, noyé dans les grognements du monstre, qu'un coup de patte expédie sa camarade un peu plus loin. Une chute qui l'entraîne à rouler jusqu'à un poteau, et le bruit du choc tire une grimace à Ever. Elle espère vraiment que la jeune fille va bien, parce que le coup n'a pas été spécialement tendre.

En tout cas, le plan, jusque là, semble fonctionner. Leur adversaire se tord sous les flammes qui dévorent ce qui lui sert probablement d'estomac. Ou de jabot à lettres, peu importe comment ça s'appelle, ce n'est probablement pas une espèce biologique répertoriée, de toute manière. En surveillant du coin de l’œil la créature, Ever s'assure d'un regard que sa camarade va bien; Elle a l'air un peu sonnée, mais si elle est déjà debout et qu'il n'y a pas de sang visible, c'est plutôt bon signe. Le monstre, lui, a toujours l'air de souffrir, au point qu'elle songe à courir vers la jeune fille pour l'aider. Mais avant qu'elle n'ait le temps de prendre cette décision, sa camarade est déjà à ses côtés. Et c'est plutôt une bonne chose, étant donné que...
... étant donné que la "possible côté négatif" du plan a finalement décidé d'exister.

Son premier réflexe, avant d'esquiver l'attaque, et de pousser un soupir, puis elle bondit hors de portée des flammes. Bon, le résultat n'est pas vraiment celui escompté, même si elle est à peu près sûre qu'ils ont réussi à affaiblir voire même blesser leur adversaire. Après tout, rapporté à la biologie humaine, peut-être qu'il ne fait que régurgiter ce qui lui fait mal ? Dans ce cas, la possibilité qu'il ait des blessures sérieuses des suites de leur attaque n'est pas à exclure. Reste un problème mineur à résoudre avant de réfléchir à une suite du plan : la jeune fille à ses côtés a, après vérification, perdu son arme lorsqu'elle s'est pris le revers de patte de la bestiole. C'est en tout cas la conclusion que donne Ever au regard désemparé de la jeune fille sur sa main vide.
Problématique, en effet. Comment le récupérer ? C'est leur puissance d'attaque principale, le perdre serait un gros atout en moins.

» Il nous faut une autre idée.

A vrai dire, elle est à peu près sûre d'avoir un autre aspect à son pouvoir, mais elle n'arrive pas encore à trouver comment l'utiliser. La phrase dans sa tête a l'air incomplète, et comme elle ignore l'effet que ça peut avoir, elle n'est de toute façon pas sûre que ça sera utile sans une arme offensive.

» Il a l'air à court de lettres pour l'instant... je peux courir récupérer ton sceptre, il faudrait juste que tu attires son attention un moment. Je sais que c'est risqué mais sans ton arme, on ne pourra pas faire grand chose.

Elle aurait eu du mal à admettre qu'elle avait besoin de quelqu'un d'autre pour réussir si elle ne trouvait pas son pouvoir aussi cool. Ou peut-être que c'est simplement parce que son jugement de valeur sur la certitude qu'a son entourage d'être réel a disparu pour un moment.


Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 343
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Mar 14 Aoû - 22:37
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





J'ai une gueule à porter des paillettes ?




Une solution, vite une solution. Inutile de préciser que leurs vies sont en jeu et que cette créature ne semble pas disposée à les épargner. De plus, compte tenu des pouvoirs d'emprise de sa camarade, Edelweiss suppose être leur principale force offensive. C'est... vraiment étrange comme situation... Étant d'habitude si en retrait, elle n'aurait jamais pensé qu'on lui octroierait une magie d'attaque et qu'elle doive se retrouver en avant. Heureusement, le ciel fut clément avec elle et lui accorda des capacités plus utiles à distance qu'au corps à corps. Sa magie de soin lui manque terriblement... Pourtant, elle la rejetait sans vergogne, c'est pour dire à quel point son état de désappointement est fort.

- Il nous faut une autre idée.

C'est certain. Non seulement, son sceptre lui avait échappé, mais en plus son plan ne semblait fonctionner qu'à moitié. C'est terriblement frustrant. Certes, la créature rouge démontrait une douleur évidente suite à cette attaque combinée mais cela n'avait malheureusement pas eu l'effet escompté. Ou du moins, la conséquence n'était pas aussi puissante que celle espérée. Vraiment, elle s'en voulait de ne pas avoir été assez efficace pour les débarrasser de ce monstre rapidement. A cause de son idée un peu trop audacieuse, elles se retrouvaient dans une position bien plus délicate que si elles avaient opté pour une stratégie plus défensive. En ayant perdu son arme, la jeune fille se sentait non seulement vulnérable mais en plus assez maladroite. Le coup n'excusait rien, elle n'aurait jamais du la lâcher. A faire attention pour une éventuelle prochaine fois et ne plus se retrouver désœuvrée de la sorte.
Instinctivement, la jeune fille adressa un regard à sa partenaire, dans l'attente qu'elle développe sa pensée. Du moins si elle en avait une... Si elle prenait la parole, elle devait forcément avoir un plan ou un début en tout cas.

- Il a l'air à court de lettres pour l'instant... je peux courir récupérer ton sceptre, il faudrait juste que tu attires son attention un moment. Je sais que c'est risqué mais sans ton arme, on ne pourra pas faire grand chose.

Attirer son attention? Une seconde, une seconde! Elle voulait qu'Edelweiss, qui n'avait pas d'arme et était donc dans l'incapacité de se défendre, soit l'appât? Et si elle attirait un peu trop l'attention du monstre? Et si elle se retrouvait dos au mur sans aucun échappatoire? Ne serait-ce pas plus intelligent ou du moins plus sécurisé de faire l'inverse? Elle allait répliquer lorsqu'une salve de lettres fonça une nouvelle fois sur les deux adolescentes. Dans un ultime réflexe, elle parvint à esquiver  avec un saut en arrière. Mais...? Il était pourtant à court de munitions il y a quelques minutes à peine! Avait-il réellement eu le temps de se recharger pendant ce court temps d'échange? C'est embêtant... De plus, les lettres semblent crépiter légèrement comme s'il y avait un reste de brasier dans le ventre de cette créature. Oh? Cela voudrait dire qu'elle n'a pas pu évacuer toute son attaque même en recrachant autant de papier. Peut-être que, en gagnant du temps, les flammes finiront par consumer de l'intérieur le monstre? Alors, elles pourront le vaincre à l'usure.

- Bien, faisons cela, lança la jeune fille à l'attention de sa camarade.

Perdre du temps aurait été idiot, il lui fallait retrouver son arme au plus vite. Cela étant, elle ne pouvait se permettre de faire sa difficile et devrait faire confiance au petit cygne blanc. De toute façon, il était dans leur intérêt qu'elle réussisse la mission qu'elle venait de s'assigner. Edelweiss se tourna donc vers le monstre, décidée à mener la sienne à bien avant de se séparer de sa partenaire en courant, tendant une main pour faire des signes à son adversaire. Bien, sa concentration semble avoir été déstabilisée par cette simple action, il fallait maintenant trouver le moyen de la garder. Rapidement, elle regarda autour d'elle dans l'espoir de trouver un objet qui pourrait lui être utile. Là-bas! Des poubelles en fer trônaient sur le bord de la rue, ainsi la jeune fille s'en approcha. Elle commençait déjà à perdre l'attention de la créature, il fallait qu'elle la retrouve pour laisser le champ libre à sa camarade. D'un mouvement vif, elle récupéra l'un des couvercles ronds et constata par la même occasion que les poubelles étaient vides. C'est plutôt une bonne chose.

Sans plus attendre, Edelweiss se retourna pour lancer sa nouvelle arme improvisée comme un frisbee. La sphère de fer fila, luisant au soleil, avant de heurter sa cible dans un bruit sourd de métal. L'attaque semble l'avoir assez énervé pour qu'il daigne se retourner et envoyer une nuée de lettres aussi tranchantes que du rasoir. Heureusement que la jeune fille avait attrapé un autre couvercle pour lui lancer dessus à nouveau. Pour l'heure, il lui servit plutôt de bouclier alors qu'elle se pliait légèrement en deux pour protéger le plus de parties de son corps possible. Cette chose parvient à garder son visage et le haut de son buste mais... De petites douleurs aiguës lui cisaillaient les cuisses et le bas des flancs à tel point qu'elle fut obligée de poser un genoux à terre en fermant un œil.  L'attaque passée, elle prit un petit instant pour constater les dégâts, ne quittant pas sa protection bien qu'un peu bancale. Une lettre s'était plantée dans le devant de sa cuisse gauche mais elle était la seule. Toutes les autres blessures étaient surtout des coupures plus ou moins importantes selon le trajet qu'avaient emprunté les lettres. Doucement, elle prit entre ces doigts celle enfoncée dans sa jambe et resta un court moment à hésiter. A vrai dire, elle a un peu peur de la retirer et de raviver la douleur ou d'en provoquer une plus forte que ce qu'elle pouvait déjà ressentir.. Les doigts toujours crispés sur le papier, la jeune fille leva rapidement les yeux pour constater que le monstre était sur le point de réitérer son attaque. Sans se poser de question, elle lança son couvercle en fer comme elle l'avait fait avec le premier, le plus fort possible, espérant qu'elle le touche avant qu'il ne puisse lancer son assaut.

Dans sa tête de chèvre. Son corps se mit à basculer et tituber à cause du choc à tel point que sa salve s'échoua au mauvais endroit, loupant Edelweiss d'une quarantaines de centimètres. Elle en profita pour tirer sur la lettre toujours incrustée dans sa peau en serrant les dents. Oh dieu! Comme c'est douloureux..! Un frisson couplé d'un vertige l'assaillirent alors qu'elle ressentit le besoin d'appuyer une main contre le sol tout en baissant la tête. Ne pas crier, rester sereine et respirer. Il était hors de question de déconcentrer sa partenaire en l'inquiétant.. D'ailleurs.. comment s'en sortait-elle?


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 84
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Dim 16 Sep - 17:19
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


J'ai une gueule à porter des paillettes ?

ft Ever Inkraven & Edelweiss Wintenberger
le samedi 7 avril 2018
L'idée n'a, au début, pas l'air de trop enthousiasmer la jeune fille. Rien d'étonnant à ça : faire diversion n'est jamais le job le plus reluisant, ni le plus rassurant, et Ever est tout à fait consciente que l'absence d'arme n'arrange rien. Mais elle est aussi certaine qu'elle court plus vite et qu'elle lance très bien, d'autant plus avec les capacités accrues qu'elle a l'air d'avoir avec cette nouvelle magie. Dès que la jeune fille manifeste son accord, après une nouvelle salve de lettres qu'Ever esquive avec un aisance grisante, l'ancienne calamar s'élance en avant, courant à une vitesse qu'elle n'aurait jamais cru pouvoir atteindre. Elle a vraiment bien fait de tenter cette histoire de couronne, c'est... jouissif.

Quoi que fasse son alliée temporaire, Ever ne sent ni ne voit aucune attaque déferler sur elle, et le monstre ne lui accorde apparemment aucune attention. Parfait. Malgré ses réticences, elle n'a pas l'air si mauvaise pour faire diversion. Il lui semble entendre un bruti de métal, suivi d'un "shtonk", et l'ombre du monstre se détourne. Ever pousse un soupir de soulagement en refermant ses mains sur le sceptre de la jeune fille. Dommage, d'ailleurs, qu'elle ne sache pas – ou ne puisse pas ? - l'utiliser, cette histoire de flammes avait l'air bien pratique. A peine essoufflée, l'adolescente s'accorde trois respirations pour récupérer avant de partir en sens inverse, courant et se décalant sur le côté d'une pirouette, de justesse, pour esquiver un objet non identifié jeté vers le monstre. Vu le son qu'elle entend après, le fameux "shtonk", probablement une rame de fortune trouvée par sa camarade en attendant de récupérer la vraie. Pas bête, cette fille.

Une salve de lettres projetée de façon visiblement maladroite renvoie Ever à la réalité, et elle change légèrement l'angle de sa course pour ne pas se retrouver au milieu. Du coin de l’œil, elle cherche sa camarade. Elle n'a pas l'air bien... Blessée ? Peut-être, en tout cas clairement pas en état de rattraper un sceptre au vol, aussi bien lancé soit-il. Il va falloir qu'elle lui rende en mains propres. Elles ont juste besoin d'un peu de temps. Tiens, ça fait tilter quelque chose dans son esprit. Du temps. Peut-être que... Ever s'interrompt un instant dans sa course et tend son sceptre en priant pour que son intuition soit la bonne.

» Just a little twist in the rules of time !

Une lumière blanche illumine son sceptre et se précipite en spirale sur le monstre, sa cible, le couvrant d'un voile de poussière brillante. Presque aussitôt,  il semble... ralenti, comme si le temps avait une emprise ou un écoulement différent sur lui. Un sourire carnassier étire les lèvres d'Ever. Décidément, ces pouvoirs sont... intéressants. Profitant de la lenteur nouvelle de son ennemi, elle trottine jusqu'à sa camarade et lui tend son sceptre.

» Mission accomplie. Tout va bien ?

Pas de panique dans sa voix, juste la suite logique du constat qu'elle a fait un peu plus tôt : la jeune fille est blessée. Avant de continuer le combat, mieux vaut donc s'assurer que ce n'est pas trop handicapant pour elle. Si la blessure est grave, un hôpital sera clairement un meilleur endroit pour elle que la première ligne face à une chèvre-facteur géante. Pour l'instant, le petit sort d'Ever semble toujours faire effet, c'est le moment idéal pour réfléchir à un plan d'attaque.

» Je l'ai ralenti, pour l'instant, mais je ne sais pas combien de temps ça va tenir. Tu as une idée, pour la suite ? Je pense que je peux affecter autre chose que le temps. D'autres lois...

A vrai dire, elle en est même certaine. C'est pour ça que la phrase dans sa tête, un peu plus tôt, était incomplète : elle peut modifier d'autres "règles" figées du monde. Peut-être les lois de la physique ? Avec le feu, ça peut donner des choses intéressantes, tiens... Plus chaud, plus vif, plus rapide à consommer sa cible ? Elles pouvaient concocter quelque chose avec ça.


Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 343
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Jeu 20 Sep - 16:49
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





J'ai une gueule à porter des paillettes ?




Le petit signe blanc a l'air de s'en sortir sans trop de difficultés. Edelweiss peut clairement voir son sceptre entre ses mains, preuve qu'elle a réussi sa mission. Au moins, la jeune fille a une petite satisfaction à se dire que sa diversion a servi à quelque chose. Sincèrement, si elle se serait retrouvée blessée pour rien, elle aurait finit par perdre toute motivation au travail d'équipe mais visiblement, il a encore de l'espoir. Ainsi, elle suivit son acolyte du regard avant de baisser les yeux sur sa plaie. Dans ce genre de situation, elle en vient vraiment à regretter la perte de son pouvoir de soin... Cela dit, elle a l'impression que la douleur est légèrement anesthésiée et que les coupures les plus superficielles cicatrisent déjà... Étrange. Est-ce sa nouvelle condition qui la rend plus résistante? Après tout, dans ces films stupides de magicals girls, les personnages ressortent toujours avec de ridicules égratignures, peu importe les coups ou les attaques encaissées. Enfin, si cette babiole en plastique rose est un minimum intelligente, elle saurait qu'il est préférable de venir en aide à sa magical pour la préserver un peu et lui permettre d'être opérationnelle rapidement étant donné le nombre d'attaque de monstre en quelques jours...

Edelweiss soupira longuement à cette pensée. Elle se sentait comme un outil. Une personne dont le sort avait décidé d'envoyer ce cadran étoilé et qu'il faisait en sorte de la préserver pour mieux l'envoyer au combat. C'est.. déprimant.
Un mouvement de la part du monstre la fit bien vite reprendre ses esprits. Il allait s'en prendre au petit cygne blanc sans que la jeune fille ne puisse l'empêcher. Elle n'avait ni le temps de trouver un nouveau projectile ni le loisir de le lancer alors, elle n'avait qu'à espérer que tout irait bien. Habile sur ses jambes et dans sa course, sa partenaire esquiva la salve qui se dirigeait vers elle avant de braquer son sceptre sur le monstre.

- Just a little twist in the rules of time !

Aussitôt, un voile de paillettes se glissa sur leur adversaire dans une lumière blanche et puis... Il semblait ralentir. Tellement ralentir qu'il était presque devenu immobile.

...
...
.........

Est-ce que ce n'était pas possible de le faire plus tôt? Avant qu'Edelweiss se retrouve blessée? Par exemple?

Un profond soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'elle regardait sa partenaire venir vers elle en trottinant tout tranquillement. Bon au moins... Elle n'était pas blessée. C'est déjà ça...

- Mission accomplie. Tout va bien ? lança-t-elle en lui tendant son sceptre.

La jeune fille récupéra son arme avant de jeter un œil à sa jambe pour lui faire comprendre que ça pourrait aller mieux. Oui ça pourrait vraiment aller mieux. Elle ne sait pas à quel point elle a été touchée mais elle sait que la veine fémorale passe dans la cuisse et.. c'est moyennement rassurant. Mais dans le pire des cas, ce n'est pas trop mal. Heureusement que la lettre ne s'est pas enfoncée dans sa jambe droite sinon l'artère aurait pu être touché à la place...
Profitant de la lenteur de leur adversaire, elle prit le temps de se relever avant d'aller poser son épaule contre la façade de la rue. Elle aurait un appui trop bancal si elle comptait sur ses jambes et elle n'avait aucune envie de forcer dessus sous peine de perdre un peu plus de sang. Là, ça devrait aller.

- Je l'ai ralenti, pour l'instant, mais je ne sais pas combien de temps ça va tenir. Tu as une idée, pour la suite ? Je pense que je peux affecter autre chose que le temps. D'autres lois...

Affecter des lois donc? Décidément, le ciel semble lui en vouloir personnellement. Pourquoi, en plus de la magie, fallait-il un pouvoir qui déforme la physique et la chimie? Un peu de clémence pour son esprit esprit scientifique, s'il vous plaît!
Elle ferma les yeux pour mieux se plonger dans sa réflexion. Le feu... Le feu... Une règle chimique ou physique à modifier pour rendre leur attaque plus efficace.. Elle observa un court instant le monstre qui semblait toujours brûler de l'intérieur mais bien moins fort que tout à l'heure. Visiblement, le combustible commençait à manquer. Mais peut-être qu'elle pourrait lancer une nouvelle réaction à partir de cette attaque là? Bon alors.. En fermant encore une fois les yeux, elle se replongea dans tout ce qu'elle avait pu lire ou apprendre sur la combustion. C'était bien connu que la chimie du feu était basée sur le tétraèdre du feu mettant en cause une combustible, de la chaleur, du d'oxygène et des radicaux libres. Et ces derniers seront importants. Si sa mémoire est bonne, il s'agit d'une espèce chimique possédant un ou plusieurs électrons non appariés sur sa couche externe rendant la molécule instable la plupart du temps. Sans rouvrir les yeux, elle prit la parole, essayant de rester concentrée sur ce qu'elle visualisait pour l'expliquer au mieux à sa partenaire.

- Bon.. Écoute-moi bien. Pour avoir une flamme, il faut une réaction entre plusieurs choses. Le combustible, l'oxygène, la chaleur et les radicaux libre. Ce qui fait durer la flamme c'est les radicaux.

Il fallait qu'elle soit claire pour que sa partenaire comprenne, sinon elle risquerait de ne pas pouvoir modifier correctement les règles de la chimie et qui sait ce que cela pourra engendrer... Donc, elle récapitulait rapidement les lois de bases pour ne pas se tromper dans ses explications.
Une réaction chimique est une recombinaison de molécules passant par plusieurs phase. L'intermédiaire étant celle durant laquelle les molécules sont déstructurées sans pour autant être recombinées. C'est ce qui est appelé radicaux. Et dans le cas d'une combustion...

- L'énergie thermique créé une rupture de liaison chimique et c'est à partir de là que se fabriquent les radicaux. Et ce sont eux qui agissent sur les molécules du produit. On obtient donc une réaction en chaîne. Normalement, tant que nous avons du comburant et du combustible, la réaction persiste mais... Je pense qu'il n'y aura bientôt plus de lettre dans la boîte du monstre.

Elle rouvrit enfin les yeux pour regarder leur adversaire. Ses mouvements sont encore entravés? Parfait.

- Si tu peux modifier des règles alors le mieux est de créer plus de rupture de liaisons chimiques que la normale. Plus tu en créeras, plus il y aura de radicaux. Plus il y aura de radicaux, plus la réaction en chaîne sera importante et plus la flamme deviendra efficace. Mais... Peut-être que ça pourrait exploser.

Normalement, une fois vaincu la créature redevient humaine, il serait préférable d'éviter une explosion d'autant plus que la rue en souffrirait. Mais puisque les lois peuvent être changées..

- Quand le monstre reprendra son apparence d'humain ou si tu sens qu'il y aura une explosion, il faudra éteindre le feu immédiatement pour éviter les dégâts humain et matériels.

Normalement, dans une combustion, il existe des radicaux inactifs dans le processus mais capable de neutraliser les autres et les transformer en éléments stables. Donc si elle fait un petit bricolage...

- Si tu veux éteindre le feu, il faudra juste ajouter des molécules d'hydrocarbures halogénés. Ces choses sont inutiles pour entretenir une combustion mais piègent les radicaux pour les transformer en éléments stable.

Il ne restera qu'à regarder les flammes s'éteindre d'elles-mêmes sans avoir besoin d'utiliser d'extincteur ou quoi que ce soit d'autre. Et Edelweiss ne pouvait rien faire de plus maintenant qu'elle avait exposé son plan si ce n'était couvrir sa camarade dans le cas où le monstre sortirait de l'emprise du temps.
Tout le reste reposera sur le petit cygne blanc. En espérant qu'elle ait tout compris...


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: 
North London
 :: La City & Westminster
-
Sauter vers: