Sin Theatre


 

Nouvelle année, nouveaux camarades [PV : Chue]

Léandre Laverny
BB |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 212
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 10/02/2002
Age : 16
Nationalité : Français-Finlandais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t96-la-musique-est-la-langue-des-emotions http://sin-theatre.forumactif.com/t98-je-me-souviendrais-de-ton-visage#323 http://sin-theatre.forumactif.com/t204-bulletin-de-leandre http://sin-theatre.forumactif.com/t131-le-club-de-musique#528

Jeu 13 Sep - 23:35


Nouvelle année, nouveaux camarades
Avec
Chuemon



Une nouvelle année à S’Indarë, une nouvelle année remplie de magies et de mystères. Une nouvelle année qui ne s’annonçait pas banale. La Finlande lui manquait déjà.

Léandre ne massa la nuque à l’endroit de son cristal, le voyage en avion a été épuisant et très peu confortable, sa voisine de place était une pipelette sans nom et le changement de température faisait son effet. Ça n’avait pas l’air comme ça mais entre 15 degré et 21 degré, il y avait quand même une bonne différence.
Le jeune homme s’arrêta aux portes de l’école, déposant ses valises pour reposer ses bras. Bon sang, quelle idée d’avoir autant d’affaires ? C’était pour toute l’année mais déménager sa chambre deux fois par ans c’était quand même beaucoup !

Léandre sortit son téléphone pour dire à Edelweiss qu’il était arrivé et lui demander si elle était à bon port également, auquel cas, qu’il espérait qu’elle avait fait bon voyage. Puis, le jeune homme reprit ses affaires pour se rendre à l’accueille où on lui attribua sa chambre. Par une agréable surprise, c’était la même que l’année dernière et il fallait dire qu’il aimait bien ces petites choses simples, comme quoi, tout n’était pas si nouveau.

Le jeune homme remit son casque sur ses oreilles après avoir salué la dame de l’accueille et reprit sa route. Sans l’ombre d’un doute il appela l’ascenseur, il avait beau être déterminé, monter quatre étages en étant chargé comme un chameau, non merci.

Léandre alla machinalement vers la porte 401 et l’ouvrit avec sa clé, comme si elle avait toujours été à lui. La chambre était dans le même état qu’à son départ, vide. Mais ses anciens colocataires et lui n’étaient pas des adolescents désordonnés et très introverties sur leur effets personnes, ils avaient mis peu de décoration et montraient très peu leur affaires.
Cette année n’allait pas changer pour Léandre. Il alla vers son ancien lit, puisse qu’il était apparemment le premier cette fois, il posa négligemment ses sacs dessus et laissa sa valise à coté de son lit. Le jeune homme était tenté de s’allonger et ne plus bouger, le dos meurtri et les bras en compote, mais il voulait ranger ses affaires rapidement avant qu’il n’ait plus le courage de le faire.

Léandre ouvrit donc on premier sac, la musique de Serah encourageant ses gestes, il se mit à fredonner. Il retira sa veste pour être plus à laisse, restant en chemise et veston cintré aux motifs baroques pour commencer à sortir les objets et les disposer sur son bureau et sa table de chevet, remettant tout à sa place comme il y a deux mois. Une petite pensée traversa son esprit, se demandant s’il allait retrouver Daniel et Deï, même s’il en doutait fort peu.

Actif et dans sa bulle, Léandre ne vit pas qu’il n’était plus seul dans la pièce, il se retourna et sursauta violemment, jurant en finnois avec une voix grave, presque menaçante.

_Jumalauta ! (équivalent de "Bon sang/Nom de Dieu")

Le finlandais hôta son casque, le visage crispé comme s’il était en colère, mais ce n’était que de la surprise qui animait ses traits.
Le jeune homme avait l’habitude de Daniel et son pas plutôt lourd ou bien Deï qui parlait peu mais avait tout de même une présence dans la pièce. Mais nouvelle année, nouvelles personnes, même si c’était le même dortoir. La musique dans les oreilles n’avait sans doute pas aidé à entendre le jeune homme arriver mais Léandre espérait de pas lui avoir fait peur en grognant. Léandre reprit consistance et retrouva rapidement son visage blasé, à la limite du froid. Ça non plus, ça n’avait pas changé.

_Excuse moi, je ne t’avais pas entendu entrer.

Ni entendu, ni vu, ni senti, comme un petit fantôme. Léandre n’était pas certain, mais il avait l’impression d’avoir déjà vu le visage de l’arrivant, au moins dans les couloirs de l’école si ce n’était pas dans sa précédente classe. Il fallait avouer que la Muse appréciait déjà la discrétion de son nouveau colocataire, puisque de toute évidence le blond était certainement un des trois occupant de la chambre pour être planté au milieu de la pièce.
Poli, Léandre s’avança vers le jeune homme et lui tendit sa main pour se présenter, même si son visage restait inexpressif :

_Je m’appelle Léandre.


(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Chuemon K. Cavendish
BS |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 17
Inscription le : 02/07/2018
Né(e) le : 20/02/2002
Age : 16
Nationalité : Britannique, et origine Japonaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Asexuel
Personnage sur l'avatar : Yashiro Isana - K
Péché(s) :
  •  Colère 

Commentaire/citation : Beauty can hide thorns.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t270-steel-cannot-be-twisted-that-easily-termine

Lun 17 Sep - 11:58




Nouvelle année,

Nouveaux camarades


Septembre 2018. La rentrée scolaire marquait la fin des vacances estivales, c’était le commencement de nouveaux cours, c’étaient des rencontres avec de nouveaux enseignants et camarades. Cet événement n’emballa pas vraiment le jeune Chuemon, ça le laissait même de marbre. Le jeune Cavendish était resté dans l’établissement tout l’été, ça ne lui changeait donc pas beaucoup de choses par rapport à d’habitude. Ses vacances se résumaient à quelques sorties avec sa sœur benjamine et de la lecture. C’est tout.
Il aurait bien voulu partir, voir ses grand-parents, ou voir ses parents. Mais Chuemon se satisfit amplement de la précieuse présence de sa sœur jumelle Jewel.

Ce matin, il s’empressa de se préparer pour transférer ses affaires dans sa nouvelle chambre attribuée pour cette nouvelle année scolaire. Il sortit après avoir bien vérifié qu’il n’avait rien laissé derrière lui. Beaucoup de questions défilaient dans sa tête tandis qu’il traversait les couloirs et montait les escaliers : Avec qui allait-il cohabiter dans cette pièce ? Allait-il la partager avec d’anciens ou de nouveaux camarades de chambres ? Allait-il s’entendre avec eux ? Il balayait ces problématiques d’un geste las de la main : il s’était posé exactement les mêmes questions l’année dernière, mais il ne se souvenait déjà plus des visages des deux autres garçons qui étaient présents dans la salle avec lui pendant dix mois, et encore moins de leur nom. Il se persuada d’interagir le moins possibles avec eux. Il se placera là où ça ne dérangera personne. Comme d’habitude.

Chambre 401. Il se demanda quel lit il allait occuper. À son grand étonnement, Chuemon n’était pas le premier arrivant dans la pièce, une voix chantonnant se fit entendre, une personne était donc déjà présente avant lui. Casque de musique sur la tête, l’autre jeune homme rangeait soigneusement son bureau. Chuemon marcha furtivement vers le fond de la salle pour ne pas déranger l’élève à la chevelure argenté. Le jeune garçon fit la même chose que son camarade, il arrangea toutes ses affaires dans le calme. Une fois terminé, il se rappela de rejeter un coup d’œil à son emploi du temps. Il se souvenait simplement qu’il aura probablement autant de temps que l’année dernière en fin de journée pour travailler. Ses pensées s’interrompirent brusquement par un cri de surprise :

- Jumalauta !, s’exclama soudainement l’élève inconnu dans une langue étrangère.

Chuemon tressauta et le regarda, le poing fermé sur le torse, tentant de garder son air stoïque malgré le cœur qui tambourinait momentanément dans sa cage thoracique.

- Excuse moi, je ne t’avais pas entendu entrer.

« Cela signifie que j’ai bien été discret. Je suis rassuré… » Pensa-t-il.
Le voyant maintenant de face, Chuemon avait le sentiment d’avoir déjà croisé cette personne quelque part. Il regarda tour à tour les iris aux couleurs rares de la personne avant de s’arrêter à la main tendue devant lui :

- Je m’appelle Léandre.

Son interlocuteur était un peu plus grand que le jeune Chuemon et semblait avoir le même âge que lui. Il avait une élégante tenue vestimentaire bien particulière.
Chuemon était un garçon bien élevé, il retourna donc la salutation en serrant la grande main de Léandre, avec une pointe de doute régnant au fond de son cœur. Les traits du visage de Léandre ne trahissaient aucun sentiment en particulier. Chuemon ne pouvait malheureusement pas supposer si cet élève avait un bon ou un mauvais fond pour le moment. Le jeune garçon l’imita :

- Chuemon. Chuemon Kelan CAVENDISH, se présenta-t-il d’une voix impassible et monotone. Enchanté.

Il espéra intérieurement ne pas lui donner une mauvaise impression à cause de sa main gelée.
Léandre. Il n’avait pas le souvenir d’avoir déjà entendu ce prénom. Ou bien Chuemon était vraiment dans une bulle hermétique pour n’avoir rien retenu à propos de cette personne.

- Votre voix fredonnant est agréable, rajouta-t-il en gardant le même air inexpressif.





(c) Bethany Williams/Yasushi Lelph sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Laverny
BB |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 212
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 10/02/2002
Age : 16
Nationalité : Français-Finlandais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t96-la-musique-est-la-langue-des-emotions http://sin-theatre.forumactif.com/t98-je-me-souviendrais-de-ton-visage#323 http://sin-theatre.forumactif.com/t204-bulletin-de-leandre http://sin-theatre.forumactif.com/t131-le-club-de-musique#528

Mer 19 Sep - 22:38


Nouvelle année, nouveaux camarades
Avec
Chuemon



_Je m’appelle Léandre.

Le deuxième occupant de la chambre, apparemment poli, ne se fit pas prier pour serrer la main du finlandais.
Léandre regarda un instant la main de son nouveau camarade de chambre. Elle était glacée.
Etait-ce possible d’avoir des mains aussi froides à part en hiver ? Le blond aurait pu avoir le syndrome de Raynaud mais dans ce cas là les extrémités de ses doigts auraient étaient rouges ou violets. Mais au contraire, ils étaient normaux, au même hâle que le reste. Tout allait bien. Peut être qu'il venait d'un pays très chaud, tant et si bien que 21 degré ne lui semblait pas suffisant pour se réchauffer ?
Non, ce n'était pas possible, il aurait été typé dans ce cas, alors qu'il était presque aussi blanc que le finlandais, ou alors le jeune homme était un frigo ambulant. Léandre en oublia complètement que cette caractéristique pouvait être un point de la race non humaine du jeune homme, il fallait dire que Léandre avait un peu oublié cette petite partie en étant entouré que d'humains pendant tout l'été, il avait beau avoir mis des lentilles de couleur tout les matins, il avait simplement oublié qu'il était à présent une muse et que les personnes qui allaient l’entourer n’étaient pas humains eux non plus.

_Chuemon. Chuemon Kelan Cavendish. Enchanté.

Enchanté ? Vraiment ? Le discours ne sera peut-être pas le même d’ici une semaine ou deux. Mais enfin … c’était une mesure de politesse.

Léandre acquiesça pour signifier « moi de même » avant qu’ils ne reprennent chacun leur main respective. La Muse avait noté l’impassibilité du jeune homme, en plus de sa capacité de discrétion. Etait-ce une bonne chose ? Au moins, il n’allait certainement pas le déranger, cependant il semblait tout de même plus ouvert que Deï et plus calme que Daniel, un équilibre très prometteur.
Léandre n’avait pas choisi ses camarades certes, mais s’il devait poser les points sur les i, il préférait le faire dès maintenant.

_Votre voix fredonnant est agréable.

Léandre esquissa un sourire mais la fable du corbeau et du renard lui vint vite à l’esprit. Tout le monde aimait la flatterie, certain plus que d'autres, et beaucoup en profitait pour obtenir des faveurs. Léandre ne serait pas le corbeau même si Chuemon n’était pas forcément un renard. Il n’en avait pas les airs du moins. Sa méfiance envers les autres n’avait pas diminué même si un certain événement lui avait prouvé que même des inconnus pouvaient nous sauver la vie. Il devait faire des efforts, il le savait, mais c’était plus fort que lui, la peur d'être trahis et abandonné le songeait à chaque fois qu'il se disait qu'il changerait.

Cependant, le finlandais était prêt à faire des efforts avec ses camarades de chambres pour que la cohabitation se passe bien, sans pour autant devenir leur ami. Etre poli et respectueux était la base de toute relation, alors, il le serait avec ledit Chuemon.

_Merci, c'est aimable. Mais tu peux me tutoyer … On a le même âge.

A deux ou trois années près maximum. Mais tout de même. Bon, Léandre faisait plus vieux que ses seize ans, à par si on se concentrait sur ses traits juvéniles et lorsqu'il portait l'uniforme de l'école qui le mettait au même niveau que ses camarades de classe, mais tout de même … Chuemon n'était pas la première personne à le vouvoyer alors que le finlandais était un "enfant".
Pour Léandre, ce n’était pas une si mauvaise chose, il était très mature que ça soit physiquement ou psychologiquement, cependant, il n’était pas forcement pressé de grandir parce qu’il se cherchait encore. Voulait-il réellement percer dans la musique ou une autre voie l’attendait quelque part ? Etait-il prêt pour le monde alors qu’il s’en méfiait ? Non. Alors il occuperait ces quelques années encore pour se trouver et trouver un équilibre entre lui et le reste du monde.

Léandre pointa du doigt sa guitare au pied de son lit à l'intention de son nouveau camarade de chambre avant de dire :

_Je suis un BB en spécialité musique, il se peut que j'étudie bruyamment ou que j'ai souvent un casque dans les oreilles. Mais ne t'en fais pas, lorsque la chambre est occupée je vais dans la salle de musique.

Mais la main gelée de Chuemon était vraiment étrange. Afin de détourner sa question de façon plus diplomate, Léandre demanda :

_Es-tu frileux?


(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Chuemon K. Cavendish
BS |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 17
Inscription le : 02/07/2018
Né(e) le : 20/02/2002
Age : 16
Nationalité : Britannique, et origine Japonaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Asexuel
Personnage sur l'avatar : Yashiro Isana - K
Péché(s) :
  •  Colère 

Commentaire/citation : Beauty can hide thorns.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t270-steel-cannot-be-twisted-that-easily-termine

Mer 3 Oct - 23:12




Nouvelle année,

Nouveaux camarades

Un plaisant sourire illumina le visage de Léandre au commentaire de Chuemon :

- Merci, c'est aimable. Mais tu peux me tutoyer … On a le même âge.

L’interlocuteur répondit simplement par un hochement de tête. Léandre ne semblait pas être vexé par ce vouvoiement. Mais Chuemon devra apprendre à le tutoyer. S’il venait à lui reparler encore une fois, un jour.
Le jeune homme présenta son instrument à corde adossé au matelas :

- Je suis un BB en spécialité musique, il se peut que j'étudie bruyamment ou que j'ai souvent un casque dans les oreilles. Mais ne t'en fais pas, lorsque la chambre est occupée je vais dans la salle de musique.

« BB… Blue Bird… Un élève doué comme ma sœur… » réfléchit-il. Il hocha simplement la tête encore une fois en guise de réponse. Le jeune musicien remarquera de toute manière que Chuemon passera en général beaucoup plus de temps à la bibliothèque que dans la chambre. D’ailleurs, entendre de la musique était certainement plus agréable que les moqueries et ricanements entre bavards.
Léandre pouvait donc sourire en plus d’être agréablement courtois. Voyant ces vêtements aux motifs gracieux, Chuemon imaginait le jeune homme venir d’une famille très aisée ayant une bonne réputation. La chevelure argentée du camarade pourrait indiquer qu’il était probablement un britannique, comme lui. Mais les teintes de ces yeux entraient bien en contradiction avec cette dernière supposition. Subitement, Chuemon eut des sordides pensées : l’élève guitariste était de Blue Bird. Connaissait-il donc sa sœur Jewel ? En conséquence, Léandre chercherait-il à soutirer des informations sur elle ? Cet agréable comportement était-ce une tactique pour faire baisser sa garde pour mieux atteindre la benjamine Cavendish et lui faire du mal ensuite ? Les épaules de Chuemon se raidirent imperceptiblement. Il sentait bien un malaise croître.
Certaines personnes ont tendance à montrer un masque bienveillant, charmant, au début, pour ensuite dévoiler la véritable face pleine de mauvaises intentions pour envoyer le coup de grâce et achever le naïf... Les doutes et les craintes s’empilèrent de plus en plus à une vitesse effrayante dans l’esprit du jeune blessé. Malgré les traits doux du visage de Léandre, Chuemon décida de faire plus attention aux mots et les informations qu’il dévoilera à l’avenir.
Léandre s’exprima, arrêtant le cours des pensées du jeune Chuemon :

- Es-tu frileux ?

Il ne s’attendait pas à ce que son camarade de chambre lui pose cette question. Le jeune Cavendish pensait avoir les mains suffisamment tièdes grâces à ses petites chaufferettes. Mais ce n’était apparemment pas du tout le cas. Ses sourcils froncèrent d’inquiétude malgré lui. Il marqua une pause avant de choisir ses mots :

- Oui. Je suis frileux… depuis ma métamorphose.

Il ne sut pas s’il devait présenter des excuses pour cette échange hypothétiquement désagréable ou s’il devait clairement laisser passer car ceci était probablement la première et la dernière fois qu’ils se serreraient la main.
Chuemon se souvint de l’origine de cette température glaciale. « Aaah… Qu’est-ce que c’était pénible cette transformation en Ondin… » frissonne-t-il, se frottant les frêles mains, sèches.
Le jour de son arrivé à S’Indarë, il avançait la tête haute au côté de sa jeune sœur Jewel, avec l’espoir ferme d’un avenir solide plus rayonnant. Mais un mal l’avait graduellement envahi, comme s’il s’enfonçait de plus en plus dans une chambre froide.
Chuemon était satisfait du pouvoir qu’il avait obtenu lorsqu’il avait franchi les portes. Mais il était encore loin d’avoir totalement accepté les effets secondaires qui accompagnaient ce changement radical.
Chuemon resta un moment silencieux, le regard vide, replongé dans les souvenirs pendant un court moment tout en continuant de frictionner ses mains, avant de se tourner vers le dernier lit de la pièce, inoccupé pour le moment. Qui sera donc la dernière personne à les accompagner cette année ?
Chuemon se frotta la nuque, un poil agacé. « Qu’est-ce que ça peut me faire ? La rentrée me rendrait-elle nerveux ?... » soupira-t-il. Toutes ces réflexions anxieuses firent apparaitre progressivement des écailles translucides sur le cou du jeune garçon.





(c) Bethany Williams/Yasushi Lelph sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Laverny
BB |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 212
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 10/02/2002
Age : 16
Nationalité : Français-Finlandais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t96-la-musique-est-la-langue-des-emotions http://sin-theatre.forumactif.com/t98-je-me-souviendrais-de-ton-visage#323 http://sin-theatre.forumactif.com/t204-bulletin-de-leandre http://sin-theatre.forumactif.com/t131-le-club-de-musique#528

Jeu 4 Oct - 12:49


Nouvelle année, nouveaux camarades
Avec
Chuemon



_Es-tu frileux?

_Oui. Je suis frileux… depuis ma métamorphose.

Oh, c’était donc une caractéristique de sa nouvelle race ? Léandre acquiesça silencieusement et ne poserait pas plus de questions là-dessus. Pour certaine personne, dont lui, l’acceptation de sa nouvelle race était quelque peu négative. Evidemment, depuis l’événement magical, il avait fait des efforts pour apprécier sa nouvelle condition et les pouvoirs qui allaient avec. Mais il était encore loin de les avoir totalement accepté.

Repensant à ce moment, Léandre porta une main à son torse, tripotant machinalement son catalyseur, comme pour s’assurer qu’il était bien là et qu’il était en sécurité. Il pensa également à sa partenaire et espérait qu’elle se sente également en sécurité.

Chuemon n’était pas très bavard, c’était un bon point, mais il n’avait pas l’air très bien. Etait-ce le fait de rencontrer une nouvelle personne qui le rendait anxieux ? Une chose que le finlandais pouvait aisément comprendre malgré son comportement actuel.
Léandre remonta les manches de sa chemise avant d’ouvrir sa dernière valise. Il se promi un jus de fruit après tout ce rangement en récompense de ce long voyage et surtout ce changement de température.

En tournant la tête, le finlandais surpris le jeune homme à observer le dernier lit inoccupé. Espérait-il retrouver une connaissance ? Ou en éviter une au contraire ?

_J’imagine que tu ne sais pas qui est le dernier occupant de notre colocation ?

Il n’était pas impossible que deux amis demandent à rester ensemble l’année suivante, Léandre ne savait pas vraiment si cela fonctionnait, étant donné qu’il n’avait pas émis le souhait de retrouver ses anciens colocataires. La Muse savait cependant que Daniel avait changé de dortoir mais ne lui avait pas demandé pourquoi. Ils n’étaient pas vraiment proches, bien que Léandre lui était reconnaissant de lui avoir accordé du temps pour répondre à ses questions le jour de son arrivée.
D’ailleurs, en y repensant, Daniel avait dis que c’était une bonne chose de savoir la race et les capacités de ses colocataires, pour ne pas avoir de mauvaises surprise. Cependant, Léandre doutait que le fait d’être une muse soit dérangeant pour la cohabitation. Ses pouvoirs étaient très limités. Seul il savait jouer de tous les instruments de musique et son pouvoir actif était limité par la présence de sa partenaire, bien qu’il n’ait jamais vérifié l’efficacité de son catalyseur. Mais le fait qu’il ne jouait pas de musique en présence des autres, en dehors des cours, favorisait que son pouvoir demeure inefficace.

_Sans me révéler des éléments que tu aimerais garder personnel, il y a-t-il des choses que je dois savoir également sur toi ? Mon ancien colocataire avait tendance à sauter par la fenêtre …

Léandre laissa un silence planer pendant cinq secondes avant de sourire, amusé. Il avait laissé assez de temps pour que Chuemon s’imagine des choses, c’était peut-être vicieux mais c’était certainement l’une des rare fois où le jeune homme ferait de l’humour, alors autant en profiter. Il se redressa et se tourna vers le nouvel occupant de la chambre avant de terminer sa phrase :

_Il était pourvu d’ailes rétractables. Mais le savoir m’a évité des frayeurs.






(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Chuemon K. Cavendish
BS |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 17
Inscription le : 02/07/2018
Né(e) le : 20/02/2002
Age : 16
Nationalité : Britannique, et origine Japonaise
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D1 + Adaptation / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : Asexuel
Personnage sur l'avatar : Yashiro Isana - K
Péché(s) :
  •  Colère 

Commentaire/citation : Beauty can hide thorns.
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t270-steel-cannot-be-twisted-that-easily-termine

Sam 13 Oct - 10:58




Nouvelle année,

Nouveaux camarades


L’élève musicien retourna à son rangement puis il demanda :

- J’imagine que tu ne sais pas qui est le dernier occupant de notre colocation ?

Chuemon secoua négativement la tête. Il ne savait pas qui sera la troisième personne ici. Il n’attendait personne. Il aurait bien aimé avoir une chambre pour lui seul et juste à côté de celle de sa sœur. Mais le jeune Cavendish s’imaginait bien que c’était bien impossible dans cette institution. Mais dans le cas de Léandre, attendait-il quelqu’un en particulier ? Ou, bien au contraire, craignait-il que ce matelas soit pris par un ancien camarade désagréable ?
Le jeune garçon s’assit sur ce qui était son nouveau lit et sortit son emploi du temps pour l’examiner plus attentivement. « Ma semaine a pas mal de trous comme le gruyère… »

- Sans me révéler des éléments que tu aimerais garder personnel, il y a-t-il des choses que je dois savoir également sur toi ? Mon ancien colocataire avait tendance à sauter par la fenêtre …

« Pardon ?! "Avait tendance à sauter par la fenêtre" ?! » paniqua le jeune Chuemon en entendant cette dernière phrase, abasourdi, yeux écarquillés. « Comment ça se fait qu’un élève pareil se retrouve dans nos chambrées ?! Ce genre d’élève est normalement sous surveillance ! Il ne doit normalement pas se retrouver dans nos dortoirs normaux !! Léandre doit être bien soulagé de ne pas avoir un camarade suicidaire masochiste cette année !!... Oh attend… ce même étudiant pourrait potentiellement revenir dans notre chambre ! C’est peut-être même lui le troisième colocataire !! On ne va pas demander à souder les fenêtres pour sa sécurité quand même ?! Comment est-ce que je dois réagir si cet élève repasse à l’acte ?! Et si- »

- Il était pourvu d’ailes rétractables. Mais le savoir m’a évité des frayeurs., termina-t-il sa phrase après ce silence.

« … Heh ?… » Chuemon freina ses idées qui courraient à une vitesse totalement affolante et mit un long moment à les remettre en place. « Ce… C’est son type d’humour ou est-ce que c’est un test pour analyser mes réactions ? » s’irrita-t-il. Il respira plus lentement pour regagner son calme malgré la crainte grimper petit à petit. Il effaça une à une ses suppositions bien débiles construites il y a cinq secondes…
« C’était quoi la question initiale de Léandre déjà ? ah oui, si je dois… lui dire des choses sur moi… »

- Il est effectivement plus rassurant d’être au courant de ces étranges… habitudes, se força-t-il à rire. Me concernant…, commença-t-il.

« Dois-je lui dire but en blanc que je me réveille en sursaut -accessoirement en hurlant une fois sur trois-, quasiment toutes les nuits ?.. » réfléchi le jeune Cavendish, une main sous le menton.

- Me concernant…, reprit-il en le regardant, Je peux parler la nuit… Je suis un peu somnambule.

« C’est en partie vraie, je me trompe ? » pensa le camarade. Il était mal à l’aise d’avoir partagé un indice sur sa vie, qu’il considère comme résolument privé, à un total étranger. Mais le jeune Chue ne voulait pas paraître impoli, et ne voulait pas mentir non plus. Il espéra intérieurement que Léandre ne poserait pas plus de questions là-dessus et enchaîna :

- Y a-t-il des choses dont je dois être au courant venant de toi -à part que le fait que tu sois musicien-, Léandre ?

Chuemon ne l’imaginait pas suicidaire ou agaçant. Du moins, pour le moment. Mais le musicien avait un point : il était important de connaître les informations cruciales sur un camarades au cas où il lui arriverait quelque chose de grave. Il serait ainsi plus facile de prendre en charge l’élève en attendant les secours…

Une certaine idée morbide flottait tout de même dans un coin de l‘esprit du cadet Cavendish :

Seul le temps permettra d’effriter les fragiles masques des êtres vivants exposant leur véritable nature.

« Il faut donc que je continue à rester prudent… »






(c) Bethany Williams/Yasushi Lelph sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Laverny
BB |:| Troisième année
Sexe : Homme
Identité de genre : Masculin
Apparitions : 212
Inscription le : 05/03/2018
Né(e) le : 10/02/2002
Age : 16
Nationalité : Français-Finlandais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation
Situation amoureuse : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t96-la-musique-est-la-langue-des-emotions http://sin-theatre.forumactif.com/t98-je-me-souviendrais-de-ton-visage#323 http://sin-theatre.forumactif.com/t204-bulletin-de-leandre http://sin-theatre.forumactif.com/t131-le-club-de-musique#528

Dim 14 Oct - 18:51


Nouvelle année, nouveaux camarades
Avec
Chuemon



_Il était pourvu d’ailes rétractables. Mais le savoir m’a évité des frayeurs.

L’effet stupeur semble avoir bien prit sur le nouveau colocataire de Léandre, ce dernier semblait passer par milles questions dans sa tête pendant le lapse de temps de silence du finlandais. D’ailleurs, cela fit légèrement rire Léandre entre ses dents bien que Chuemon ne semblait pas en rire lorsqu’il comprit que ce n’était qu’une petite blague. Il faut croire que l’humour était différent selon les pays.

_Il est effectivement plus rassurant d’être au courant de ces étranges… habitudes. Me concernant…

Sans retourner complètement à sa valise, Léandre prit un objet à l’intérieur pour occuper ses mains le temps que Chuemon lui réponse. Il serait malpoli de lui tourner le dos alors qu’il venait de lui poser une question.
Le blond finit par le regarder à son tour, aucun d’eux ne cillaient.

_Me concernant…Je peux parler la nuit… Je suis un peu somnambule.

Léandre acquiesça pour lui montrer qu’il avait entendu et retenu l’information. Puis, il retourna à sa valise pour terminer de s’installer définitivement. L’envie de s’allonger devenait de plus en plus présente après cette aventure.

_Y a-t-il des choses dont je dois être au courant venant de toi -à part que le fait que tu sois musicien-, Léandre ?

_Pas vraiment. Je n'ai pas de pouvoirs dangereux.

La muse finit par ranger sa dernière valise et alla s’écraser contre son matelas, le visage vers le plafond, dans un grand soupire. Il passa sa main sur son visage d’un blanc pure, écartant ses mèches argentées avant de masser ses yeux vairons. Il pensait à la fois à son jus de fruit qu’il allait devoir chercher et à ce qu’il pourrait dire à son nouveau camarade de chambre sur lui sans partir sur une discussion de sa vie privée. La muse repensait à Daniel et les informations qu’il lui avait données lors de son arrivé. Cependant, le brun était beaucoup plus social que le finlandais et parler de lui ne l’avait pas dérangé.
Mais Léandre n’avait pas de problème durant son sommeil, il parlait par vidéo à sa famille mais lorsqu’il était seul, évidemment. Il n’avait pas de petite amie à ramener dans sa chambre. Il faisait ses devoirs en silence avec un casque pour se couper du monde. Il jouait de la musique ailleurs pour ne pas déranger … hm non, il était quasiment certain de ne pas déranger Chuemon.  

Ah si ...

Léandre se redressa dans une sorte de grognement pour regarder son interlocuteur qui était sagement assit sur son propre lit. Il avait l’air d’un enfant un peu trop sage qui ne sortait pas des rangs. En vérité, Léandre se méfiait de tous le monde, surtout des personnes trop calmes comme lui, ou trop expressif comme les personnes qu’il a pu rencontrer en tant que magical. Lui, étant très calme, savait de quoi il était capable. Evidemment, l’éclat de son cristal indiquait qu’il n’était pas du tout malveillant, mais il savait qu’il était également pourvu d’une lueur rouge de colère qui pouvait recouvrir toute la pureté qui émanait de son cœur. Il fallait toujours se méfier de l’eau qui dort …
Mais Léandre avait un an à passer avec le blond, alors il serait rapidement fixé.

_Je suis une muse. Lorsque tu me regardes pendant un certain temps il se peut que tu te sentes très inspiré pour n’importe quoi ; tes devoirs, une conversation, choisir une tenue, surtout les milieux artistiques en fait, musique, dessin, et tout ce qui s’en suit.

Le jeune homme se redressant complètement pour être assis sur son matelas, déboutonnant son veston pour ne garder que sa chemise comme haut, et répéta, pour rassurer l’autre occupant de la chambre :

_En somme, je ne suis vraiment pas dangereux.



(c) Bethany sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: 
Au sol
 :: Dortoir principal :: 3e & 4e : Chez les mecs :: Chambres
-
Sauter vers: