Sin Theatre


 

Chasse au trésor, de gré ou de force!

Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Dim 29 Juil - 18:06
Chasse au trésor, de gré ou de force!Bien mes enfants. Nous sommes en début Septembre, ce qui signifie que j'ai officiellement reprit les cours en plus d'avoir réussit à loger dans les dortoirs de l'établissement. Les hôtels grands luxes que me pondait mon père ne m'attiraient franchement pas puisque de toute façon ça me couperait du monde cette affaire en plus d'être d'un ennui mortel. Le seul petit désagrément éventuel serait l'absence d'Aydan puisqu'il n'est pas élève ici. Enfin, je le vois tout de même en dehors de l'école ce qui n'est pas pour me déplaire. Mais revenons à mes moutons. Je suis donc tranquillement allongée dans ma chambre, regardant un peu autour de moi, mon regard jonglant de ma colocataire à n'importe quel meuble, du moment qu'il pouvait occuper ma vue. Hum... Parlant de ma coloc, je vous fais le portrait rapidement: la gosse est dans le négatif niveau sociabilité par contre elle est mariée à son ordinateur. Soupir. A quel moment un p'tit écran qui clignote peut autant capter l'attention? Les gens sont vraiment accro en ce moment. Cela dit, elle a pour elle d'être plutôt mignonne sous ses air "ténébreux/mystérieux". Est-ce que vous avez remarqué son petit nez? Très jolie courbe si vous voulez mon avis. Enfin bref! Ça doit faire quelques semaines qu'on se côtoie et pour le moment j'ai son nom, âge, classe et autres informations qu'elle ne sait même pas que je détiens. Donc ma petite Bethany, il est temps de te bouger un peu le popotin!

Je me redresse sur le lit, rangeant mes cheveux par dessus mon épaule au passage avant de m'étirer sans m'en cacher. Un samedi aussi ensoleillé se doit d'être rentabilisé et j'ai une petite idée qui trotte dans ma tête depuis hier ainsi, je me lève, passe rapidement dans la salle d'eau pour vérifier que je suis parfaitement maquillée et habillée avant d'entamer toute activité nécessitant une sortie.

- Hum.. Toujours aussi charmante, toi, fis-je à l'intention du miroir, le pointant sensuellement du doigt.  

On peut dire ce qu'on veut sur l'humilité, l'égocentrisme, la belle mère de Blanche Neige, et tout le bazar, mais quand on est beau, on est beau. C'est comme ça, autant se féliciter. Ma main glisse dans mes cheveux tandis que je retourne dans la pièce principale, m'approchant d'un pas décidé de ma colocataire. Agglutinée devant l'ordi... J'ai parfois du mal à me dire qu'elle est vivante. Enfin passons.
Je m'assoie sur son lit et me penche légèrement en avant -ce qui lui donne une vue sur mon décolleté, d'ailleurs- pour que mon visage entre dans son champs de vision.

-Salut Bethanychou... dis-je de ma petite voix suave.

...
...
Elle m'ignore. Soit.
Je soupire lourdement avant de me lever tout en attrapant son ordinateur pour le lui confisquer. La fenêtre est ouverte? Bon, moi je ne sais pas faire dans la demi-mesure alors...

- Aller hop! Plus de distraction possible maintenant! lançais-je sur un ton léger tandis que l'appareil volait déjà en direction de l’extérieur.

Je frottai mes mains l'une contre l'autre comme pour faire partir la poussière même s'il n'y en avait pas alors qu'un "Sgling" s'écrasait déjà sur le sol. Oh? Une bonne chose que personne n'ait été en dessous. Je me retournai vers ma colocataire en la stoppant avant même qu'elle puisse ajouter quoi que ce soit. Je sens qu'elle est énervée et nous n'avancerons pas si elle commence à pleurnicher ou s'exciter, au choix.

-Ne panique pas voyons. Si tu es une gentille fille je te rachèterai un ordinateur tout neuf, entamai-je avec un clin d’œil, Mais pour ça il te faudra passer la journée avec moi. Je sais, tu en a de la chance.

Je crois bien avoir dit ça sur un ton à la limite de l'amusement et de la provocation. Je lui ai déjà cassé son jouet, je ne devrai peut-être pas la titiller en plus mais bon, je n'y peux rien si c'est rigolo.
Je fermai les yeux en esquissant un petit sourire avant d'aller m'adosser à côté de la fenêtre.

- Je sais de source sûre qu'un certain Rukkia cache des bouteilles un peu partout dans l'établissement. Je te propose une petite chasse au trésor pour les retrouver. Alors, qu'en dis-tu?

J'inclinai la tête sur le côté pour regarder par dessus la fenêtre et constater les dégâts de mon méfait précédant avant de tourner les yeux vers la demoiselle. Je pense qu'elle l'aura compris dans mon expression mais c'était une façon de lui dire qu'en venant, elle s'assurait une dédommagement pour la casse et que de toute façon elle n'avait pas le choix.
Quand je veux quelque chose, je l'ai.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Williams
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 212
Inscription le : 25/03/2018
Né(e) le : 13/04/2004
Age : 14
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : https://pikabu.ru/story/anime_art_4818579
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t118-bethany-williams-la-kamkal-termine#449 http://sin-theatre.forumactif.com/t122-la-vie-de-bethany#462 http://sin-theatre.forumactif.com/t123-dossier-scolaire-bethany-williams#463 http://sin-theatre.forumactif.com/t154-la-page-internet-de-bethany-et-ses-sms

Mer 22 Aoû - 18:58



Chasse au trésor ? ...
Ca m'saoule déjà.

Avec

Krystal Hamilton


J’aurais préféré que l’école ne recommence jamais. Le calme dans l’école, la plus grande liberté qui nous était accordée… Tout m’avait donné envie de voir ce train de vie continuer sur une plus longue durée. En vérité, la raison à cela était encore plus simple que cela : tout, à quelques détails près que j’ai la flemme de citer, ressemblait à ce que j’avais l’habitude de vivre avant mon entrée dans cette école. Sachant que j’avais voulu tout le temps de cette année m’en aller mais que, finalement, mes ailes m’en avaient finalement empêchées, comment aurais-je pu ne pas être envieuse de voir les vacances s’éterniser ? Dormir toute la journée. Coder tranquillement dans la chambre. Sortir seulement quand j’en avais envie… C’était le rêve pour la paresseuse que j’assumais être.

Mais, avec la rentrée, le retour de l’école rendrait l’ambiance extrêmement oppressante. Devoir acheter du matériel, reprendre un “rythme de vie adapté aux cours”, cohabiter à nouveau avec des élèves qui pouvaient être inconnus… Que du bonheur ! … Si vous croyez cela c’est que vous êtes plus débiles que je pouvais le penser. Bref ! En parlant de colocation, cela faisait bien quelques jours qu’une inconnue totale était arrivée dans ma chambre. Visiblement hautaine, je ne lui avais clairement pas adressé la parole, pour ne pas dire que je l’avais évitée comme la peste. Comme le reste du monde, on pouvait le dire.

Cette journée ne faisant pas exception, j’étais restée dans la chambre en ignorant royalement la dénommée Krystal qui était, pour le moment, sur son lit. Personnellement, j’avais profité du temps que j’avais et du calme pour reprendre le travail que j’avais commencé à potasser quelques semaines plus tôt. Enfermée dans ce que je faisais, j’avais fini par oublier la jeune femme, ne surveillant pas ce qu’elle faisait. Certainement aurais-je dû le faire…

Lorsqu’elle arriva près de moi et s’assit sur mon lit en faisant en sorte que je ne puisse pas voir autre chose que son visage, je lui avais seulement jeté un regard noir digne de la chanson Elle a des yeux révolver. Oui, elle était jolie, je le savais. Mais je n’en avais royalement rien à foutre. D’autant plus qu’elle entrait dans mon espace vital, ce que je détestais par dessus tout. Alors, en espérant grandement que cela la ferait sortir de mon lit (je ne l’avais pas invitée après tout !), je me décalai en gardant mon ordinateur portable sur mes genoux pour me remettre à travailler. J’étais sur un gros morceau bien compliqué comme je les aime tant cela représente un défi pour moi et je n’avais clairement pas envie de faire une erreur. Je ne réfléchis même pas à des répliques cinglantes ou autres pour lui faire comprendre qu’elle m’emmerdait royalement. D’ailleurs, elle pouvait aller se pavaner ailleurs si elle le voulait, cela m’arrangerait bien ! Heureusement que je n’avais pas l’habitude de voir tous mes désirs se réaliser, sinon j’aurais été déçue. Enfin, plus que je ne l’ai été par la suite.

Sans que je puisse dire ou faire quoi que ce soit pour l’en empêcher, ma coloc’ envoya mon précieux ordinateur voler à l’extérieur. Comme nous n’étions pas au rez-de-chaussée, j’avais peu de chance de le voir en un seul morceau après une telle chute. J’accourus donc pour tenter de le rattraper… mais c’était trop tard. Même en déployant mes ailes, je n’aurais pas pu sauver mes données et mon travail, puisque l’outil se trouva en miette sur le sol. Me tournant vers la fauteuse de troubles, je lui lançai un regard assassin.

Tout doux, joli papillon. La violence ne résout rien. fit la voix dans ma tête juste avant que je me mette à fulminer comme si je ne l’avais pas écoutée.

- Espèce de…

Mais je n’eus pas le temps d’en dire plus. Totalement indifférente à ce que je ressentais ou à ce que pouvait représenter cet ordinateur à mes yeux, elle me parla comme si rien ne s’était passé. Pire, elle commença à me faire du chantage. Non mais elle se prenait pour qui cette pimbêche ?! Un ordinateur, je pouvais m’en racheter un autre quand je le souhaitais. Et comment pouvait-elle croire que j’allais passer une journée avec elle ? Un être aussi méprisable qu’elle ne méritait qu’à être seule !

Comme toi. Donc tu es un être méprisable aussi ?

Je ne pris même pas la peine de répondre à Constance la conscience qui tapait toujours là où ça faisait mal. Ca ne ratait jamais. Je n’étais vraiment pas disposée à lui faire plaisir en répondant et, pour cette fille aussi snob qu’orguilleuse, je continuai à la regarder avec mépris alors qu’elle parlait d’une sorte de chasse au trésor. Un truc bien chiant en fait… Blasée par la raison qui l’avait poussée à m’emmerder, je lui répondis finalement :

- Va les chercher toi-même tes bouteilles. J’ai clairement pas envie de tenir par la main une fille à papa incapable de se débrouiller toute seule. Contrairement à ta pauvre petite personne née avec une cuillère en argent dans la bouche, certains doivent travailler pour vivre.

Puis, je repartis vers mon lit et ses coussins pour aller prendre mon portable nouvellement acheté pour tenter de me trouver un nouveau bijou de technologie. A moins que je l’achète en kit pour avoir exactement le matériel que je voulais ? J’en avais les moyens de toute façon, l’école m’offrant le gîte et le couvert. Enfin… en échange de mes frais de scolarité un peu plus élevés que la moyenne. Mmh… Ouais, revoir à la baisse mon budget serait une bonne idée en fait. Il allait également falloir que j’aille récupérer mes disques durs, entre autres, pour pouvoir récupérer toutes les données accumulées pendant ces deux ou trois dernières années. Pff… Rien que d’y penser, ça me saoulait déjà.
(c) Bethany Williams sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Mer 22 Aoû - 22:27
Chasse au trésor, de gré ou de force!Tiens? On dirait bien que je l'ai enfin fait réagir. Depuis le temps que nous sommes en colocation, je n'avais jamais eu droit à beaucoup d'attention, maintenant j'en suis le centre. Ce n'est pas pour me déplaire, même si elle me regarde comme si elle aurait voulu me tuer avec ses iris. Ah là là, je la trouve bien susceptible. D'autant plus que j'ai précisé que je compte lui racheter un ordinateur. Elle devrait plutôt être reconnaissante que je fournisse tant d'effort pour faire réagir sa petite personne. Enfin, les gens du peuple, que voulez-vous?

- Va les chercher toi-même tes bouteilles. J’ai clairement pas envie de tenir par la main une fille à papa incapable de se débrouiller toute seule. Contrairement à ta pauvre petite personne née avec une cuillère en argent dans la bouche, certains doivent travailler pour vivre.

Mais c'est qu'elle mordrait la p'tite! Plutôt mignonne quand elle s'énerve, nul doute qu'elle serait à croquer avec un sourire. J'ai conscience de ne pas forcément en mériter un dans l'immédiat étant donné ce que mon action a provoqué chez elle, mais on verra plus tard ça.

- Mais elle parle! m'écriai-je sous le ton de l'ironie avant d'aller m'asseoir sur mon lit, croisant les jambes en reprenant, Enfin, me tenir par la main... Je ne juge pas les goûts et les couleurs mais si tu aimes te balader deux par deux comme en primaire je peux faire un effort pour toi, chérie.

Je ponctue ma phrase d'un clin d’œil en lui envoyant un petit smack avant de tirer sur le tiroir de ma table de chevet. J'en sorts un petit carnet de note sur lequel est écrit les "indices" que j'ai pu récupérer sur les cachettes de ce fameux Rukkia. L'abrutit n'étant pas capable de se souvenir de ses propres planques avait marqué des mémos sur des feuilles volantes. Et ce gamin a un façon de rédiger ses notes assez nulle ce qui donne presque un aspect de devinette au tout. Mais bon, on ne peut pas dire que cette chasse au trésor sera difficile. J'en soupire d'avance. Avec mon cerveau de génie, je suis en permanence à la recherche de défis et aujourd'hui, ce n'en est clairement pas un. Enfin, si ça peut faire sortir ma coloc de son ermitage, pourquoi pas?

- Et sache que je suis née avec une louche en argent dans la bouche, trésor. Pas avec une simple cuillère.

Et oui, je suis riche, je juge bon de préciser à quel point. Cette jeune fille devrait être flattée que je lui propose de lui acheter une ordinateur avec cet argent. Enfin, la plupart du temps, les gens ne se rendent absolument pas compte des chances que la vie peut leur donner. Comme c'est malheureux.
Je pose ma main sur mon lit pour mieux me courber vers l'arrière tandis que je glisse ma main dans mes cheveux, dégageant mon visage en même temps que je le pointe vers le plafond. Oh, c'est que je me sens sexy comme ça. Ainsi, pour faire trainer un peu cette sensation, je délaisse mes cheveux pour m'appuyer sur le lit de deux mains, fermant les yeux en inspirant un grand coup. Aaaah, que c'est agréable d'être moi. Enfin, puisque chaque bonne chose a une fin, je finis par me redresser pour reporter mon attention sur Bethany. Plongée dans son lit, un nouvel écran devant les yeux. Je soupire lourdement en roulant des yeux.

- Allons, allons, Bethanychou... entamai-je en me levant pour m'approcher, Tu ne vas tout de même pas m'obliger à faire la même chose qu'avec cet ordinateur?

Je lui chipe son portable et le cache derrière mon dos.

- Confisqué ~ ♥️

Bon, je ne compte pas le faire passer par la fenêtre mais ça, elle ne le sait pas. Je lui adresse un petit sourire avant de regarder la porte de notre chambre.

- Alors, tu te décides à venir? Ou tu as encore besoin de "motivation"?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Williams
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 212
Inscription le : 25/03/2018
Né(e) le : 13/04/2004
Age : 14
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : https://pikabu.ru/story/anime_art_4818579
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t118-bethany-williams-la-kamkal-termine#449 http://sin-theatre.forumactif.com/t122-la-vie-de-bethany#462 http://sin-theatre.forumactif.com/t123-dossier-scolaire-bethany-williams#463 http://sin-theatre.forumactif.com/t154-la-page-internet-de-bethany-et-ses-sms

Dim 2 Sep - 15:42



Chasse au trésor ? ...
Ca m'saoule déjà.

Avec

Krystal Hamilton


Ayant d’autres priorités que me battre avec une gosse de riche bien trop prétentieuse pour penser à ce que pensaient les autres, je ne l’écoutai pas me faire des précisions sur ce qu’elle possédait réellement. Je n’en avais absolument rien à faire. Enfin, elle ne fit pas que ça, mais à quoi bon m’énerver sur cette fille ? Elle n’en valait vraisemblablement pas la peine et j’avais des choses à faire. Il fallait donc que j’aille sur le net pour me trouver de quoi travailler. Ensuite aller chercher les restes de mon ordinateur pour savoir ce qui était récupérable. A moins que je ne fasse le contraire ? Oui, ce serait peut-être plus judicieux étant donné qu’il y avait des voleurs dans cette école.

Cette personne n’était peut-être plus du tout à l’école maintenant, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’y en avait pas d’autres. D’ailleurs, ces deux expériences qui m’avaient fait perdre des biens m’avaient appris quelque chose de très important : ne pas répondre ou envoyer chier les autres ne suffisaient pas à les décourager. Mais que fallait-il faire pour éviter qu’ils s’approchent ? Devenir une personne totalement ignoble ?

N’en étais-tu pas déjà une ? Non parce que la façon dont tu envoies balader tout le monde, même ceux qui te veulent du bien, ce n’est pas rien !


Et voilà le retour de ma conscience envahissante. Elle ne m’avait clairement pas manqué ! Néanmoins, je ne pouvais pas lui donner tort, même si cela ne me plaisait clairement pas. J’étais une personne faisant preuve d’assez de méchanceté pour me trouver froide et distante même avec ceux qui voulaient m’aider. J’avais été mesquine envers Daniel qui m’avait pourtant aidé quand je m’étais envolée à l’infirmerie et m’avait proposé de rester pour me reposer. Je pouvais également nommer toutes les fois où j’avais envoyé chier toutes ces personnes voulant simplement discuter avec moi. Ou… Non. En réalité, trop y penser me faisait bien trop mal sans que j’en sache la raison. Etait-ce des remords et regrets ? A quoi bon en avoir ? Je le faisais de mon plein gré pour avoir la paix : me lier à quelqu’un ne me ferait que plus souffrir.

J’étais en train de fermer mon téléphone pour me préparer à faire une rapide sortie dans le but de récupérer mes biens quand une ombre se fit pour moi. Je me doutais de qui il s’agissait. Je levai donc un regard que je voulus menaçant sur la jeune femme qui me faisait à nouveau face. J’ouvris même la bouche pour lui demander sèchement d’aller voir ailleurs si j’y étais, mais n’en eus clairement pas le temps.

- Eh !! Rends-moi ça ! fis-je alors qu’elle venait d’attraper mon portable.

J’aurais dû prévoir qu’elle allait faire ça, mais je ne l’avais pas du tout écoutée, ce qui me mettait désormais dans une situation assez compliquée.

T’avais qu’à faire plus attention.

Oui, ça va ! J’ai compris ! Maintenant tu la fermes une bonne fois pour toute et me fiche la paix jusqu’à la fin de mes jours. Je pouvais toujours rêver, évidemment…

Je ne répondis pas tout de suite à l’évidente menace que venait de me faire la jeune femme. Même, je ne lui dis rien du tout. Comme j’étais encore en pyjama, même si ce n’était pas forcément évident, je commençai à me déshabiller avant de me rappeler sa présence. Je me retournai partiellement vers Krystal et lui demandai aussi sèchement que fermement :

- Tu comptes me reluquer ou je peux me changer tranquillement ?

Puis, allant à la salle de bain pour m’y enfermer si elle ne me fichait pas la paix un minimum, je retirai mon pyjama qui fut jeté sur mon lit de façon peu soignée et je m’habillai. Jean, débardeur à cause de mes ailes couleur émeraude et un long et ample gilet couleur crème. Enfilant des ballerines blanches en tissus, je me brossai rapidement les cheveux avant de prendre mon sac pour le PC désormais détruit. Puis, d’un pas rapide, comme pressé, je sortis de la chambre pour aller récupérer mes biens. Avais-je peur ? Bien sûr que oui ! Cette fille venait de bousiller un temps monstrueux de travaille en moins de quelques minutes ! Et ça m’énervait à un point inimaginable. On m’avait frustrée, enfoncée dans un cercle de souffrance et les insultes me désespéraient, mais il ne me semblait pas avoir déjà ressentis une telle rancune.

N’oublierais-tu pas le voleur de portable.

Ah si. Peut-être. En fait, si, cela m’avait profondément énervée puisqu’il m’avait fait perdre des contacts de clients. Mais pas mon travail. Donc il était moins énervant que la miss “je suis riche et je m’en vante”. Et encore, son surnom n’était vraiment pas le bon… Dommage que je ne fus pas dans la capacité d’y penser alors que je descendais les escaliers.

M’enfermant dans ma bulle pour ne pas écouter ce qui se passait autour de moi et me concentrer sur ce que je souhaitais faire, je marchais rapidement jusqu’à trouver les débris de mon outil de travail. Fichu. Foutu. Inutilisable ! Mais les composants étaient encore enfermés dans leur protection. Et ma clé USB se trouvait encore en un seul morceau. Je pris donc le tout, et le rangeai précieusement ce qui me restait dans mon sac. Avec un peu de chance, j’allais pouvoir récupérer mes données !! Enfin, en partie. Pour cela, il faudrait peut-être que j’investisse dans un disque dur externe ? A moins que je puisse tout récupérer seule ? Je devais bien avouer que je l’espérais.

Tu devrais faire attention à ce qu'il se passe autour de toi... fit la petite voix chiante dans ma tête, peut-être à juste raison.
(c) Bethany Williams sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Jeu 6 Sep - 16:52
Chasse au trésor, de gré ou de force!Je l'énerve. Forcément. Mais ses petites mimiques sont plutôt craquantes lorsqu'elle est irritée. D'ailleurs mis à part son ordre, elle ne réplique pas vraiment ni à ma menace, ni à ma question. Je prends ça pour une résignation, victoire de Krystal! Un petit sourire s'esquisse sur mes lèvres alors que je range son téléphone portable dans la poche de ma veste. Mes yeux rivés sur la petite brune, pendant qu'elle se décide à se déshabiller. Hum, j'imagine donc qu'elle était en pyjama. Allons bon, rester en pyjama aussi tard... Les jeunes de nos jours sont vraiment fainéants!

- Tu comptes me reluquer ou je peux me changer tranquillement ? me lança-t-elle sèchement.

Je hausse un sourcil en esquissant un petit sourire joueur avant d'incliner la tête sur le côté. Une main sur la hanche, l'air mielleux, je m'amuse étonnement de la voir si mal à l'aise.

- Pourquoi pas? On a une belle vue d'ici...

Et je ponctue ma phrase d'un clin d’œil. Enfin, je soupire presque aussitôt en lui faisant un signe de main, indiquant que j'ai compris qu'elle est pudique et me retourne en croisant les bras. Inutile d'être impatiente. C'est ma colocataire, j'aurai pleins d'autres occasions de la voir dénudée voire en tenue d'Eve. Et je ne suis pas stupide, je sens bien son agacement, je vais éviter de l'attiser un peu trop. Pour l'heure, je retourne près de mon lit où est appuyé mon sac de cours pour fouiller dedans. J'en tire une feuille pliée en quatre sur laquelle figure le plan de l'établissement ainsi qu'un stylo quatre couleurs. Je profite du temps que prend Bethanychou dans sa préparation pour ranger toutes les affaires nécessaires à notre chasse au trésor dans mon sac à main. Et puis.. Il me semble entendre la porte claquer. Je me retourne vivement pour me rendre compte que ma coloc à filer à l'anglaise pendant que j'avais le dos tourné. Hum. Vicieuse la petite. J'émis un petit rire tout en glissant la lanière de ma sacoche sur mon épaule et renvoyant d'une main mes cheveux vers l'arrière. Finalement, elle a son petit caractère derrière son désintérêt de façade et son côté froid et tranchant. Ça me plaît bien!
Tranquillement, je sors de notre chambre en la verrouillant au passage puis m'engage dans les escaliers. Sur le chemin, je m'amuse à faire des petits signes de main aux élèves que je croise et qui me reconnaissent à en juger par leurs yeux de merlan frit. Ah la célébrité! Toujours aussi agréable.

Je pousse la porte énergiquement pour me retrouver dehors et me dirige directement vers le point d'impact de l'ordinateur sur le sol. Et ma capacité de déduction légendaire ne manque pas, évidement, puisque j’aperçois Bethanychou accroupie, à traficoter par terre. J'appuie mon épaule contre la façade du bâtiment sans rien dire, me contentant de l'observer. Ah, ce qu'elle peut être lente! Aller, un peu de nerf pepette! Récupérer des composants ne devrait pas prendre autant de temps. Une fois qu'elle a terminé, je finis par pousser un soupir avant de me décoller du mur, rejoignant la demoiselle d'un pas vif pour lui tapoter l'épaule.

- Alors, on s'est décidé à sortir finalement. C'était pas si compliqué!

Je ne lui laisse pas le temps de s'enfuir encore que je l'attrape par le bras pour l'entraîner avec moi vers la grande cour. De là, nous aurons un bien meilleur angle d'attaque pour nos opérations. Je regarde un instant les élèves autour de nous. Le beau temps semble les avoir fait sortir. Ah la la. Je soupire à moitié avant de me tourner vers mon acolyte, récupérant le carnet de notes dans mon sac ainsi que la carte et le stylo.

- Bien Capitaine! Voici les détails de notre mission. Malheureusement, ils ne nous sont parvenu que sous forme d'indices. Ils nous faudra donc les résoudre avant d'établir un plan d'attaque.

Je lui donnai le tout dans les mains avant de la prendre par les épaules, parlant soudainement plus bas en regardant furtivement autour de nous. Je me sais excellente actrice, l'utilise donc un jeu similaire à ceux des films d'espionnage pour mieux immerger ma camarade dans l'ambiance. Abandonnant mon air arrogant pour le troquer contre un regard sérieux, je ne suis plus Krystal, je suis devenue une espionne en mission secrète. J'ai conscience que mes changements totals d'attitude et de personnalité en fonction des situations peuvent être extrêmement déstabilisant mais Bethany s'en remettra. La réussite de notre chasse est en jeu.

- Cela dit... Il semblerait que notre ennemi ait eu vent de nos opérations... Ses sbires ont sûrement infiltré les élèves pour nous mettre des bâtons dans les roues. En plus d'une mission de recherche, nous nous retrouvons dans une mission de discrétion. Capitaine, je ne peux compter que sur vous pour mener à bien cette quête! Nous ne devrons faire confiance à personne... Vous êtes avec moi?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Williams
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 212
Inscription le : 25/03/2018
Né(e) le : 13/04/2004
Age : 14
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : https://pikabu.ru/story/anime_art_4818579
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t118-bethany-williams-la-kamkal-termine#449 http://sin-theatre.forumactif.com/t122-la-vie-de-bethany#462 http://sin-theatre.forumactif.com/t123-dossier-scolaire-bethany-williams#463 http://sin-theatre.forumactif.com/t154-la-page-internet-de-bethany-et-ses-sms

Ven 7 Sep - 11:58



Chasse au trésor ? ...
Ca m'saoule déjà.

Avec

Krystal Hamilton


Ce qu’elle m’avait répondu à ma “demande” de me laisser me changer sans qu’elle s’amuse à jouer les voyeuses ne m’avait clairement pas plu. Elle me cherchait. Je le savais. Pourtant, je ne parvenais pas à faire comme si de rien n’était, lui lançant un regard noir juste avant qu’elle parte se rassoir sur son lit. Moi qui m’étais préparée à aller rapidement jusque dans la salle de bain, il semblait croire que cela allait être inutile, finalement. Soulagée de cela, ne prenant pas compte de son soupire et son geste, je me remis à mon changement. D’ailleurs, pourquoi lui aurais-je fais la fleur d’avoir pitié d’elle ? Ce n’était pas comme si elle en avait pour moi ou qu’elle respectait mon espace autrement. J’avais plus envie de la plaindre dans le sens : “Oh la pauvre fifille à son papa…”. Mmh… Ouais, plus sur un air moqueur, histoire de la prendre pour quelqu’un de pathétique. Mais je n’allais pas le faire. Après tout, j’avais un ordinateur en miette à récupérer !

Je m’apprêtais à marmonner à l’intention de la petite voix dans ma tête qui me demandait de faire attention autour de moi quand une voix féminine me fit sursauter. Me retournant d’un coup, je ne compris que lorsque je la vis que ma colocataire m’avait suivis jusqu’ici. Son sarcasme me fit froncer les sourcils un peu plus que j’aurais pu le faire si elle était restée silencieuse.

*Quel pot de colle celle-là !* pensai-je rageusement juste avant de me lever, ne souhaitant pas rester au sol indéfiniment.

Je me fis même la réflexion que lui donner la possibilité qu’elle se croit supérieure à moi me déplaisait totalement lorsqu’elle m’attrapa le bras pour me traîner à sa suite. Non mais il se passait quoi là ? Elle avait vraiment l’intention de me prendre comme larbin pour l’aider à faire sa fichue chasse au trésor ? Une vraie gosse de riche, c’est pas vrai !

J’aurais pu protester, mais je ne le fis pas. Mes raisons se trouvaient simple : je ne voulais pas attirer l’attention sur moi. Déjà que nous étions extrêmement ridicules, il n’était pas utile d’en rajouter. Sans compter que j’étais à peu près sûre qu’elle ne m’écouterait pas. Après tout, elle ne l’avait pas fait quand je lui avais dit et répété que je ne voulais pas “jouer” avec elle. Que ce soit pour une chasse au trésor à la noix ou autres.

Lorsque nous fûmes au milieu de la grande cour, là où tout le monde pouvait nous regarder, bien entendu -sinon ce n’est pas drôle- elle se mit à fouiller dans son sac. Sans piper mot, je la regarder faire sans me départir de mon évidente frustration.

J’ai la très nette impression qu’elle ne te lâchera pas quoi que tu fasse. fit la petite voix alors que je me retrouvais avec des morceaux de papiers, un cahier et je ne sais quoi d’autre dans les mains.

*Fiche-moi la paix si tu ne m’aides pas !* répondis-je alors que je voyais Krystal changer de comportement.

Sérieusement, je me demandais si elle n’était pas plus folle que moi vu la façon dont elle agissait. A moins qu’elle ne soit qu’une gamine en train de jouer, auquel cas elle avait vraiment choisi la mauvaise personne. Nous avions passé l’âge de ces enfantillage et, même si ce n’était pas le cas, je n’étais pas le genre de personne appréciant ce genre d’investigation.

Qu’est-ce que tu aimes faire de toute façon, si ce n’est dormir et faire tes programmes ?

Bon sang ! J’allais lui faire la peau à cette voix ! Enfin, dès que je saurais comment m’en débarrasser, je n’attendrais pas un seul instant pour le faire. Se moquer de moi était tout ce qu’elle savait faire !

Profitant que la jeune femme qui me faisait face semblait enfin me demander mon avis, même si ce n’était certainement pas vraiment le cas, je lui rendis ce qu’elle m’avait refourgué avant de lui rétorquer très froidement :

- S’il te faut absolument un larbin, va donc t’en acheter un ailleurs ! Tu as assez d’argent pour ça, non ?

Puis, je tournai les talons pour m’en aller, tout simplement. Je ne fis pas attention si elle avait reprit ses affaires ou pas. Qu’est-ce que j’en avais à faire, de toute façon ? Elle qui était si fière de sa richesse, qu’elle l’utilise donc pour acheter les services de quelqu’un au lieu de me chercher des noises. A quoi cela lui servait-il donc de m’emmerder ?

Peut-être qu’elle le cache mais qu’au fond elle fait ça pour que vous deveniez amis.

*Plus jamais ! C’est exclus ! Donc maintenant tu me lâches, et elle ferait bien de le faire elle aussi !*

Sinon quoi ? A vrai dire, je ne savais plus trop quel genre de menaces utiliser. Non seulement je n’avais plus d’outil de travail, mais en plus de ça, il était à peu près certain que je ne la mettrais pas à exécution. Comme avec Daniel Wing, même si les raisons n’étaient pas les mêmes.
(c) Bethany Williams sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Mer 12 Sep - 17:31
Chasse au trésor, de gré ou de force!J'avais exposé la mission à Bethany dans l'espoir qu'elle l'accepte. Mon patron m'avait demandé de faire appel à une personne qualifiée et, jusque là, tous avait échoués. Il ne reste plus qu'elle. L'ultime espoir de notre chasse. Il faut qu'elle me suive. Il le faut absolument! L'avenir de cette école est en jeu après tout. Pour protéger tout les élèves du vil Rukkia, nous devons absolument retrouver ces bouteilles de poison mortel. Si nous laissons les choses en l'état, il pourrait y avoir des victimes... J'attendais donc sa réponse, les mains sur ses épaules en espérant que ce geste la fasse se sentir plus concernée mais son expression, froide, me laissait un doute. J'ai comme l'impression qu'elle n'est pas emballée... Peut-être que l'ampleur de notre quête lui fait peur? C'est vrai.. Ce n'est pas une mince affaire et je peux comprendre qu'elle ait des réticences, d'autant plus que les risques sont élevés. Malgré tout, il faut qu'elle accepte. Qu'elle ouvre ce carnet d'indices et entame notre recherche.

- S’il te faut absolument un larbin, va donc t’en acheter un ailleurs ! Tu as assez d’argent pour ça, non ? me dit-elle sèchement en me rendant mes affaires.

J'affiche un air décontenancé. Comment peut-elle prendre ces événements autant à la légère? Je m'attendais à une appréhension mais.. pas à un refus pur et simple. Je suis sans voix et retire doucement mes mains de ses épaules en baissant la tête. Elle s'en va et moi je me contente de regarder le carnet et la carte que je tiens entre mes doigts. Alors... Toute l'équipe ne ferra rien? Je suis seule dans cette affaire? Mais je suis incapable de la mener à bien.. Je suis peut-être un agent entraînée mais je suis de loin la moins douée pour les énigmes.. Alors que Bethany était connue pour son intelligence et sa logique implacable. Elle aurait été parfaite...

Je serre mes doigts sur le carnet avant de relever la tête, le regard déterminé. Je ne peux pas abandonner! Pas maintenant! Alors je la rattrape, lui prends le poignet pour la stopper dans sa marche.

- Capitaine! Vous ne pouvez pas abandonner la mission! lançai-je en encrant mon regard dans le sien.

Je veux qu'elle comprenne que je suis sérieuse. Qu'elle puisse lire en moi et qu'elle sache qu'elle pourra compter sur moi quoi qu'il arrive. Même si son commentaire sur ma richesse picote... Je détends alors mes épaules, détournant le regard d'un air triste et frotte doucement ma nuque.

- C'est vrai que.. J'ai beaucoup d'argent. Mais je ne voudrai jamais l'utiliser pour vous remplacer, dit-je d'une voix mal assurée avant de relever la tête et afficher un sourire forcée, Je.. Ne pensais pas que vous me voyiez ainsi... Mais je peux comprendre. Nous sommes dans la même équipe d'agent, cela ne signifie pas que nous soyons amies.

Je poussai un soupir désolée avant de lâcher son poignet, doucement.

- Excusez-moi, je m'égare...

Je reste un instant hésitante, à faire jongler mon regard entre le sol, les indices que je tiens dans la main et ma partenaire. Puis je pousse un nouveau soupir presque amusée de ma propre bêtise, baissant la tête alors que je parle plus doucement, m'adressant à moi-même.  

- Tout le monde va échouer alors..? Moi qui croyait que nous étions prêts.. Que notre meilleur informaticien s'avoue vaincu m'avait mit un sacré coup mais j'avais espoir que Bethany serait plus performante.. Enfin, j'imagine que j'ai été trop gourmande. Je n'aurai pas du accepter de prendre cette mission..

Je secoue la tête pour me ressaisir et regarde à nouveau mon acolyte sur qui je plaçais tant d'espoir il y a encore plusieurs minutes.

- Écoutez, je sais à quel point l’échec peut faire peur mais... Voulez-vous réellement abandonner la mission?

C'est mon ultime tentative. Mon ultime demande pour faire changer ma partenaire d'avis. Je sais qu'elle a toujours été froide, que le travail d'équipe n'est pas trop son truc, mais.. L'espoir fait vivre.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Williams
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 212
Inscription le : 25/03/2018
Né(e) le : 13/04/2004
Age : 14
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : https://pikabu.ru/story/anime_art_4818579
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t118-bethany-williams-la-kamkal-termine#449 http://sin-theatre.forumactif.com/t122-la-vie-de-bethany#462 http://sin-theatre.forumactif.com/t123-dossier-scolaire-bethany-williams#463 http://sin-theatre.forumactif.com/t154-la-page-internet-de-bethany-et-ses-sms

Ven 21 Sep - 15:01



Chasse au trésor ? ...
Ca m'saoule déjà.

Avec

Krystal Hamilton


Je marchais en me disant que j’étais enfin tranquille. Après tout, le message était passé, non ? Si elle voulait un larbin, qu’elle se choisisse quelqu’un d’autre. Des amis, elle pouvait s’en faire sans que je fasse partie. Et si vraiment c’était un larbin qu’il lui fallait, elle était tellement prétentieuse qu’elle trouverait bien un soumis à payer pour lui lécher les pieds. Mais il était clair que ce ne serait pas moi ! A mes yeux, elle pouvait bien le garder son ordi de merde ! Oh, elle allait me rembourser, mais certainement pas m’offrir quoi que ce soit. Ca jamais !

Elle détient tout de même encore ton portable en otage. Tu y penses ?

J’allais penser à une réplique acerbe et une répartie bien placée quand une voix m’appela “capitaine” et qu’on m’attrapa le poignet pour m’arrêter. Lui avait-on déjà dit qu’elle était pénible ? Non. Plus que ça ! Elle était étouffante. Sa volonté à ce qu’on se plie à ses caprices montraient que, effectivement, elle avait une louche en argent dans la bouche, et peut-être une autre plantée bien profondément dans son cul. En tous les cas, elle me regarda dans les yeux et commença à jouer du violon. Bordel ! Ne pouvais-je pas avoir juste la paix ?

Sans rien dire, la regardant juste faire, j’écoutai ses propos qui n’avaient pour moi ni queue, ni tête. J’en avais assez de son rôle. Pire, il me mettait hors de moi ! C’était comme si on m’obligeait à en jouer un également et voire la relation avec les autres telle que je la haïssais. Pourtant, quelque chose titilla ma fierté de codeuse : comment ça j’étais moins bien que quelqu’un n’ayant pas réussi à décoder les notes d’un gamin ? D’un autre côté, elle et sa super intelligence au point de se la péter plus haut que son cul comme à chaque fois que je tournais les yeux vers elle, comment pouvait-elle se rabaisser ? Sans parler de son air de chien battu ! Elle pensait pouvoir m’amadouer de cette manière ?

*Elle m’énerve !!*


Sans ménagement, je la pris par le col et la regardait dans les yeux avant de lui répondre très froidement, portée par mes émotions :

- Déjà d’une, tu va arrêter de jouer ce rôle horripilant, Krystal Hamilton. J’en ai marre et je n’ai clairement pas assez de patience pour te supporter, surtout quand tu joues un personnage. Ensuite, je vais t’aider, mais en échange et pour me rembourser l’ordinateur que tu as jeté par la fenêtre, tu me paieras exactement ce que je te demanderais mais en plus tu me rembourseras ce que me devait mon client si je venais à le perdre. Est-ce clair ?

N’es-tu pas amadouée par ses yeux emplis de larmes pour accepter de la sorte ?

*Qui a dit que je faisais quoique ce soit pour elle ?!*

Pour qui alors ?

Je ne répondis pas à cette question. Il n’y avait pas de réponse que je voulais penser, mais je savais que Constance la conscience avait raison sur un point : ça me faisait chier, mais je n’étais pas du tout en accord entre mes pensées et mon comportement. Enfin… Ce n’était pas comme si ma coloc’ pouvait le savoir.

Sans attendre sa réponse, mais sans penser un seul instant qu’il ne faudrait pas marchander un peu pour trouver un terrain d’entente (si c’était possible), je pris ce qu’elle m’avait donné plus tôt et me mis à chercher. Je n’aimais pas les notes et je n’étais pas si bonne que ça en énigme. Mais ma fierté de programmeuse voulait montrer qu’elle n’était pas plus conne qu’un imbécile random. Ce dernier ne devait sans doute même pas exister vu qu’elle jouait un rôle. Je ne parvenais pourtant pas vraiment à me raisonner même en sachant cela. J’étais vraiment stupide…

Elle serait vraiment douée si elle faisait du théâtre. Peut-être devrais-tu prendre exemple sur elle ?

*Va te faire foutre bien profond !*

Puis, sans cesser d’écouter ce qui venait de la demoiselle “j’embarque les gens contre leur gré”, je me mis à marcher en direction du lieu le plus évident indiqué par l’énigme. La personne qui avait fait ce rébus et autres indices codés était vraiment stupide. Enfin, dans tous les cas, il n’avait pas l’air d’une personne très logique pour montrer des puzzles si simples.
(c) Bethany Williams sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Ven 5 Oct - 15:05
Chasse au trésor, de gré ou de force!Je sais bien que les longs discours sont parfois pompeux mais je n'ai pas pu m'en empêcher. Si je fais cela ce n'est pas pour monter dans son estime, seulement pour le bien de la mission. Pour le bien commun. J'aimerai qu'elle le comprenne et se rende compte à quel point cela peut être important. Si elle ne veut pas m'aider... Des gens pourraient être en danger. Nous devons empêcher cela! Elle doit m'aider. Elle ne peut pas être si égoïste, si? Les yeux pleins d'espoir et d'attente, j'attends sa réponse avant qu'elle ne me prenne par le col. Qu'est-ce que...? Pourquoi est-elle si violente soudainement? Son travail d'agent lui pèse peut-être bien plus qu'elle ne voulait le montrer... Si j'avais su... Si seulement elle s'était confiée à moi je..

- Déjà d’une, tu va arrêter de jouer ce rôle horripilant, Krystal Hamilton. J’en ai marre et je n’ai clairement pas assez de patience pour te supporter, surtout quand tu joues un personnage.

Oh? Mon personnage l'agace? Allons bon... Pour une fois que j'étais plus douce. Enfin, si elle préfère me voir autrement, ça peut toujours s'arranger. Dès qu'elle me fait part de son énervement, mon visage reprend son petit air satisfait alors que je hausse les sourcils l'air de lui dire "tu préfères ça?". J'avoue que la situation m'amuse. Quand elle me crache son venin en me tenant par le col, je suis obligée de me baisser par son geste. Elle est vraiment petite... C'est mignon. On dirait un petit chien qui aboie très fort contre un gros pour se faire respecter. Mais je vais garder la comparaison pour moi. Susceptible comme elle est, je mettrai ma main à couper qu'elle le prendrait mal et se vexerait.

- Ensuite, je vais t’aider, mais en échange et pour me rembourser l’ordinateur que tu as jeté par la fenêtre, tu me paieras exactement ce que je te demanderais mais en plus tu me rembourseras ce que me devait mon client si je venais à le perdre. Est-ce clair ?

Moh. Elle est chou. Bien sûr que je compte la rembourser. Je suis riche après tout!

- Qu'est-ce que je ne ferrai pas pour te faire plaisir Bethanychou, lançai-je d'un ton mielleux pour accepter son marché.

Tout de suite après, je lui tapote le haut du crâne avec un petit sourire accroché sur mes lèvres. On doit avoir... une vingtaine de centimètres d'écart et je trouve la situation absolument adorable. Elle essaye de me prendre de haut ou d'écraser son autorité mais... Non. Impossible avec cette différence de taille. Il faudrait qu'elle revienne en ayant gagné quelques centimètres de crédibilité si elle veut être prise au sérieux. Non parce que là, c'en serait presque embarrassant.
Dès qu'elle me lâche, je me redresse en lui cédant les papiers qu'elle avait refusé précédemment. Et puis je la laisse prendre un peu d'avance sur sa marche le temps que je puisse m'étirer en baillant. Ah.... Les gens sont vraiment manipulables, c'est dingue. J'aurai pensé que Bethanychou serait convaincue plus difficilement cela dit. Je suis un peu déçue mais au moins j'ai trouvé l'une de ses failles: sa fierté de programmeuse. Ou d'informaticienne. Enfin peu importe du moment que ça touche à ses activités informatiques.

Les mains derrières le dos, trottinant, je rejoins ma colocataire jusqu'au premier lieu. Comme je l'avais supposé, elle est intelligente et comprend rapidement les indices. J'incline la tête sur le côté en regardant les pieds de l'arbre. Je savais qu'on devrait creuser pour l'une des cachettes c'est pourquoi j'ai prévu une mini pelle dans mon sac. D'ailleurs je la sors avant de m'agenouiller et pointer la terre pour demander confirmation à Bethanychou. J'avoue, je ne peux pas m'empêcher de la tester et faire exprès de lui montrer un endroit faux. Elle ne tombe pas dans le panneau la p'tite. Ça me plait. Je souris avant de planter la pelle au bon endroit. A vrai dire je ne mets que très peu de temps à tomber sur la bouteille. Je l'extirpe de la terre avant de la regarder, étudiant le liquide translucide et l'étiquette avec écrit "eau" dessus. Ha ha ha.. Tellement idiot. Mettre une étiquette confirme encore plus la présence d'alcool contenu dedans. Pourquoi cacher une innocente bouteille "d'eau" en l'enterrant à moins qu'elle ne soit pas tout à fait légal? Je sors un sac en plastique et le déplie pour y mettre l'objet avant de me tourner vers ma camarade.

- En voilà une! N'oublie pas de cocher l'emplacement sur la carte choupette. On fait ça pour le bien commun après tout! lançai-je en lui faisant un clin d’œil.

Je me relève puis fait glisser la terre avec mon pied dans le petit trou pour le reboucher. Je tapote et frotte mes mains entre elles pour en faire partir la poussière et range la petite pelle dans mon sac.

- Alors? Destination suivante?

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Bethany Williams
BS |:| Deuxième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 212
Inscription le : 25/03/2018
Né(e) le : 13/04/2004
Age : 14
Nationalité : Anglaise
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Classe : 2°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : https://pikabu.ru/story/anime_art_4818579
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t118-bethany-williams-la-kamkal-termine#449 http://sin-theatre.forumactif.com/t122-la-vie-de-bethany#462 http://sin-theatre.forumactif.com/t123-dossier-scolaire-bethany-williams#463 http://sin-theatre.forumactif.com/t154-la-page-internet-de-bethany-et-ses-sms

Dim 7 Oct - 19:31



Chasse au trésor ? ...
Ca m'saoule déjà.

Avec

Krystal Hamilton


Ma réaction, mes paroles,ce que je pensais. Je lui avais dis ce qui se passait dans mon esprit quand elle jouait son rôle qui ne lui ressemblait pas. Elle me l’avait prouvé et je n’allais pas me priver pour le lui faire savoir. Cela eut pour effet de faire revenir son sourire méprisant et son regard supérieur. Ce n’était pas vraiment mieux que le fait de ne pas être elle-même, mais au moins je n’avais pas l’impression qu’elle se foutait de ma gueule plus que nécessaire. Puis, quand elle accepta également mes conditions, m’assénant au passage le surnom désagréable qu’elle m’avait donné, elle me laissa étudier la carte et les indices après m’avoir énervée un peu plus en me prenant pour une gamine. Elle n’allait pas me laisser tout faire au moins ?

Après m’avoir suivie comme une gamine derrière sa mère, nous arrivâmes au premier lieu indiqué par les indices. Sérieusement, c’était tellement simple que j’avais la très nette impression qu’elle se moquait toujours plus de moi en me demandant de l’aider. Si en plus elle déformait mes paroles et faisait semblant de ne pas me comprendre, ça n’allait pas le faire.

Déjà elle t’aide en creusant, c’est déjà bien.

*Qu’elle cesse de me prendre pour une imbécile heureuse et ce sera mieux !*

Ce n’était pas gagné… Comme si ça ne suffisait pas de me prendre de haut, me demander un service alors qu’il n’y avait pas besoin, et je ne parlerais pas de mon ordinateur en miette, elle me disait ce que je devais faire. Alors… Comment dire…? Pouvais-je l’étouffer en lui fourrant la carte et ses morceaux de papier dégueulasses dans la bouche en lui bouchant le nez ? Au moins comme ça elle comprendrait peut-être qu’il y avait des limites à ne pas franchir. Malheureusement, vu qu’elle était plus grande que moi, et certainement plus agile et plus forte également, cette idée était très fortement compromise.

C’est un coup à te faire complexer un bon coup tout ça !

*Tu l’as dit bouffi…* fis-je alors que ma colocataire me demandait où se trouvait le prochain endroit à vérifier.

Poussant un soupir bruyant sans m’en cacher, je regardai les indices suivant. … Un rébus ? Et simple en plus. Ce gars se foutait de qui ? Un nouveau soupir franchit mes lèvres avant que je demande à Krystal en prenant la route vers un arbre situé une centaine de mètre plus loin vers l’ouest :

- T’as un couteau ? … Quoi qu’on aura de la chance si la bouteille n’a pas été déjà trouvée...


En fait, entre le créateur de ces notes et la fille qui me suivait comme un larbin alors que c’était moi qui était sensé la suivre à la base, je ne savais pas qui se foutait le plus de la gueule du monde. Cette chasse au trésor ne valait vraiment pas la peine. Autant la donner au corps enseignant et les laisser se démerder. C’était pas comme ça que ça fonctionnait ? En tous les cas, je voulais juste retrouver mes coussins et ne plus bouger jusqu’à la fin de la journée. Bonne idée ça !

A destination, je montrai les branches les plus hautes de l’arbre et lui demandai sur un ton morne dénué de tout défi :

- Tu veux vérifier ce qu’il y a là-haut ? Perso je monte pas.
(c) Bethany Williams sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Krystal Hamilton
BL |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 118
Inscription le : 30/06/2018
Né(e) le : 10/01/2002
Age : 16
Nationalité : Américaine
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : .... 8D
Double Compte : Edelweiss L. Wintenberger
Personnage sur l'avatar : OC personnel
Péché(s) :
  •  Orgueil 
  •  Avarice 
  •  Luxure 

Commentaire/citation : « Au fait, sache que je suis riche ! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t256-salut-mon-chou-tu-veux-me-connaitre-que-c-est-mignon http://sin-theatre.forumactif.com/t354-don-t-be-jealous-of-my-fabulous-life http://sin-theatre.forumactif.com/t398-call-me-baby

Dim 14 Oct - 2:14
Chasse au trésor, de gré ou de force!Première bouteille de trouvée. Il nous en reste cinq si je ne me trompe pas. Un jeu d'enfant pour une génie comme moi! Mais bon, c'est plus drôle de voir une autre chercher alors que j'aurai très bien pu m'en sortir seule. Ça ajoute comme une touche d'ironie que je trouve absolument exquise. Enfin bref. Ma p'tite colocataire pousse un profond soupir pour me faire comprendre que ça ne l'amuse pas. ah mais moi je trouve ça absolument trop drôle. Quelle motivation détonante! Ah la la, les jeunes de nos jours. Au moins elle se décide à reprendre sa marche pour nous mener au seconde lieu. Dans un arbre d'après elle. Et elle me demande également si j'ai un couteau.

- Tout pour te faire plaisir mon chou. Demande-moi des menottes, j'en aurai aussi!

J'aurai bien agrémenté ma phrase d'un clin d’œil significatif mais semer le doute et l'incompréhension est beaucoup plus amusant. D'ailleurs, la réaction de Bethanychou ne tarde pas à arriver puisqu'elle se stoppe net et se retourne pour me regarder en levant un sourcil. Elle se demande de quoi je parle je parie! Enfin, elle finit par hausser les épaules pour faire volte-face et continuer sa marche. Allons bon... Tu es beaucoup trop innocente choupette! Je devrai peut-être songer à te donner quelques petits cours de compréhension. Mais pour le moment je me contente de la suivre, un petit sourire satisfait sur le visage.

- Tu veux vérifier ce qu’il y a là-haut ? Perso je monte pas.

Bethanychou avait désigné les branches d'un arbre un fois notre destination atteinte. Que de motivation, j'en suis subjuguée! Ah là là. Bon après, je peux la comprendre, avec sa taille de p'tite crevette, elle ne risque pas d'atteindre les premières branches. Moi en revanche...
Je saute et attrape déjà des prises avant de me hisser facilement à la force de mes bras. Et hop là, je suis belle, intelligente, riche et sportive. Si ça c'est pas incroyable! Oui oui, je suis fabulous, je ne m'en cache pas. Un problème avec ça?

Je grimpe à peine quelques mètres que j'atteins déjà la bouteille accrochée à une corde. Oh, même pas besoin de couteau. Suffit de tirer dessus et elle se libérera toute seule comme une grande. En moins de quatre secondes je l'ai en main et commence déjà à redescendre. Une fois en bas, je glisse notre trouvaille dans le sac puis m'époussette les mains ainsi que mes vêtements.

Comme tout à l'heure, je demande notre prochaine destination à ma colocataire qui semble de plus en plus lassée par ce petit jeu. Mais plus elle soupire, plus je trouve ça amusant de la balader dans l'école! De temps en temps je lui sors de petites réflexions dont j'ai le secret et que semblent l'agacer mais je me débrouille pour ne pas être trop pénible pour éviter de lui donner l'envie de partir définitivement. Je ne suis pas stupide non plus. Manipulatrice, je l'avoue. C'est terriblement jouissif et satisfaisant de voir les choses se dérouler exactement comme je l'avais imaginé. Hu hu hu hu.

La prochaine bouteille fut retrouvée coincée entre un mur et un gros compteur électrique. Ce jeune a vraiment des idées stupides pour avoir planqué du liquide près d'un truc pareille. Liquide, électricité. Même si c'est pas de l'eau, ça reste dangereux. Pfff... Aucune jugeote, vraiment.
Une autre de nos cibles était cachée dans un buisson tout ce qu'il y a de plus simple tandis qu'une était encore enterrée mais au coin d'un bâtiment. Quant à la dernière, j'avoue qu'il a fait un effort d'imagination en la planquant au fond d'un petit puits, reliée par une ficelle qu'il avait coincé entre deux pierres pour pouvoir la remonter.

Hé bien, quel joli petit sac! Il est bien remplie et notre mission accomplie. Un petit air suffisant se dessine sur mon visage alors que je regarde son contenu puis je me tourne vers Bethanychou.

- Une gorgée? Ha ha je plaisante. Pas d'alcool pour les mineur! Aller, ouste, je te libère.

Bref, une fois que j'ai récupérer ma petite carte sur laquelle était notées toutes les cachettes ainsi que le carnet de notes, je laisse partir ma colocataire tandis que moi je prends la direction du bureau du CPE. Sérieusement, à quoi cela sert-il de s'occuper de la surveillance si on ne remarque même pas ce genre de magouille?

Comme quoi, heureusement que je suis là!

~~ FIN ~~

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: Extérieur et annexes :: Grande cour-
Sauter vers: