Sin Theatre


 

Une silhouette dans l'ombre

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 376
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Mar 11 Sep - 18:00
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





Une silhouette dans l'ombre




Un mur. Un mur rose, translucide. C'est tout ce qu'ils avaient trouvé pour se défendre? Bien, voyons s'il résiste à une attaque. Inutile d'y mettre beaucoup de puissance puisqu'il ne s'agissait que d'un test, ainsi, la jeune fille braqua son sceptre vers l'avant. Un jet de flamme rouge s'écrasa sur la protection. Hum. Ça résiste. Comme c'est fâcheux... Leurs capacités avaient été augmentées par les soins de Léandre, il serait dommage de ne pas pouvoir en profiter. Enfin, qu'importe. La jeune fille tourna rapidement la tête pour avoir un aperçu de ses alliés. En récapitulant, elle arriva à une conclusion plus que satisfaisante. En effet, elle connaissait les capacités variées de son partenaire qui ferraient aussi bien un soutien qu'une attaque, les pouvoirs d'emprise du petit signe blanc, capacités plus qu'utiles pour remporter facilement une bataille, les pouvoirs de gèle redoutables de son acolyte momentanée, ses propres pouvoirs qui, à l'opposé, représentaient un feu plus que destructeur et la rapière aiguisée de Melody. Ils étaient cinq contre quatre. Et visiblement, leurs adversaires n'avaient pas de pouvoirs autant puissants ou du moins ils devraient être contrés facilement grâce à leurs atouts en plus de sembler déstabilisés psychologiquement parlant. De plus, l'homme qui les avait convaincu de les rejoindre semblait posséder bon nombres de pouvoirs ce qui sera très pratique.

Il m'a convaincu de le rejoindre...?

Cette phrase sonna bizarrement dans sa pensée. Edelweiss ferma les yeux un court instant comme si quelque chose la dérangeait. Non, elle était là de son pleins gré. Elle était là de son plein gré, n'est-ce pas? Oui, il lui semblait bien. Sa réflexion se fit stopper en plein milieu de sa course par un discours de l'autre côté de la barrière. Une fille aux cheveux et à l'accoutrement entièrement verts ou presque. Hm... Qui était-elle? La demoiselle plissa légèrement les yeux pour regarder son opposante sans parvenir à se souvenir d'elle. Et pourtant, elle avait beau dire son nom et sa fonction à S'indarë, son visage ou même sa voix ne rappelaient rien à Edelweiss. Mais elle écouta tout de même son discours. Elle n'avait que cela à faire de toute façon, bloquée par ce mur. Mais.. rien dans ce qu'elle disait n'avait de sens. "Défendre ceux qui ne le pouvaient pas"? Comme si c'était à eux de sauver le monde. Ils n'étaient que des élèves venus ici pour étudier et avoir un avenir sans autres prétentions. "Laisser l'égoïsme de ce type menacer des innocents"? Ah! C'est amusant de parler d'égoïsme alors qu'elle ne semblait pas considérer les raisons qui avaient poussé ce petit groupe à leur barrer la route. Amusant de parler de paix dans le monde et de demander de faire la guerre pour l'obtenir. Amusant de parler d'aventures soient-disant passées ensemble alors qu'elles ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. Mais encore plus amusant de leur demander de revenir à la raison! La raison... rester humain est raisonnable. Redevenir des créatures folkloriques est parfaitement illogique. Comment pouvait-elle parler de raison sans même faire preuve de bon sens?

Oui, tu dois les arrêter.

Edelweiss n'était pas vraiment énervée par ce discours. Mais elle le trouvait presque mignon. C'était comique mais à la fois triste de pouvoir être si naïve au point de ne pas considérer les personnes en face tout en étant persuadée d'agir pour le bien commun. Ce n'était que dans les films qu'un personnage parvenait à désamorcer la pire des situations possible avec ce genre de comportement immature. Mais malheureusement, la réalité ne marchait pas ainsi.
La jeune fille poussa un long soupir comme simple réponse à ces paroles beaucoup trop "cuicui les petits oiseaux" pour elle avant d'observer ses adversaires. Naomi semblait particulièrement sur les nerfs. Étrange... Edelweiss était consciente de tout l'amour qu'elle pouvait lui porter en temps normal, qu'elle était une amie importante pour elle mais, actuellement, elle ne parvenait pas à le comprendre. Comme si elle ne ressentait rien. Comme si elle avait été vidée de cette émotion. La blondinette était en train de tirer des flèches dans la direction de l'homme à la peau si blanche. Elle ne lui prêtait même pas un regard, trop concentrée par ses attaques. La demoiselle afficha un air particulièrement sérieux avant de s'avancer vers le mur. Son amie voulait vraiment les empêcher de rester humain? Pourquoi faisait-elle cela? Il faut qu'elle cesse d'attaquer la seule personne capable d’accéder à ce souhait considéré comme irréalisable il y a peu. Alors Edelweiss vint se placer face à elle, posant le bout de ses doigts sur la barrière. Naomi avait son arc bien en main, une flèche à sa corde mais allait-elle être autant déterminée à tirer maintenant que la jeune fille s'était mise dans la trajectoire de sa cible? La demoiselle lui lança un regard froid. Sévère. Inébranlable. Elle savait la place privilégiée qu'elle avait réussit à occuper en si peu de temps, un avantage à utiliser à bon escient. Cela dit, si elle ne se savait pas aimée en face, elle ne se serait peut-être pas risquée à agir comme cela ni à la provoquer. Mais c'était la solution qu'elle jugeait la plus efficace pour calmer ses ardeurs. Alors? Est-ce que tu oserais lâcher ta flèche sous peine de la transpercer pour atteindre ta cible? Est-ce que tu oserais, Naomi?
C'est bien ce qu'il lui semblait... Tu ne peux pas lui faire du mal. Parce que tu as promis de la protéger. Parce que tu l'aimes.
Edelweiss resta un petit instant ainsi, silencieuse, le regard ancré dans le sien.

Que suis-je en train de faire?

Qu'est-ce que c'était? Une pensée fugace et presque imperceptible semblait avoir traversé son esprit l'espace d'une seconde. La jeune fille secoua légèrement la tête en fermant les yeux comme pour la chasser. Puis elle regarda une nouvelle fois son amie. Mais l'expression qu'elle affichait lui donnait une drôle de sensation au cœur. Elle ne parvenait pas à analyser ce que c'était mais... Il y avait quelque chose. Il faut qu'elle se recule. Si cette sensation venait à grandir elle.. Que risquait-elle au juste?

Bats-toi.

Oui, il faut qu'elle se batte. Alors elle recula en quelques sauts, préparant une nouvelle attaque même si la barrière était toujours là avant de la lancer dessus.
Pourquoi la main qui tenait son arme tremblait-elle? La jeune fille l'observa mais ne nota aucune anormalité. Avait-elle rêvé à l'instant? Étrange... L’esprit anesthésiée d'Edelweiss ne parvenait pas à comprendre. Mais son inconscient commençait à se débattre. Luttant contre cette présence parasite. Parce que, au plus profond d'elle, ce qu'elle détestait par dessus tout était l'influence. Qu'on essaye de la contrôler. Et si c'était ce qu'il se passait, même endormie, un petit quelque chose en elle continuerait de se battre pour que ses désirs ne soient pas bafoués. Pour que sa personne soit respectée. Pourtant, elle-même ne s'en rendait pas compte.

Bats-toi!

Oui elle doit se battre. Mais contre qui? Contre quoi? N'était-elle pas en train de.. se tromper d'adversaire?


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Drake Corvusia
BW |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 77
Inscription le : 15/01/2018
Né(e) le : 14/03/1997
Age : 21
Nationalité : Australien
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Celibataire
Personnage sur l'avatar : Raven "Reckless Fist" de Elsword
Péché(s) :
  •  Envie 
  •  Colère 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t79-wyverne-explosive-drake-corvusia-termine

Mar 11 Sep - 19:56
Votre pseudo
Pâques 2018 - Event "Magical"
Une silhouette dans l'ombre
Le combat a été plutôt rude, mais je crois que je fais partie de ceux qui ont pris le moins cher. J'espère juste que certains ne sont pas trop blessés. On galère déjà suffisamment comme ça, si en plus on se tape des poids morts on va jamais réussir. Notre situation n'est pas la meilleure qui soit... D'autant plus qu'on a des personnes extérieures à ce combat ici. On en fait quoi? Personnellement... je n'ai pas la moindre envie de laisser ma mère ici seule. J'allais me proposer pour rester et veiller sur les autres, quand une musique retentit. Sans déconner, qui a invité un troubadour. Mais cette musique... elle efface mes émotions, si bien que quand je regarder toutes les autres personnes présentes, je ne ressens... absolument rien. Comme si je suis totalement détaché du monde. Et pour le coup... l'idée de rester ici me paraît un peu stupide.

Je me mets à avancer avec le reste du groupe, dans un couloir qui est beaucoup trop grand pour le bâtiment. Encore un coup de l'autre type. Reste à savoir si c'est le bâtiment en lui-même qui est modifié, ou bien notre perception de l'espace. Dans tout les cas, ça ne me plaît pas beaucoup.

Quand on parle du loup... le voilà qui réapparaît devant nous, mais cette fois il a l'air un peu contrarié de notre survie. Normalement, je n'aurais pas perdu mon temps à attendre, mais ma colère s'est effacée... donc j'écoute ce qu'il a à nous dire.

Aucun de vous n'a fini au tapis ? Décevant. Vous n'êtes pas amusants... Peut-être que les monstres n'étaient pas la solution... Peut-être que... Je ne peux pas être le seul qui n'a pas envie que les choses redeviennent comme avant. Pensez-y. Vous avez retrouvé votre humanité perdue. Plus d'apparence étrange, de pouvoirs illogiques, de capacités dérangeantes ou anormales. Je suis sûr que certains d'entre vous ne veulent pas perdre ça. Soyez honnêtes avec vous-mêmes.

Redevenir comme avant...

Comme avant, quand tu étais humain. Quand tu n'étais pas le monstre que tu es devenu aujourd'hui.

Un rictus moqueur se dessine sur mes lèvres. On me considérait déjà comme un monstre avant, alors qu'est-ce que ça change? Je n'ai qu'une envie: récupérer mes écailles, mes pouvoirs, mes ailes. Contempler de nouveau le monde depuis les cieux. Ce ne sont pas quelques paroles balancées au hasard qui vont me faire vaciller.

La majorité du groupe semble plus faible d'esprit toutefois... si bien qu'ils rejoignent le groupe de notre ennemi. Je ne peux pas m'empêcher de pousser un soupir. On perd suffisamment de temps comme ça. De notre côté, on est plus que 4 et c'est pas la joie... Une qui est limite à moitié morte, une archère qui semble au bord de la panique, et un type dont l'utilité me semble aléatoire. En face de nous, ils ont l'air bien plus décidés et calme, bien que blessés. Mais surtout, ils ont l'autre enfoiré. C'est pas la joie, mais faire demi-tour est tout sauf une option envisageable.

Alors je prend la place de la première ligne, faisant apparaître non pas une arme mais un bouclier suffisamment grand pour que je puisse me protéger derrière. Pour une fois, je vais essayer de faire confiance aux autres.

Si on gère les autres? C'est pas comme si on avait le choix de toute manière.

Faut se rendre à l'évidence, notre situation est un peu désespérée. Si c'est un combat magique qui s'annonce, je vais bien galérer.

Premier mouvement en face. Trois personnes qui passent à l'action. Un type qui créé une zone qui ne m'inspire par confiance du tout. Une autre qui lèvre son sceptre et nous prépare probablement un coup foireux. Et la dernière qui pointe son sceptre vers moi avec un sourire cruel. Evidemment je suis la cible, je suis le plus avancé de tous.

Kneel...

L'espace d'une demie-seconde je me sens fléchir, presque à poser un genou par terre. Et puis une grande barrière se déploie, me permettant de reprendre le contrôle de mon corps. Kneel... c'est l'autre qui a provoqué ça, non? Elle a le moyen de nous contrôler d'une manière ou d'une autre. Ils ont tous des pouvoirs emmerdants ou quoi?

La barrière nous permet au moins d'être à l'abri des attaques pour le moment. Mais pendant combien de temps? La dernière attaque s'est écrasée contre le mur rose, mais rien ne nous dit qu'elle durera très longtemps, d'autant plus qu'on ne sait pas si d'autres seront capables de le briser. Trop d'inconnues dans l'équation. Mais on peut pas se permettre de rester les bras croisés. Et merde.

Les autres ont pas l'air bien décidés à charger, alors je prend les choses en main. Transforme mon arme en épée et bouclier avant de charger vers celle qui m'avait pris pour cible. Si elle peut nous contrôler, c'est une cible dangereuse.

©️Gau
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
BL |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 62
Inscription le : 17/03/2018
Né(e) le : 03/07/2000
Age : 18
Nationalité : Venezuelienne
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, I1
Double Compte : Daniel Wing - Elina Al Aouli
Personnage sur l'avatar : Fabiola Iglesias - Black Lagoon
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t111-tsume-a-votre-service-termine

Mar 11 Sep - 20:27
Tsume Montoya
Pâques 2018 - Event "Magical"


Malgré le répit offert par le mur crée par l'archère inconnue, et dire cela m'agaçait car j'aimerais bien avoir un nom à leur donner, la situation restait compliquée. On ne pouvait battre les autres sans agir de façon coordonnée... et nous ne l'étions pas comme le prouva l'archère en tirant sur le boss malgré ce que j'avais dis. Elle me prouva juste qu'il n'était pas affecté par cette attaque, juste amusé. Je tirais une balle sur lui qui eut le même effet, et me montra que mes projectiles aussi franchissaient la protection. Je jetais un regard sur mes camarades : magical-berseck semblait avoir été possédé un instant mais il s'en était sorti.

Je n'allais pas tirer sur des camarades : une balle pouvait faire bien trop de dégât sur eux, c'est pour cela que j'avais demandé aux trois autres de s'en occuper, de les distraire pendant que j'allais me faire le marionnettiste mais voilà.. je n'allais pas changer de cible juste parce qu'une d'entre nous veut faire cavalier seule... et comme les attaques à distances sont inutiles.. Voyant Berserk-boy faire apparaître une nouvelle arme, je me préparais à m'élancer en même temps que lui, espérant que mon corps tiendra la distance.

Je franchis le mur à ses côtés, passant à côté des autres en tirant au sol pour les dissuader de m'attaquer au corps à corps. J'avais noté leur vitesse supérieure et trouve que ce moyen là pour éviter une attaque. Je n'étais pas en état de les éviter et le moindre coup me mettra hors de combat pour de bon. Je parvins à la hauteur du chef adjoint ennemi et me mis à lui balancer un coups de pied au torse, lui passant au travers. Toutefois, quand il voulu me frapper, je sentis son bras contre le mien, levé par réflexe pour le parer. Bon, il n'était pas en permanence intouchable.. Cela dit, il restait bien trop rapide et je me pris plusieurs coups, obligée d'être sur la défensive, manquant de tomber à genoux avant de remarquer que ses mouvements se faisaient moins rapides... plus normaux. Alors je pris mes dernières forces pour lancer une contre-attaque, cherchant à le toucher à chaque fois qu'il lançant son poing vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Laverny
BB |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 346
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 10/02/2002
Age : 16
Nationalité : Français-Finlandais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t96-la-musique-est-la-langue-des-emotions http://sin-theatre.forumactif.com/t98-je-me-souviendrais-de-ton-visage#323 http://sin-theatre.forumactif.com/t204-bulletin-de-leandre http://sin-theatre.forumactif.com/t131-le-club-de-musique#528

Mer 12 Sep - 22:41
Léandre Laverny
Pâques 2018 - Event "Magical"


Une silhouette dans l'ombre
Avec
team magical




Lorsque ton sceau est activé, tu regardes tes adversaires. Tu sens que ton pouvoir agis sur tous tes alliés. Ils sont plus rapides et donc plus fort. Tu as mis beaucoup de puissance dans ce sort, tu es certain qu’avec ça, le combat sera rapide. Tu es blessé, essoufflé ? Eh bien, tant que tu peux marcher, tu peux encore te battre, n’est-ce pas ? Alors bat toi, bat les !

_ Je suis Tsume Montoya. Je suis élève et femme de ménage à l'école S'Indare. Si je suis là, aujourd'hui, c'est pour défendre ceux qui ne le peuvent pas alors je vous le demande : voulez vous réellement suivre ce type et le laisser continuer de menacer des gens par égoïsme ou nous aider à le vaincre et ramener la paix ?
Je ne veux pas me battre contre vous, pas après ce que nous venons de vivre ensemble. Alors, s'il vous plaît, revenez à la raison.


Tu l’entends parler ? Apparemment elle serait là pour défendre ceux qui ne le peuvent pas. Elle se prend pour une héroïne ? Ah … C’est beau de rêver.
Vaincre et ramener la paix ? Tu l’entends ? C’est égoïste ? Tu es égoïste ? Ces filles avec toi sont égoïstes ? Tu voulais seulement retrouver ton humanité et que ta petite mascotte puisse rester à tes cotés. C’est que … c’est égoïste, n’est-ce pas ? De vouloir être heureux.

Tu n’écoute pas ces paroles, tu n’en as pas besoin, tu sais la raison qui t’as poussé dans ce camp. Les filles en ont certainement d’autres mais tu sais que vous n’êtes pas en tords. Ton sort continue de tourner, le temps s’écoule, mais ce n’est pas grave, tu en auras assez pour les vaincre.

Tu te jette sur les magicals non possédés, prêt à en découdre, prêt à exécuter mes désirs. Mais, à peine ton élan commencé qu’une barrière aveuglante sépara la pièce en deux. Tu mets ton bras blessé devant tes yeux azur afin de te protéger de cette lueur aveuglante, voyant des petites étoiles à travers tes paupières closes. Tu n’étais vraiment pas prêt à ce genre de sort et lorsque tu ouvris les yeux, tu aperçus une flèche traverser la barrière de lumière pour toucher l'homme masqué, sans succès.

Pathétique … Pouvaient-ils vraiment croire qu’ils avaient une chance ? Ils devraient se rendre à l’évidence et venir avec vous, tu ne penses pas ?

Tu plisses les yeux et avances de nouveau vers la barrière, un jet de flamme alla s’abattre sur la barrière, c’était ta partenaire. Tiens … ta partenaire ? Apparemment elle l’est encore à tes yeux, c’est que finalement tu apprécies cette petite ?

Mais le suis-je encore si je ne suis pas une Muse ?


Tu te poses des questions ? … Tu n’en as pas besoin, cela ne change rien, continue à avancer.

Et tu avances, encore, vers la barrière, les yeux plissés, aveuglé, tu donnes un violent coup sur le barrage lumineux, sans succès. Tu es rejoins par Edelweiss qui pose sa main sur la barrière et semble défier l’archère.
Prends exemple sur elle, sa détermination, son dévouement pour votre liberté, pour que vous puissiez rester ainsi. Elle n’a pas peur, vous n’avez pas peur, vous êtes fort, vous vous battez pour ceux que vous croyez être juste.

Oh tu es inquiet ? Ne t’en fais pas, elle n’osera tout de même pas tirer. Edelweiss est assez intelligente pour ne pas risquer aussi facilement sa vie.
Tu frappes encore la barrière, essayant de faire une faille, sans succès.
Economise tes forces, cesse ton pouvoir.

_Stop time …

Ton pouvoir d’accélération est arrêté, pour toi comme tes alliés. Tu as l’impression que ton corps est plus lourd mais c’est simplement le fait que tu sois plus lent. Tu sens également un vide en toi. Tu es fatigué. Tu as utilisé beaucoup d’énergie et ton corps souffre de ton précédent affrontement.

Quoi ? Tu es rempli de remords ? Mais aurais-tu seulement espérer aider ta meilleure amie en tant que Muse ? Introduire des émotions dans le cœur des autres ne peut pas les sauver. Sous cette forme tu es fort, tu peux réellement protéger ceux que tu aimes. Et c’est ce que tu vas faire.

Tu recules doucement, laissant Edelweiss faire ce qui doit être fait. C’est ce qu’il faut faire, les convaincre ou les battre, les empêcher d’avancer.
Tu te rends vers la fille aux pouvoirs de glaces et celle qui t’a aidé tantôt, prêt à leur service de bouclier puisse que tu es trop faible pour lancer un nouveau sort. Mais tu es arrêté par ta minuscule mascotte.

_Léandre reprend toi !

Te reprendre ? Tu n'as jamais été aussi lucide. Regarde, même Edelweiss est d'accord avec toi. La fille au pouvoir de glace aussi. Celle qui t'a aidé tout à l'heure également. Cette autre fille que tu ne connais pas, toutes sont d’accord avec toi. La majorité à parler.

_Léandre, les monstres ne disparaîtront pas si tu restes un magical ! Si je suis là c’est pour que tu accomplisses cette mission

Intéressant … tu aimes beaucoup cette petite mascotte malgré le peu de temps que tu la connais. Mais tu le sais comme moi que si tout s’arrête, il s’en ira. Tu ne veux pas cela, n’est-ce pas ?

Et les monstres, est ce si grave ? Tu as des capacités pour les arrêter et tu n'es pas seul à le faire. Tu es humain et tu peux rentrer chez toi. Tu peux rentrer et vivre normalement.
Tu ne réagis pas tout de suite à ce qui se passe, perturbé par la petite chose qui t’accompagne, tu ne vois pas tout de suite l’adolescent qui fonce vers vous et l’autre qui pense pouvoir toucher votre leader.
Reste là, devant elles. Met toi en position de combat. Tes alliées sont puissantes, tu pourras leur servir de bouclier le temps qu’elles lancent leur sort.
Jusqu’où sont-ils prêt à aller pour vous arrêter ? … et toi ? Jusqu’où es-tu prêt à aller pour les arrêter ?





(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Connor E. Rudenstein
BL |:| Quatrième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 44
Inscription le : 29/11/2017
Né(e) le : 04/11/2000
Age : 18
Nationalité : Américain
Niveau d'études/Métier : Quatrième année / Délégué de classe des 4°A
Classe : 4°A
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Ichigo Hitofuri - Touken Ranbu
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Envie 
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t39-donnez-moi-de-l-air-connor http://sin-theatre.forumactif.com/t126-ma-vie-de-cactus http://sin-theatre.forumactif.com/t268-dossier-de-connor-e-rudenstein

Ven 14 Sep - 14:38
Connor E. Rudenstein
Pâques 2018 - Event "Magical"




Une silhouette dans l'ombre



Date : 15 avril 2018

Je n'aurais jamais cru affronter ma sœur. jamais cru la battre à quoi que ce soit. jamais cru aider quelqu'un, non plus. Était-ce pour ça que j'étais venu, aujourd'hui ? Découvrir des choses sur moi que j'ignorais jusque là ? J'avait aidé (sauvé ?) deux personnes. La première, prostrée au sol, s'était relevée et battue sous l'impulsion de ma présence, à la lumière de ce sceptre que je supposais de plus en plus responsable de ce regain de motivation, par moi et autour de moi. Je l'avais regardée se lever, se battre, emportée par une détermination rapidement devenue rage. je ne tentai pas de l'arrêter. j'ignorais ses raisons et ce qui la liait à ce garçon changé en ombre, mais ça ne me concernait pas. Peut-être aurais-je agi si elle avait tenté de le tuer, j'en veux pour preuve mon mouvement réflexe dans sa direction en la voyant pointer son épée sur sa gorge, mais elle n'en fit rien, préférant tourner son attaque vers le monstre plante qui menaçait dangereusement sa sauveuse. Une drôle de sensation m'envahit. De la fierté ? Je réalisai que ces deux filles étaient probablement encore debout grâce à moi. Je n'avais jamais ressenti ça : l'impression d'être utile. A quelqu'un. A des inconnues, qui plus est. j'avais trouvé ma place dans ce combat : en arrière-plan, en assurance vie, pour protéger ceux qui n'avaient personne d'autre sur qui se reposer et qui m'auraient sûrement oublié demain. Ça me convenait, je n'avais pas spécialement envie de marquer leur esprit.

La pièce fut ensuite plongée dans le silence. Les combats, maintenant qu'ils étaient terminés, laissaient une brutale sensation de vide. Je regardai autour de moi. Tout le monde semblait secoué, mal en point, blessé pour certains. Etais-je le seul à sortir de cette bataille en meilleur était que je n'y étais entrée ? Peut-être. Seule la fille en blanc semblait dans un état raisonnable. je voyais de la peine dans les regards. De la peur. De la haine. Et puis... plus rien.

Subitement, tout le monde sembla rasséréné. C'était étrange et dérangeant. Ils n'auraient pas dû être aussi calmes aussi vite. Et même moi, j'avais l'impression que ma détermination s'échappait par tous mes pores. je serrai mon sceptre dans mes mains, suivant les autres en essayant de trouver une raison à ce changement. Un nouveau piège ? Un nouveau tour pour nous affaiblir ? J'ignorais encore à quel point j'étais proche de la vérité.

Nous avancions dans de longs couloirs, qui semblaient interminables. l'espace réduit autour de moi et la sensation d'être piégé, de ne pas pouvoir avancer ou m'en sortir, auraient dû me terroriser, mais je ne ressentais rien. Je me contentais de marcher. Jusqu'à ce que notre adversaire apparaisse à nouveau. Contrarié mais souriant, une association étrange qui n'avait rien de rassurant. Son petit discours me laissa perplexe. Neutre et glacial. Je n'avais aucune raison de vouloir rester ainsi. j'avais perdu mon meilleur outil de communication et mon meilleur moyen de défense en redevenant humain. Non merci.

Mais, visiblement, ce n'était pas le cas de tout le monde. Quand je vis plusieurs de nos alliés marcher en direction de l'ennemi, non pour l'attaquer mais pour le rejoindre, je compris que le léger mal de crâne qui m'avait frappé cachait quelque chose de plus pernicieux. Un sort cherchant les points faibles de l'esprit ? Sûrement. Ils avaient les yeux rouges, le regard vide ; ils n'étaient clairement pas dans leur état normal. Je pris une inspiration décidée. Mon pouvoir ne serait d'aucune utilité en combat, ou en tout cas pas pour les affaiblir, mais je savais me battre. il me répugnait juste de devoir me mettre en première ligne et sur le devant de la scène, mais les options étaient trop limitées. J'avais vu les pouvoirs de glace de la fille que j'avais aidée à l'oeuvre, je ne tenais pas à ce que certains d'entre nous en soient victimes, et c'était ce qui nous attendait, semblait-il.

Je ne connaissais pas les autres personnes qui avaient changé de camp. Je ne connaissais pas leurs capacités à l'oeuvre. Il fallait m'attendre à tout. je sursautai quand un mur apparut, avant de réaliser qu'il venait de mon côté ; au moins n'étions-nous pas totalement démunis. J'étais cruellement conscient du peu d'intérêt de mes pouvoirs contre ceux que nous affrontions, je me sentais rassuré de savoir que ce n'était pas le cas de tout le monde. Armes, protection et cibles, on pouvait sortir victorieux. Intacts ? Peu vraisemblable. Tant pis. J'étais prêt à être blessé ou à blesser les autres pour les libérer du sort qui les avait dominé. Personne ne méritait d'être sous l'emprise de quelqu'un d'autre, de subir sa volonté et ses actes, sans défense. Je savais l'effet destructeur que ça pouvait avoir, je ne leur souhaitait pas. Je retiendrais au moins un adversaire si le mur vient à céder ou si les deux partis au combat ont besoin d'aide en arrière-plan. Pour l'instant, on était en sécurité, mieux valait ne pas gaspiller mon énergie en combats et me contenter de renforcer la détermination de mes alliés. L'archère semblait mal en point, psychologiquement parlant. Un peu de soutien ne lui ferait pas de mal.

(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Ever V. Inkraven
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 95
Inscription le : 18/12/2017
Né(e) le : 07/01/2003
Age : 15
Nationalité : Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation
Situation amoureuse : Célib'
Double Compte : Lenaël Ehspeen
Personnage sur l'avatar : Inkling - Splatoon
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Commentaire/citation : Ever parle en #ff6666 et m'interrompt en italique.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t57-en-cours-ever-est-dans-la-place http://sin-theatre.forumactif.com/t71-vie-d-un-calamar-conscient http://sin-theatre.forumactif.com/t91-dossier-scolaire-d-ever-inkraven http://sin-theatre.forumactif.com/t325-pic-n-draw-club-de-dessin

Ven 14 Sep - 15:43
Ever V. Inkraven
Pâques 2018 - Event "Magical"


Une silhouette dans l'ombre

ft Ever Inkraven & beaucoup de monde
le dimanche 15 avril 2018
Oh, on la traîtait d'égoïste. Elle haussa les épaules. C'était vrai, répété et assumé. Elle n'accorda pas un regard à la fille aux cheveux verts, préférant se concentrer à faire plier le berserk du groupe à sa volonté. Elle sourit en voyant les fils de lumière s'attacher à lui, son corps bouger selon ses ordres et ses mouvements.
Mais...
On l'a privée de son jouet.

Quoi ? Non ! Elle commençait tout juste à sentir sa cible plier à sa volonté, et on lui retire son emprise ? Injuste. Elle refuse catégoriquement qu'on la bloque dans ses expériences et ses jeux. Le regard d'Ever se tourne vers la blonde responsable de l'apparition du mur. Un regard plein de frustration contenue, comme si l'émotion passait à travers les mailles du filet. Elle fronce les sourcils. C'est cette fille qui l'a arrêtée ? Qui veut l'empêcher de s'amuser ? Hmpf. Elle émet un reniflement dédaigneux. Très bien. Elle sera sa cible, dans ce cas. Elle l'écrasera pour lui avoir arraché son jouet des mains.

Tout à sa fixation sur sa nouvelle cible, elle ne voit qu'au dernier moment le "jouet" en question se précipiter vers elle. Elle l'esquive dans un mouvement précipité, évitant la charge dans sa direction mais trébuchant aussitôt, déconcertée par la vitesse de son mouvement. Ah, c'était ça, la sensation qu'elle avait eue un peu plus tôt ? Quelque chose a accéléré ses gestes ? Ever esquisse un sourire. Se relève d'un bond pour courir se mettre à l'abri, plaçant une personne entre elle et le garçon qui l'a attaquée. Puis son regard se pose sur la barrière, et la blonde. Si son pouvoir ne traverse pas...

Ever s'avance aussi doucement que possible. Elle aperçoit une de ses alliées, main sur la barrière, qui ne semble pas pouvoir traverser. Alors c'est un mur que seuls leurs adversaires peuvent franchir ? Hm, dommage. Il faudra attendre qu'il tombe. ou l'y forcer. Deux des leurs ont traversé, non ? Le premier, le garçon, est introuvable ; en tout cas clairement pas en train de se battre. La deuxième... hm. La jeune fille esquisse un sourire et se tourne.

» Kneel to my power, lance-t-elle en pointant son sceptre vers la fille aux cheveux verts.

Une arme à feu, c'est tout ce dont elle a besoin. Elle la force à se tourner pour vider ses chargeurs magiques sur la barrière. Si ça ne la détruit pas, ça poussera peut-être un des deux cachés derrière à le franchir et à se battre. Se mettre à leur portée, à leur merci. Et, à défaut, ça aura sorti le "chef" des problèmes pour un moment. Que du bonus.


Revenir en haut Aller en bas
Jodie Cravery
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 80
Inscription le : 01/04/2018
Né(e) le : 16/12/2000
Age : 17
Nationalité : Anglo-Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, I1 / GS Faire face au harcèlement
Situation amoureuse : Dégage
Double Compte : Martel, Naomi, Caindell, Niels
Personnage sur l'avatar : Izumi Akazawa
Péché(s) :
  •  Envie 
  •  Colère 

Commentaire/citation : (bonne chance, pour les blessures létales)
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t132-fuck-off http://sin-theatre.forumactif.com/t143-if-you-ve-got-something-to-prove http://sin-theatre.forumactif.com/t185-dossier-scolaire-jodie-cravery

Ven 14 Sep - 17:20
Jodie Cravery
Pâques 2018 - Event "Magical"

Une silhouette dans l'ombre
Rp final - event
Je ne veux pas mourir. Toutes ces personnes veulent me tuer. Peut-être pas directement, mais c'est ce qu'ils essayent de faire, à terme. C'est leur but. C'est ce pourquoi ils se battent, sinon ils seraient de mon côté. Si vous n'êtes pas avec moi, vous êtes contre moi. Si vous êtes contre moi, vous êtes mort. Simple.
Est-ce pour ça que le discours de cette fille me tira un rire ? Froid, sarcastique, tranchant comme une lame. Est-ce égoïste de vouloir garder la vie qu'on m'a rendue, une deuxième chance de sentir mon coeur battre, de respirer, boire, manger, dormir, pour autre chose que des automatismes d'une autre époque ? Qui n'aurait pas fait comme moi ? Ose dire que tu n'aurais pas fais comme moi. Comment peux-tu te considérer dans le "bon" camp, le camp des "gentils", alors que ce que tu fais, ce pourquoi tu te bats, c'est rendre de nouveau réelle la balle qu'on m'a tirée dans le dos ? Tu te bats pour que je meure, et tu parles de paix, de défendre les autres ? Laisse-moi rire.

- Tu ne sais pas de quoi tu parles.

Cassante et froide. pas de rage dans ce constat. Juste ça : une affirmation. Elle ne sait pas ce que c'est, de ne pas pouvoir se défendre. D'avoir une ombre au-dessus de soi en permanence. De ne pas pouvoir connaître la paix. Elle ne sait pas ce que c'est, de mourir. Le choc à la poitrine, la douleur, la peur, la fin de tout ce qu'on aime et de tout ce qu'on connaît. Non, elle, elle sait ce que c'est de pointer un flingue sur les autres. Evidemment. Ne me fais pas de discours sur la paix en sortant une arme. Je défends ce qui est important : ma vie. Je ne mourrais pas pour des inconnus. Je ne mourrais pas pour ceux qui m'ont enterrée. Et je ne mourrais certainement pas pour le bon plaisir d'une maniaque de la gâchette. Ce sont tous les mêmes. Des tueurs en puissance qui attendent qu'on se retourne pour nos tirer une balle dans le dos.
La voix de la raison est celle que de ces balles a transpercé.
La voix de la raison est celle qui bat dans ma poitrine.
Hors de mon chemin.

Je serre mon arme avec un air froid et déterminé. un mur se dresse entre moi et mes ennemis, douce ironie pour moi qui pouvait tous les traverser sans difficulté il y a si peu de temps. Il ne peuvent pas rester cachés derrière éternellement. N'est-ce pas, petit chanteur de boys band ? Tu me dois une revanche.
Il s'attaque à une de mes alliées. Trop rapide pour lui, elle l'évite d'une pirouette, glisse, se relève et ne verra pas que le problème a disparu. Je me rappelle trop bien le goût du sang dans ma bouche quand ce type m'a frappée. Si l'un d'eux est capable de me tuer de sang-froid, ça ne peut être que lui. Je dois m'en débarrasser.

Je charge de la magie dans mes mains autour de moi. Un blizzard aussi fort que mes raisons de tenir debout. Je survivrai, sur vos cendres et vos cadavres s'il le faut. Je n'aurais que 80 ans tout au plus à vivre avec ça sur la conscience. Bien mieux qu'une éternité avec l'image d'Adam sous mes paupières.
Je tends la main devant moi. Une tornade de glace à pleine puissance vient faucher mon ennemi en pleine course, le projeter contre un mur en un mouvement de ma part. Un coup pour m'en débarrasser - dire que je n'ai pas réussi, la dernière fois. Je ne regarde même pas s'il saigne, s'il a survécu. Ce que je sais, c'est qu'il est hors combat. Le reste ne m'intéresse pas. Avoir ou non du sang sur les mains ne me dérange pas. Tant que ce n'est pas le mien.
Un à terre, plus que trois.
Quand ce mur tombera, ils le suivront.
15 avril 2018
Je parle en #cc9966




Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
BL |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 157
Inscription le : 26/11/2017
Né(e) le : 25/01/2001
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1
Situation amoureuse : I'm sexy and I know it ?
Double Compte : Martel, Jodie, Caindell, Niels
Personnage sur l'avatar : Hoshii Miki
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t36-l-ainee-lawford http://sin-theatre.forumactif.com/t179-i-m-more-than-meet-the-eyes http://sin-theatre.forumactif.com/t74-dossier-scolaire-de-naomi-lawford

Ven 14 Sep - 17:36
Naomi Lawford
Pâques 2018 - Event "Magical"

15 avril
2018
[Event Pâques]
Une silhouette dans l'ombre

Rp groupé

Comment le battre ? Mes flèches le traversent, visiblement. Est-ce le cas de toutes les attaques ? Uniquement des attaques à distance ? Uniquement des attaques non magiques ? Il y a trop d'inconnues dans ses capacités. Je ne sais pas si je peux le frapper. Je ne sais pas si je peux l'arrêter. Je ne sais pas si je peux récupérer Weiss et Melo. Mais si je renonce, je ne le saurais jamais. Je tends la corde pour préparer une nouvelle flèche.
Me fige.

- Écarte-toi.

Je serre les dents. J'ai mal au bras à cause de la corde, mais je dois la retenir. Même si j'ai l'impression qu'on me broie l'épaule, il est hors de question que je la lâcher. Hors de question que je tire. Pas sur elle. J'ai les larmes aux yeux. Je ne sais même pas si c'est la situation ou juste la douleur atroce qui m'ankylose le bras.

- Écarte-toi ! Tu ne vois pas que j'essaye de te sauver ?!

J'ai hurlé. J'ai la voix qui tremble. J'ai mal. J'en ai marre. Je veux récupérer ma sœur, je veux récupérer mon amie, je veux arrêter de souffrir. Laissez-moi tranquille. Laissez-moi passer. Laissez-moi tuer ce type et foutez-moi la paix ! Je n'en peux plus. Je veux sortir d'ici. Avec ma sœur, avec Weiss, avec Max qui dort toujours dans la pièce d'à côté. Laissez-moi sorti. Je me fous de la magie, des monstres, du pouvoir de l'amour et de toutes ces conneries.
Weiss a bougé.

Je rouvre les yeux pour voir qu'elle n'est plus là. La flèche fuse aussitôt. Portée par toutes les émotions que j'y ai mises, toutes celles qui m'ont envahie quand je tendais la corde. Douleur. Peine. Colère. Peur. Amour. La flèche fuse, mais pas vers notre ennemi. La trajectoire dévie, sans raison apparente, vers le plafond. Se fiche en haut avec un bruit mat. Je plante mon regard dans celui du garçon intangible, qui s'écarte de la fille qui a brusquement cessé de l'attaquer – Tsume ? C'était un truc comme ça. Mes yeux reflètent les mêmes émotions que ma flèche. Il ne me regarde pas. Parfait.

- Heart... break, dis-je d'un ton glacial.

Je ne cesse de le fixer alors que j'entends l'explosion, comme un son de verre brisé, de la flèche au plafond. Elle se divise en éclats roses, des milliers. Bien plus que la dernière fois. Ils se changent en flèches. Meurtrières. Destructrices. Une pluie assassine sur ceux qui essayent de me briser le cœur. Elles pleuvent sur tous ceux qui se dressent contre moi. Tous ceux qui essayent de me blesser ou de s'en prendre à mes proches. Tout le monde sauf Weiss, Melody, le garçon à côté de moi, qu'elles évitent, comme repoussées par un aimant. Les autres m'ont attaquée ; moi, ma barrière, ou l'une d'elles. Mon attaque n'a aucune raison de les épargner.
Mais je ne les regarde pas.
Je le regarde, lui.
Même intangible, on ne peut rester stoïque face à une pluie de flèches qui noircit le ciel. Il sursaute, essaye de reculer, oublie qu'il avait matérialisé son poing pour frapper Tsume. Toutes les flèches le traversent sans le toucher sauf une, qui ripent sur ses phalanges. Je vois sa grimace, je souris. Je vois le sang qui coule entre ses doigts là où la flèche a suivi le tour de sa peau, tracé une plaie superficielle mais suffisamment profonde ; je lui adresse un regard et un sourire triomphant.

- Si on peut te blesser, on peut te tuer. Tu te penses toujours aussi invulnérable ?

Il continue de jouer sa musique infernale, mais il a l'air furieux. Ou au moins agacé. Ça me suffit. A son tour, d'avoir mal. Ça, c'est pour avoir envoyé un monstre m'arracher l'épaule. Le prochain coup, ça sera pour Melo et Weiss. Et je frapperai fort. Bien plus fort.
©️ Naomi
paroles en #006600
français en italique
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 376
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Ven 14 Sep - 19:18
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





Une silhouette dans l'ombre




Après s'être éloignée du mur et d'avoir lancé un petit jet de flamme pour démontrer son mécontentement à l'ordre de Naomi, la jeune fille se figea un instant, observant la situation. Le garçon le plus impulsif était déjà en train de foncer sur le petit signe blanc, armes en mains, mais se fit esquiver avec une facilité déconcertante. Et puis un blizzard glaciale le frappa de plein fouet pour l'envoyer s'échouer contre le mur. Un de moins. Parfait. Par contre cette Tsume était allée au corps à corps avec l'homme intangible ce qui déplaisait fortement à Edelweiss. Il faut l'empêcher de le toucher. Elle braqua son arme vers elle mais loupa royalement sa cible. Heureusement, le petit signe blanc récupéra sa bêtise en imposant son emprise sur la fille aux cheveux verts.

Elle a raté. Comment avait-elle pu rater autant?

Ce n'était pas un rêve, ses mains tremblaient bel et bien. Pourquoi ses mains tremblaient-elle ainsi? Elle l'ignorait. Elle ne ressentait pourtant aucune peur ou appréhension à cet ultime combat qu'elle devait mener à bien. Alors pourquoi? Ses attaques aussi lui semblaient étranges. Lorsqu'elle se battait avec tout le groupe, elle avait fait attention à se retenir tout comme les jours où elle affronter les monstres. Consciente de la puissance dangereuse sur laquelle reposait sa magie, elle se devait de faire attention pour ne pas faire de mal autour d'elle. Mais actuellement c'était différent. Elle ne ressentait rien. Elle ne devrait avoir aucune culpabilité à déchaîner le maximum de son énergie pour les vaincre rapidement. Alors.. Pourquoi ses attaques étaient si maladroites? Presque timides? Pourquoi ses actions et son état d'esprit étaient si dissidents?

Je.. Je ne veux pas faire ça..

Tu dois le faire!

De nouveau, elle crut ressentir une légère migraine et dut poser une main sur son front en fermant un œil. Et puis, de la même manière que tout à l'heure, elle eut cette sensation qu'un petit parasite tentait de se glisser dans son esprit. Qu'une emprise se déposait doucement autour d'elle pour l'enlacer, guider ses geste et museler ses pensées. Alors... C'était donc ça? Leur adversaire n'avait jamais changé. C'était toujours cet homme qui les avait accueillis à l'entrée des sous-sols. Comment avait-elle pu ne pas s'en rendre compte? Comment avait-il fait pour endormir autant sa conscience?

J'ai promis que je les ferrai cesser.

Elle doit se ressaisir! Pour Nia, blessée sur ce lit d'hôpital. Pour Naomi qui l'attend depuis bien trop longtemps maintenant. Pour ses amis qui ne parvenaient pas à se réveiller. Pour elle-même. Car personne n'a le droit de lui dicter sa conduite. Personne n'a le droit de s'immiscer dans sa tête!

Tu dois les arrêter! C'est le seul moyen de rester humaine!

Non! Je ne peux pas continuer comme ça!

La jeune fille se recroquevilla légèrement en reculant de quelques pas. Le mal de tête s'intensifiait alors qu'elle essayait de lutter contre cette emprise mais elle ne pouvait pas abandonner maintenant. Même si c'était douloureux, elle se sortirait de là. Elle ne pouvait pas toujours dépendre de Naomi. Elle ne pouvait pas attendre qu'elle vienne la sauver dès qu'elle avait un problème. Alors elle prit sur elle, crispant la mâchoire, se débattant mentalement contre ce voile invisible qu'elle commençait enfin à sentir et distinguer.  

Pourtant, son bras d'arme se leva, visant quelqu'un au hasard, le cadrant incandescent. Et puis la lumière s'estompa d'un coup, laissant échapper un simple filet de fumée alors qu'Edelweiss pressait plus fort contre sa tempe. Elle ouvrit un œil, regardant vaguement autour d'elle en cherchant le visage de son amie. S'il avait réussit à perturber son cœur une fois, il devrait pouvoir le refaire. Elle aperçu ses cheveux blonds, ses yeux rosés par la transformation et distinguait enfin ses traits. Finalement, elle a tout de même besoin de son aide..

Je ne peux pas la laisser toute seule...

La flèche qui s'était fichée au plafond se démantela dans des milliers d'éclats roses pour se reconstituer à l'image de la première. Menaçant tout le monde de leurs pointes braquées vers le bas. Mais la jeune fille ne s'en redit que vaguement compte, aux prises avec ce parasite répugnant. La seule chose qui attira son esprit étaient les flèches qu'elle vit se planter autour d'elle s'en pour autant l'avoir touché.

Et puis.. L'emprise... On dirait, qu'elle s'affaiblit. La jeune fille devait saisir cette opportunité et se départir de ce contrôle parasitaire. Vite. Elle se replia un peu plus en prenant sa tête entre ses deux mains.

- Sors de ma tête!!

Immédiatement, un poids s'envola de ses épaules. Sa migraine se décrocha de son crâne. Et son esprit retrouva toutes ses émotions. Comment avait-t-elle pu...? Comment avait-elle pu?! Edelweiss dut prendre un court instant pour respirer avant de se redresser. Elle revoyait encore l'expression de Naomi avec les larmes aux yeux qui lui hurlait qu'elle voulait seulement la sauver. Elle a du lui faire.. tellement de peine. Mais elle verrait plus tard pour les remords et la culpabilité. Pour l'heure, elle avait plus urgent à traiter: se désolidariser du groupe encore sous emprise et rejoindre les autres.
En un saut, la jeune fille se plaça dos au mur pour garder un œil sur tout le monde tout en appuyant la main dessus. Il semble ramollir à son contact avant de laisser totalement passer son bras. Il la laisse le franchir. Sans attendre, elle traversa, se retournant presque timidement. Mais elle n'osait pas regarder Naomi dans les yeux après.. ce qu'elle avait fait. Elle aurait aimé la prendre dans ses bras mais... elle n'osait pas non plus. Elle ne se sentait pas légitime.

- Pardon... Je suis tellement.. tellement désolée. Je ne voulais pas te faire de la peine ni te faire de mal..

C'était bien beau les excuses mais ce qui était fait ne pourra pas se changer. Elle ne pouvait pas non plus revenir en arrière ou se justifier sur ce qu'il était survenu. Elle-même avait du mal à expliquer l'état dans lequel elle était. Malgré tout, elle se rapprocha un peu de son amie pour lui témoigner son soutien, son affection et sa sincérité.

- Je ne te laissera plus jamais seule, je te le promets.

Elle avait un peu peur d'être maladroite mais c'était les mots qui lui étaient venus pour essayer d'apaiser et rassurer la jeune fille. Quels clichés... Cela dit, c'était ce qu'elle ressentait en ce moment même: elle ne voulait plus lui faire revivre quelque chose de similaire. D'habitude, elle hésitait toujours à s'engager autant dans une relation d'amitié, de faire une promesse de cette trempe, mais étrangement, elle avait envie de la faire pour Naomi. Une petite exception à sa règle. Peut-être qu'elle se sentait redevable pour toutes les fois où elle l'avait sauvé?

- Et maintenant, nous allons récupérer Melody.  Est-ce que tu te sens de.. te confronter à elle?

Elle imaginait bien que ça ne devait pas être facile. Surtout sachant les sentiments particuliers qu'elle entretenait à l'égard de sa sœur mais.. il fallait bien qu'elles fassent quelque chose. Edelweiss non plus n'avait aucune envie de se battre contre son amie et si le pouvoirs de l'amour et des sentiments pouvaient la ramener sans qu'elles n'aient à l'attaquer, elle en serait ravie. Cependant, si Naomi ne se sentait vraiment pas de lui faire face, elle lui enlèverait ce poids. Elle prendrait la responsabilité d'affronter Melody à sa place si ça pouvait la soulager. Son cœur se serrait rien qu'à cette idée et elle avait conscience qu'elle devra également se confronter à Léandre tôt ou tard mais.. elle devait faire un effort.
Pour une fois que c'est à elle de venir en aide à ses amis, elle doit se montrer à la hauteur.


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
BL |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 62
Inscription le : 17/03/2018
Né(e) le : 03/07/2000
Age : 18
Nationalité : Venezuelienne
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, I1
Double Compte : Daniel Wing - Elina Al Aouli
Personnage sur l'avatar : Fabiola Iglesias - Black Lagoon
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t111-tsume-a-votre-service-termine

Sam 15 Sep - 20:51
Tsume Montoya
Pâques 2018 - Event "Magical"


La situation était plus que délicate : périlleuse. Notre ennemi avait su se rallier l'aide de cinq des nôtres. Des trois restés à mes côtés, il y en avait un dont j'ignorais les capacités ou même l'utilité dans ce combat. L'archère qui avait élevé un mur pour nous protéger des premières attaques des autres et magical berserk. Celui-ci et moi avons décidé de franchir cette protection, de combattre l'ennemi sur son point faible : le corps à corps.Je parvins à mon objectif, le sous-chef qui nous empoisonne depuis tout à l'heure, qui m'a fait affronter maître Diego.

Le début de ce combat était à son avantage, clairement. Il était trop rapide et moi dans un état pas très bon. Cela changea un peu quand la vitesse de ses gestes décrût de manière visible, comme un type shooté qui voit sa drogue arriver à son terme. Cela avait donc un rapport avec le sort lancé par l'autre garçon, celui qui nous avait tourné le dos. Je souris un peu, estimant que je pouvais bloquer ce puissant adversaire le temps que les autres reprennent leurs esprits ou soient assommés.

C'est à ce moment là que je sentis mon bras se tourner vers la barrière et mon doigt appuyer sur la gâchette. Je ne contrôlais plus mon corps ! Je vis le sourire satisfait de la responsable et j'entendis la voix venir susurrer à mon oreille combien mon "choix égoïste" était dommage, qu'il me laissait une ultime chance de le rejoindre. Je le refusais ! Je refusais qu'on utilise mon arme sur des alliés, des gens qui devraient être des amis. J'utilisais la seule chose que je pouvais contrôler, mon esprit et ma volonté, pour lui répondre : je fis cesser la magie. Mon arme redevint mon bâton, le petit en forme de balai.

Je n'eus même pas le temps de pouvoir narguer le lâche que j'affrontais : une véritable pluie de flèche s'abattit sur nous. Je les vis faire, je sentis pouvoir me déplacer comme je voulais, ma manipulatrice ayant perdu son contrôle sur moi, surement par peur de se prendre un des projectiles. Cela arriva trop tard : affaiblie, surprise, je sentis la douleur d'être transpercée à la jambe, au bras, dans le dos. Je ne sais combien de projectiles pénétrèrent dans ma peau, ripèrent contre l'os de mes omoplates. Je tombais à genoux, puis face contre terre, trahie par celle que je croyais de mon côté. Je tournais mon regard vers elle, à l'abri de l'autre côté du mur mais ma vision trouble ne voyait que le sang qui commençait à faire une belle flaque autour de moi. Mon sang. Ma vision s'obscurcit... C'est à peine si je remarquais le cri de rage du sous-chef alors que je perdais conscience définitivement.....
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
BL |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 157
Inscription le : 26/11/2017
Né(e) le : 25/01/2001
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1
Situation amoureuse : I'm sexy and I know it ?
Double Compte : Martel, Jodie, Caindell, Niels
Personnage sur l'avatar : Hoshii Miki
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t36-l-ainee-lawford http://sin-theatre.forumactif.com/t179-i-m-more-than-meet-the-eyes http://sin-theatre.forumactif.com/t74-dossier-scolaire-de-naomi-lawford

Mar 18 Sep - 21:20
Naomi Lawford
Pâques 2018 - Event "Magical"

15 avril
2018
[Event Pâques]
Une silhouette dans l'ombre

Rp groupé

La satisfaction de l'avoir atteint, blessé, était la principale chose à me pousser en avant. Peut-être est-ce la raison pour laquelle je ne me suis pas aperçue tout de suite, pas assez vite, que mes flèches avaient atteint une de mes alliées. Merde ! Je n'avais pas prévu ça ! Ce pouvoir... ce pouvoir s'en prend de lui-même à tous ceux qui m'attaquent moi ou ceux auxquels je tiens et... elle a attaqué ma barrière. Non, quelque chose l'a fait attaquer ma barrière, et les flèches n'ont pas fait la différence. Foutue magie... Que ce soit mon pouvoir habituel ou celui-là, c'est toujours aussi incontrôlable, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. J'espère qu'elle va s'en sortir. Je devrais la mettre à l'abri, ça resqte ma faute, ce qui vient de lui arriver...

Je sursaute presque en voyant Weiss franchir le mur. Est-il affaibli ? Non... Non, elle me parle. S'excuse. Ce n'est pas nécessaire. Je l'ai récupérée, ce n'était pas sa faute.
Je l'ai récupérée.
Comment ?
Je plisse les yeux, fixe mon regard sur le type qui nous pourrit la vie depuis qu'on a mis les pieds ici. Est-ce une coïncidence si Weiss est revenue à la raison dès qu'il s'est pris une flèche ? Non, non ça doit être lié. Si je lui tire dessus, si je le touche encore une fois, ou deux, ou dix, alors peut-être que les autres reviendront. Que Melody reviendra.

- Je ne veux pas l'affronter, chuchoté-je en réponse à la question de Weiss.

Je ne tirerai pas une seule flèche en direction de Melody, encore moins pour la blesser. Non, je continuerai de concentrer mes attaques sur ce type. J'ai réussi à le toucher une fois, à le blesser, à le faire saigner. je peux recommencer. jusqu'à ce qu'il me rende ma sœur.

- Il relâche le contrôle quand il est blessé, dis-je en tendant une nouvelle flèche.

C'est peut-être une conclusion fausse, mais peu importe. Je me tourne vers le garçon aux cheveux bleus à côté de moi. j'ignore qui il est, quelles sont ses motivations et ce qu'il fait ici, ni quel est son pouvoir, mais je vais avoir besoin de son aide : hors de question que je laisse Weiss se battre au corps à corps en première ligne, d'autant plus que j'ai besoin d'elle pour me couvrir si un des autres sort indemne de la pluie de flèches, ou si Melody décide d'attaquer.

- Eh, tu sais te battre ? Si on affronte ce gars au corps à corps, il perd son intangibilité pour frapper. Je tirerai à ce moment-là. A deux, on devrait pouvoir l'écraser. Weiss...

Weiss a déjà l'air occupée ailleurs. J'espère que ce gars sera d'accord, car c'est mon meilleur plan pour l'instant.
©️ Naomi
paroles en #006600
français en italique
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Cravery
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 80
Inscription le : 01/04/2018
Né(e) le : 16/12/2000
Age : 17
Nationalité : Anglo-Irlandaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, I1 / GS Faire face au harcèlement
Situation amoureuse : Dégage
Double Compte : Martel, Naomi, Caindell, Niels
Personnage sur l'avatar : Izumi Akazawa
Péché(s) :
  •  Envie 
  •  Colère 

Commentaire/citation : (bonne chance, pour les blessures létales)
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t132-fuck-off http://sin-theatre.forumactif.com/t143-if-you-ve-got-something-to-prove http://sin-theatre.forumactif.com/t185-dossier-scolaire-jodie-cravery

Jeu 20 Sep - 13:08
Jodie Cravery
Pâques 2018 - Event "Magical"

Une silhouette dans l'ombre
Rp final - event
Le mur ne s'effondre pas. Ça devient lassant. je n'aime pas attendre, je veux juste être sûre de me débarrasser de tous ces problèmes. La blonde en tenue rose, le mec aux cheveux bleus en jupette, la nana aux cheveux verts et son discours, agaçant, tous ceux qui m'empêchent d'avancer. De rester en vie. A vrai dire, je n'ai rien contre eux. Je ne les déteste pas. Je veux juste qu'ils s'écartent de mon chemin et je n'aurais aucune compassion.

J'allais donc attaquer la barrière, chargeant un blizzard, quand j'entends un bruit de verre qui vole en éclats. Au-dessus de moi. Juste le temps de lever les yeux et je réoriente mon blizzard vers le haut. Vers une pluie de flèches qui tombe du plafond sur moi. Sur nous. mais les autres, ça n'est n'est pas mon problème - d'autant plus qu'il y en a déjà deux dans "mon" camp qui ne sont même pas visées. L'attaque est donc volontairement... contre moi.
Le vent glacé repousse les flèches et les écarte de moi en un geste sec. Qui les a tirées ?

La blonde en rose. C'est donc elle qui vient d'essayer de me tuer.
C'est elle que je dois tuer.
Je serre la poignée de mon arme, mais c'est de la neige dont j'aurais besoin. Je la laisse tourbillonner autour de mes bras, se renforcer monter à pleine puissance avant d'en projeter le plus possible sur la barrière. Elle cédera, et la fille derrière suivra. Et celle qui vient de nous trahir aussi. j'ai vu la fille en vert s'effondrer sous les flèches. je n'ai pas fait attention aux autres. Je m'en fiche.

Un sourire carnassier étire mes lèvres. le mur est en train de céder,  j'en suis persuadée. J'ai entendu un bruit de craquement. Parfait. Je veux qu'elle se brise. Qu'elle s'effondre. Qu'elle me laisse traverser. plus de vent, plus de glace, ça devrait suffire.
15 avril 2018
Je parle en #cc9966




Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss L. Wintenberger
BB |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 376
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 22/12/2002
Age : 15
Nationalité : Allemande / Française
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Déléguée de classe des 3°A
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Krystal Hamilton
Personnage sur l'avatar : Dessin de la joueuse
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 

Commentaire/citation : « Du siehst aus wie Juwelen... »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t99-une-fleur-vous-ouvre-ses-petals#325 http://sin-theatre.forumactif.com/t161-fleurir-pour-s-epanouir http://sin-theatre.forumactif.com/t205-dossier-scolaire-d-edelweiss-l-wintenberger

Jeu 20 Sep - 14:49
Edelweiss L. Wintenberger
Pâques 2018 - Event "Magical"





Une silhouette dans l'ombre




Edelweiss regarda Naomi, attendant une réponse mais la jeune fille plissait les yeux sur leur ennemi. Suivant son regard, la jeune allemande tourna la tête pour braquer ses yeux sur lui elle aussi. Si seulement il pouvait disparaître et délivrer tout le monde...

- Je ne veux pas l'affronter...

Le chuchotement de son amie la fit détourner le regard de l'homme intangible pour le porter sur elle. Pour tout dire, elle s'attendait à cette réponse et s'était préparée psychologiquement à la recevoir. Bon... Elle s'en chargerait donc. Elle acquiesça doucement pour rassurer Naomi et lui faire comprendre qu'elle ne la forcerait pas à faire ça.

- Okay.. Ne t'en fais pas, je comprends.

Edelweiss resserra sa prise sur son sceptre. Elle n'a vraiment pas envie de le faire non plus. Elle a vraiment envie que tout s'arrête. Qu'ils puissent tous rentrer en étant sain et sauf. Enfin... tout était relatif cela dit. En une observation rapide de la pièce, elle pu se rendre compte que la fille au cheveux verts qui avait jadis discouru pour le bien de l'humanité était empalée de flèches. C'est.. vraiment mauvais. Elle saigne beaucoup.. Si ça ne s'arrête pas vite, l’hémorragie deviendra dangereuse. Il faut aller l'aider mais avec le reste du groupe sous l'emprise de ce sbire, il sera difficile d'avoir une liberté de mouvement. Que faire pour les libérer?

- Il relâche le contrôle quand il est blessé.

Cette affirmation capta l'attention de la jeune fille alors que Naomi tendait déjà une flèche, visant dans la direction de l'ennemi. Alors c'était pour cela qu'elle avait pu récupérer ses esprits? Si dans la pluie de flèches il en avait reçu une, son emprise s'était sûrement dissipée. C'était donc ce qu'elle avait ressenti à ce moment là? Cette théorie semblait logique. Et elle était rassurante d'une certaine façon. En effet, cela leur permettrait de récupérer leur amis et leur alliés sans leur faire de mal. Leur seul ennemi sera cet homme.

La jeune fille se tourna vers lui, décidée à suivre l'exemple de son amie et concentrer son attention sur lui mais un bruit interpella son oreille. Comme des éclats de verre se brisant sur de la glace. Qu'est-ce que..? Une bourrasque de neige venait de s'écraser sur le mur en provenance de cette fille avec qui elle avait créé ce choc thermique. Super... En observant rapidement la trajectoire, Edelweiss comprit qu'elle visait Naomi en plus de vouloir briser le mur. Il n'en est pas question! D'un geste vif, elle se plaça entre son amie et l'impact de ce pouvoir glacial avant de lever son sceptre. La barrière semble laisser passer les sorts excepté ceux des ennemis. Elle ne peut pas laisser cet atout se casser. Un craquement effrayant retentissait déjà à son oreille alors que le cadran devint incandescent en réponse, projetant un jet de flamme sur l'attaque de givre. Le souffle semble assez puissant et la pression assez forte pour décoller l'attaque adverse du mur et la repousser. Si c'est de la neige, elle n'a qu'à augmenter la température pour la faire fondre.

Elle entend vaguement Naomi donner des instructions derrière elle et perçoit même son nom mais elle était trop occupée à repousser la magie de cette fille pour y prêter plus d'attention. Elle a juste comprit que l'idée était d'envoyer le garçon aux cheveux bleus au corps à corps tandis que Naomi tirerait les flèches pour blesser leur ennemi. Ils n'y arriveront jamais... Le petit cygne blanc semble se débarrasser de la pluie de flèches sans trop de problèmes et pourrait prendre le contrôle du garçon à tout moment s'il est en dehors de la barrière. Très peu de solutions s'offrent à eux...

La magie en face semble se disperser en même temps que sa propre magie. Le feu et la glace... Forcément, leur pouvoirs s'annulent ou se complètent. Profitant d'avoir fait disparaître l'attaque en face, Edelweiss se risqua à sortir de la protection. Si elle reste cachée, elle ne pourra jamais défendre le mur et malheureusement, il semble déjà beaucoup trop fragilisée pour simplement attendre qu'il se brise. Le mieux était donc d’anticiper les attaques de l'extérieur. Rapidement, elle regarda les quatre adversaires qui lui faisaient face. Son assurance aurait du être bancale. Sa détermination instable. Mais, étrangement, elle se sentait décidée à les retenir. Personne ne toucherait à son amie. Personne ne dérangerait le garçon dans son combat. Elle sera leur bouclier.

Immédiatement, elle brandit son sceptre pour provoquer une explosion sur le sol, au milieu des quatre adolescents. Assez petite pour qu'elle ne leur fasse pas trop de mal mais assez puissante pour montrer son agressivité. Elle a déjà fait l'appât une fois, elle devrait pouvoir le refaire. Et elle provoquera autant d'explosions qu'il le faudra pour attirer toutes les attentions sur elle.

Allez venez. C'est moi la plus dangereuse. C'est moi que vous devez combattre.


Codage par Nika L. Iélanov sur Pensionnat Immortalia
Revenir en haut Aller en bas
Connor E. Rudenstein
BL |:| Quatrième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 44
Inscription le : 29/11/2017
Né(e) le : 04/11/2000
Age : 18
Nationalité : Américain
Niveau d'études/Métier : Quatrième année / Délégué de classe des 4°A
Classe : 4°A
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Ichigo Hitofuri - Touken Ranbu
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Envie 
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t39-donnez-moi-de-l-air-connor http://sin-theatre.forumactif.com/t126-ma-vie-de-cactus http://sin-theatre.forumactif.com/t268-dossier-de-connor-e-rudenstein

Jeu 20 Sep - 21:59
Connor E. Rudenstein
Pâques 2018 - Event "Magical"




Une silhouette dans l'ombre



Date : 15 avril 2018

Les choses avaient évolué beaucoup trop vite. Une partie d'entre nous avaient changé de camp, mais je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient aussi virulents dans leur volonté de nous arrêter. Heureusement, une barrière sortie de nulle part nous protégea de ce qui ressemblait beaucoup trop à une tornade de feu. La dryade que je restais dans ma tête s'était beaucoup crispée en voyant des flammes lui foncer dessus. On va dire que ce n'est pas le genre de traitement que les plantes apprécient spécialement et je pense ne pas me tromper en disant que même humain, je n'aurais pas aimé me les prendre en pleine figure.

Ensuite de cela, beaucoup d'événements se succédèrent. La fille qui avait fait un discours se précipita vers notre adversaire principal pour l'attaquer au corps à corps, un combat qui semblait perdu d'avance mais qu'elle aurait continué si quelque chose, une sorte d'influence, ne l'avait pas soudainement poussé à se retourner contre nous. Mais... elle n'avait pas le même regard rouge que les autres. Ce n'était donc pas lui qui l'avait possédée. Qui, alors ? Mon regard parcourut nos adversaires du regard. Une ligne blanche semblait relier l'une des filles à notre alliée. Un pouvoir de contrôle ? On aurait dit une forme plus aboutie de ma propre capacité.
J'étais déterminé à aller l'arrêter. A la forcer à lâcher le contrôle. Puis il y eut les flèches.

Nulle doute qu'elles venaient de la jeune fille à côté de moi, puisque c'était la seule archère de la pièce. Pourtant, lorsque les flèches tombèrent, deux de nos adversaires furent épargnées, et une de nos alliées fut touchée. Je ne compris pas. Je tournai la tête vers elle, soulagé d'avoir échappé à la pluie de projectiles, mais elle semblait aussi perdue que moi à l'idée d'avoir atteint l'une des "nôtres". Pas intentionnel, donc. Heureusement, mais on ne sait jamais : elle aurait pu confondre son action avec la "trahison" involontaire des autres et lui réserver le même traitement volontairement. Quant aux filles qui n'étaient pas visées... Vu que l'une d'elle parvint à franchir le mur sans sembler hostile, la fameuse manipulatrice de feu, j'imaginai qu'il s'agissait de ses amies, ou de proches. De personnes qu'elle ne tenait pas à voir blesser. Difficile à appréhender quand on n'en avait jamais vraiment eu, comme moi, mais une chose était sûre : nous avions une alliée supplémentaire. Sauf que nous en avions perdu deux dans la première bataille.

Quand elle s'adressa à moi pour me demander de l'assister dans la défaite du garçon qui nous avait entraînés ici et avait retourné certains des nôtres contre nous, je hochai la tête sans réfléchir. j'aurais pourtant dû : me battre au corps à corps, moi ? Ça me semblait improbable et insurmontable, mais l'image d'Infinity en combat contre moi me revint en mémoire. J'avais gagné contre elle en la combattant en personne, je devrais pouvoir remporter la même victoire. Je serrai mon sceptre brillant toujours, prêt à me lancer au combat. Qu'avais-je à perdre de toute façon ? Je ne pouvais pas les laisser, sous l'emprise d'un sortilège qui les utilisait telles des marionnettes. Si chasser ou éliminer ce garçon pouvait les libérer, je le ferai avec plaisir. Je n'avais qu'à imaginer le visage de Chris à la place, ça serait une motivation non négligeable.

Une fois ma camarade prête, arc et flèche fixé sur notre ennemi, je me précipitai en avant, priant pour que notre troisième alliée en soit vraiment une, pour qu'elle réussisse à s'en sortir contre nos autres adversaires, pour que l'on ne se retrouve pas à deux (ou pire, que je ne me retrouve pas seul) pour combattre tout ça. J'atteignis notre ennemi plus vite que je ne l'aurais cru. Aussitôt, je commençais à l'attaquer avec le plus de véhémence possible, avant de volontairement laisser des failles. Des endroits exploitables où il pourrait se précipiter pour frapper. Peu importe s'il parvenait à me toucher une ou deux fois : je me fichais d'avoir des bleus. L'important était qu'il pense pouvoir attaquer, pour que les flèches puissent l'atteindre et le blesser. Il n'y avait que ça qui comptait. Alors j'alternai entre une agressivité décuplée et de fausses erreurs. J'espérai qu'elle saurait sauter sur l'occasion pour le blesser. J'ignorais si nous pourrions le blesser sérieusement, mais peut-être pourrions-nous le faire fuir...

(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
BL |:| Quatrième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 157
Inscription le : 26/11/2017
Né(e) le : 25/01/2001
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Classe : 4°A, D1
Situation amoureuse : I'm sexy and I know it ?
Double Compte : Martel, Jodie, Caindell, Niels
Personnage sur l'avatar : Hoshii Miki
Péché(s) :
  •  Orgueil 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t36-l-ainee-lawford http://sin-theatre.forumactif.com/t179-i-m-more-than-meet-the-eyes http://sin-theatre.forumactif.com/t74-dossier-scolaire-de-naomi-lawford

Sam 22 Sep - 16:21
Naomi Lawford
Pâques 2018 - Event "Magical"

15 avril
2018
[Event Pâques]
Une silhouette dans l'ombre

Rp groupé

Mon plan doit fonctionner. C'est le seul que j'ai, c'est notre seule solution viable pour l'instant et notre meilleur choix. Pourtant je ne peux m'empêcher d'avoir le coeur qui se serre en voyant les deux autres franchir la protection du mur pour se jeter dans la bataille. Si mon idée s'avère fausse, je les aurais mis en danger pour rien. Peut-être condamnés...
Ce n'est pas le moment, je dois me concentrer. Le garçon aux cheveux bleus a déjà engagé le combat, le reste dépendra de mes réflexes.

Ce gars est doué, tout de même. Il a beau savoir qu'il tape dans le vide, il a quand même l'air décidé à se battre à fond, ou il fait bien semblant. Chacun de ses coups qui n'atteint aucune cible tangible tire un sourire suffisant à son adversaire et diminue un peu plus sa prudence. Je souris, moi aussi : oui, relâche ta garde, oublie-moi. Je vois une faille dans la défense de mon allié, prépare mon tir en conséquence. Bingo, le type est tombé dans le panneau. Ma flèche se plante dans son bras matérialisé avant même qu'il n'ait le temps de frapper. il sera peut-être plus prudent maintenant mais peu importe : à terme, il finira par faire des erreurs, surtout s'il est blessé. Ou s'il s'énerve, car se faire tirer comme un lapin n'a pas l'air de beaucoup lui plaire. Vas-y, énerve-toi. Deviens imprudent. une deuxième flèche fuse, se plante dans son pied alors qu'il tente de frapper une faiblesse dans le placement des jambes. Ca na pas l'air de ramener les autres... Peu importe. Si ça a pu libérer Weiss, ça fonctionnera ; il faut juste que je continue de tirer.
Une flèche. Deux. Trois. il s'affaiblit. Dites-moi que je ne rêve pas et qu'il s'affaiblit.

La flèche suivante se fiche dans son coude. Je n'aurais pas cru ça possible, mais il commence à faire des erreurs. Et je crois que c'était celle de trop. je vois de la rage sur son visage, mais aussi de la douleur alors qu'il tourne la tête vers moi. Puis il disparaît. D'une seconde à l'autre, plus personne.

Je serre mon arc avant de me précipiter vers Melo. J'ignore si elle allait attaquer quelqu'un, je n'ai pas fait gaffe. Je suis juste arrivée à côté d'elle pour la serrer contre moi, en évitant son bras armé.

- Melo... Melo, s'il te plaît. C'est moi. Tu ne veux pas me faire du mal, si ?

Faites que ça marche. J'ai blessé le type qui la contrôlait. il a forcément relâché son emprise... Il ne peut pas avoir le pouvoir sur elle à cette distance et avec cinq flèches dans le corps, si ? ou pas assez.
S'il vous plaît...
©️ Naomi
paroles en #006600
français en italique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: South London :: Brixton :: Carling Brixton Academy-
Sauter vers: