Sin Theatre


 

Situation délicate [Pv Lyse]

Kaelia Verkel
BW |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 17
Inscription le : 15/08/2018
Né(e) le : 21/12/2001
Age : 16
Nationalité : Allemande
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation / GS Troubles obsessionnels
Situation amoureuse : célibataire
Double Compte : /
Personnage sur l'avatar : Ara haan (Elsword)
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t282-my-dear-flame

Mar 16 Oct - 16:52
Des ennuis un peu plus gros que d’habitude.
La rentrée était faite depuis peu et déjà je suis fatiguée de l’agitation qu’il y a autour de moi. Finalement même si je suis restreinte même pendant les vacances, je préfère largement ça que tout ce bruit ambiant et tous ces ragots qui recommencent dans les couloirs de l’école. Quoi qu’il en soit la pause est de loin l’instant le moins agréable pour moi.  

Je l’admets mon ennui ma encore poussé à faire des choses pas vraiment catholique comme certains se plaise à dire.  Comme quoi les mauvaises habitudes ont la vie dure.  Du coup à tout moment je m’attends à voir une fille venir m’engueuler car j’ai osé toucher à son mec… je ne sais pas trop si c’est de la naïveté ou juste de la bêtise mais a mon sens si leur mec va voir ailleurs c’est qu’il n’a pas ce qu’il veut avec elle non ?
La jeune pyromane sort alors dehors pour prendre l’air, évité sa classe et tout autre personne. Pas très bien intégré elle a du mal à se sociabilisé.  Son uniforme légèrement défait elle se cale contre un arbre et joue comme à son habitude avec son rubbik’s cube. Mais comme le crains la jeune demoiselle ce n’est pas son jour de chance.  Kaelia se fait abordé par d’autres filles un groupe de cinq demoiselles remontées… mais surtout Kaelia se retrouve entouré rapidement elle se sent alors assez mal. Pas comme si elle pouvait sortir une arme ou les brûler. Ces filles-là étaient plus oppressantes que ce dont elle a l’habitude. Dans le genre vraiment oppressant en fait.  Kaelia écoute sans écouter les propos. Très concentré sur son jouet pour essayer de ne pas avoir de mauvaise réaction.  Elle n’a pas vraiment de raison pourtant, la leader, grande rousse, s’agace, s’agite avant de taper dans les mains de Kaelia faisant tomber le rubbik’s cube plus loin.
Je me crispe, sentant en moi une sorte de vide alors que la rousse me dit de l’écouter. Mon regard est suis mon précieux objet qui lui est hors du cercle que ces filles font autour de moi. Mes doigts jouent entre eux. Ce que ces filles prennent pour du stress ou de la peur est en fait une agitation symptomatique signe d’un ennui compulsif qui va finir par laisser place si ça continue à mon début de dissociation de la personnalité.  Cette autre moi qui brûle un lycée de façon impulsif bah voilà… sauf qu’ici je n’ai pas le droit à l’erreur si je veux me tirer un jour.  Alors disons que j’essaie de me retenir.  Cette situation inhabituelle de se retrouver coincé entre cinq fille.  Pourquoi elle pas est pas venu seule cette fille... j’aurais pu faire comme d’habitude, lui dire que je ne fais pas de jaloux que j’aurais pu m’occuper d’elle. Fin simple quoi…
code by Wistela



Revenir en haut Aller en bas
Lyse Ysvël
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 59
Inscription le : 14/03/2018
Nationalité : Scandinave
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + ALE / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : « Une valkyrie ne se laisse pas envahir par des sentiments »
Double Compte : Lance Herñandez / Leika Saito
Personnage sur l'avatar : Zéro de Drakengard
Péché(s) :
  •  Avarice 
  •  Colère 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t110-entend-le-chant-des-valkyries#440

Mer 17 Oct - 2:12
Situation délicate
"Apprends de tes erreurs, sache qu'on ne cherche pas impunément la colère sans y voir le jugement.


C'est une journée comme les autres, sans intérêt comme à son habitude, amenant son lot de lassitude et d'épuisement. Oui, une journée de cours tout ce qu'il y a de plus banal, une journée du pire cours de mon cursus. Cette école, tu ne t'y feras sans doute jamais, enfin un peu, mais tu ne te reconnais pas encore comme habitante de ce monde. Au fond de toi, tu espères un jour avoir un moyen de rentrer pour te venger de la divinité Héla. Tu faisais ton deuil petit à petit, car le temps guérit ses propres blessures. Et tu commençais à mener ta vie, comme si tu n'avais jamais été une valkyrie, hormis la luxure que tu ne te permettras jamais bien évidemment. Mais en un sens, n'est-ce pas triste ? Ce monde t'apprend à renier ce que tu es...Plongée dans l'observation d'un panoramique par la fenêtre, j'essayais de m'échapper par la pensée de cette immondice matière, qui arrivait à mettre mes nerfs en exergue.  

En plus, c'est le dernier cours avant la pause de midi, mais pitié enfin ! Comme si un quelconque dieu t'avait entendu, la sonnerie retentit, faisant échapper les élèves un peu trop tumultueux et affamés. Tu écoutais ce qui se disait, les conversations et en ce moment beaucoup de femmes se plaignaient d'une jeune fille qui s'amuserait un peu trop avec leur copains. D'autres pleurer de s'être faites tromper. Quand tu dis que l'amour c'est vraiment un sentiment destructeur, tu ne mens pas ! C'est pour ça que tu n'as juste pas envie d'aimer qui que ce soit. L'état psychologique des gens après ça, c'est déplorable. Ou alors c'est parce que tu es un peu trop fermée sur la condition, parce que tu détestes impartialement les hommes ? Peut être. Cela dit, tu ne ressentais aucun peine pour ses pauvres victimes, et tu te dis qu'en fin de compte elles n'avaient méritées que ce qu'elles avaient récoltées. La nature humaine  et son empathie, tu ne la comprends pas. La corruption, le désarroi, ce sont des choses tellement désuètes, indignes de sens. Toi qui est pure comme la neige, tu n'étais pas avide de ces sentiments manipulateurs.

T'éloignant de ce groupe, tu te rendais dans la cour, bien décidée d'aller t'entrainer au combat comme à ton habitude, et un peu aussi à ta capacité magique d'annuler la gravité autour de toi. Manger ? Pour quoi faire ? La frénésie du combat est ta nourriture. Tu t'entrainais donc tant bien que mal, dans le calme et le silences des oiseaux de passages, jusqu'à ce que des pies viennent piailler de trop près et perturber ton moment de sérénité. Ha non pas des oiseaux, mais bien des filles, en chair et en os qui semblait s'en prendre à une autre. C'est ce que tu voulais dire par corruption. La jalousie avait fait de ses femmes des montres sanguinaires. Et des créatures ici il y en a bien assez pour rajouter cinq autres spécimens complètement vide de cerveau. Tu pourrais ne pas agir, mais les remettre à leur place, et retrouver la quiétude ne te semblait pas une option. A bonne distance, tu vins à annuler la gravité de leur corps pour les faire flotter, et les faire paniquer bien sûr cela va de soit.

» Que...repose nous à terre...
» Hmmm d'accord...

De toute façon, ton pouvoir est trop limité, tu ne pouvais pas tenir plus de 45 secondes. Effrayées par l'aventure qui venait de leur arriver, elles s'enfuirent très rapidement, prenant leur jambes à leur cou. Tu t'approchais d'un objet au sol, qui ressemblait à un cube...probablement celui de cette fille. Tu le lui tendais, sans forme de procès juste une simple phrase.

» Ne laisse personne te prendre ce qui est précieux à tes yeux...

De la philosophie de comptoir ? Non, juste une pensée profonde car tu es à part des autres.



©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Kaelia Verkel
BW |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 17
Inscription le : 15/08/2018
Né(e) le : 21/12/2001
Age : 16
Nationalité : Allemande
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation / GS Troubles obsessionnels
Situation amoureuse : célibataire
Double Compte : /
Personnage sur l'avatar : Ara haan (Elsword)
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t282-my-dear-flame

Mer 31 Oct - 15:28
Merci
Je me dis longuement que je devrais le prendre ce briquet caché aux yeux de tous pour donner une couleur plus rougeoyante à leur chair. J’avoue que j’aurais adoré avoir un couteau aussi, je suis prise d’une envie intense de les dépecer, à quelque chose près on pourrait dire que c’est comme regarder dans un moteur faut le démonter bah l’a j’ai une folle envie de les découper pour voir ce qui tourne pas rond chez elle. Faut pas se mentir aussi ça serait une occupation tout à fait louable et assurément suivit d’un jolie feu…

Mais je ne cache pas surprise en les voyant décoller… si on m’avait dit que je verrais un jour des gens voler au-dessus du sol… je me sens un peu mal à l’aise d’un coup, je ne suis visiblement pas viser par cette magie… d’ailleurs d’où elle vient ? Je tourne la tête pour voir cette fille qui me dit vaguement quelque chose. Je n’arrive pas à me rappeler je ne fais pas trop attention au visage. Je suis plutôt isolé en cours. Les filles retombent vite au sol suite à leur demande et elles décampent si rapidement.

Cette fille est d’une extrême beauté dans un sens, elle semble si calme, je ne sais pas trop où me mettre avec elle. Mais elle ramasse mon cube, elle aurait pu faire n’importe quoi avec, être méchante juste repartir avec. Mais elle me le temps, mon esprit est… perturbé, tellement que je sais que je n’aurais pas de crise de suite… du stress… de l’angoisse ? Je ne sais pas trop. Je pense que j’ai un peu peur, de ne pas savoir comment me comporter. Je laisse mes doigts aller récupérer l’objet doucement.
-Merci…
Mes doigts recommencent à faire tourner les faces sans que je l’ai regardé. Elle a dit quelque chose de vraiment sensé, simple, mais qui me rappelle que parfois on est en marge de cette société.
-C’est une jolie phrase, je pense que je m’en rappellerais longtemps.
Je me laisse esquisser un léger sourire, moi qui n’est pas l’habitude de me détendre devant les gens, et particulièrement des femmes.
-Je m’appelle Kaelia et toi ?
Dans mon esprit je ris un peu, c’est un comble de ma part de vouloir apprendre à connaitre quelqu’un, ça ne me ressemble pas. Mais je me sens redevable envers elle tout de même. Elle m’a doublement sauvé la mise, de ces filles mais aussi de moi-même et donc d’une possible prolongation de ma peine ou de tout simplement un renvoie de cette école.
code by Wistela

Revenir en haut Aller en bas
Lyse Ysvël
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 59
Inscription le : 14/03/2018
Nationalité : Scandinave
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + ALE / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : « Une valkyrie ne se laisse pas envahir par des sentiments »
Double Compte : Lance Herñandez / Leika Saito
Personnage sur l'avatar : Zéro de Drakengard
Péché(s) :
  •  Avarice 
  •  Colère 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t110-entend-le-chant-des-valkyries#440

Jeu 1 Nov - 14:44
Situation délicate
"Apprends de tes erreurs, sache qu'on ne cherche pas impunément la colère sans y voir le jugement.


Tu n'avais eu aucun mal à les maîtriser en utilisant juste ton pouvoir de gravitation. Il vaut mieux que ce soit avec ce dernier plutôt qu'avec une épée, car ayant tes nerfs un peu à vif en ce moment, tu aurais pu les découper de ton épée sans la moindre gêne, ni le moindre effort, ce qui à ton sens, te semble pathétique. Comment ça c'est mal de tuer quelqu'un ? Ha oui, tu avais oublié que cette école était là pour t'apprendre le bon sens ! Et te rebute dans l'esprit même que tu deviens. Tu es une valkyrie, et tu as toujours tué sans même te dire que c'était bien ou mal ! Mais dans les murs de cette enceinte, c'est comme une prison dans laquelle tu ne peux extasier tes compétences, juste que tes pouvoirs aussi permissifs soient-ils sont bien plus accueillants qu'une quelconque forme de ta race ou de ton origine. C'est donc pour ça que tu as utilisé ta nouvelle maîtrise de la gravitation ! Faire voler deux, ou trois personnes c'est devenu tellement simple grâce à tes cours d'adaptation à la magie.

La jeune femme en face de toi, te rend un sourire avant de te dire quelque chose d’insensé, mais que tu avais finis par prendre pour un remerciement. Décidément les gens ici sont un peu tous comme toi, ils sont étranges et à part. Mais bon, au moins tu commences à y prendre goût. Tu es un peu comme un serpent qui sort de sa mue pour en faire une nouvelle. D'un simplement mouvement de tête, tu lui faisais comprendre qu'il n'y avait pas besoin de te remercier, les femmes qui aiment s'en prendre à plus faible que soit, tu en as clairement l'habitude maintenant. Et encore femme est un euphémisme ! Tu avais sauvé Connor de bizutage également, ce damoiseau qui était devenu une part de ton existence. Loué entre l'admiration et une forme de sentiment amoureux...

L'inconnue qui ne l'était plus trop à présent, vint se manifester à toi. Kaelia....C'est curieux mais ce nom te dit quelque chose ? Ne l'avais-tu pas entendu sur la liste d'appel de la classe au moins une fois ? Alors cette fille était en troisième année tout comme toi ? Cette classe avait des spécimens vraiment intéressant : Drake...et encore rien que l'évoquer, suffit à mettre tes nerfs à fleur de peau...mais de tout ces que tu as rencontré récemment, il y aussi Niels...Son prénom sonne tellement comme un bonbon dans ta bouche. Tes pensées sont beaucoup trop tournées vers lui en ce moment. Surtout après ce qui s'est passé au parc d'attractions. Et quand tu avais découvert que vous étiez dans la même classe, ton cœur a été pris de battements beaucoup trop forts pour ces derniers jours. Un rouge sur tes joues, que tu chassais rapidement en secouant la tête.

» Lyse...si je ne me trompe pas, on est dans la même classe toi et moi, ton prénom m'est bien trop familier...

Cela sonnait presque comme un reproche, mais ça n'en était pas un. C'est juste que tu as tendance à avoir du mal à communiquer véritablement tes sentiments quand tu t'adresses à quelqu'un.

» Pourquoi est-ce que ces filles t'en voulaient ? Tu leur as fais quelque chose ?

Tu te surprenais toi même à poser une question, alors qu'en temps normal, tu as l'habitude de laisser les autres se faire la conversation, en répondant par quelques onomatopées et réponses concises.



©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Kaelia Verkel
BW |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 17
Inscription le : 15/08/2018
Né(e) le : 21/12/2001
Age : 16
Nationalité : Allemande
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + Adaptation / GS Troubles obsessionnels
Situation amoureuse : célibataire
Double Compte : /
Personnage sur l'avatar : Ara haan (Elsword)
Péché(s) :
  •  Luxure 
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t282-my-dear-flame

Ven 2 Nov - 14:53
Une histoire de sexe qui a mal tournée
Lyse ? Ce prénom me dit en effet quelque chose et maintenant que j’y pense mieux cette fille est bien de ma classe comme elle l’annonce. Je ne prends pas mal la deuxième partie de sa phrase a vrai dire. Que ce soit un reproche ou pas j’ai l’habitude d’ignorer ce genre de chose… Mais cette fille est différente… enfin qui ne l’est pas dans cette école de fou ?  Alors qu’elle pose sa question je stop le mouvement de mes doigts sur le jouet.
-Hm, disons que j’ai surement dû coucher avec le copain de la rousse.
Je regarde au loin avant de m’appuyer contre l’arbre.
-Ce n’est rien, j’ai l’habitude des représailles… mais ici on ne peut rien faire comme on veut… alors… j’étais un peu prise au dépourvu.
C’est vrai ne pas pouvoir faire ce qu’on veut est vraiment frustrant… j’imagine déjà ma mère rire de cette situation sa fille pyromane enfin enfermé… si elle pouvait être là elle attendrait avec impatience mon premier pas de travers qui me conduirais à un emprisonnement à vie dans une cellule de haute sécurité.
-Tu as un pouvoir bien plus adapté que le miens pour palier à cela en tout cas.
Après tout il est interdit de tuer ou de faire des choses immorales. Je me mets à regarder le ciel pensive. Je me demande un instant que serait ma vie si j’étais née dans une autre famille… un entourage aimant et de l’aide pour mes troubles de comportement. Je fini par secouer la tête chasser ces idées parasite. Ma vie est telle qu’elle est maintenant et mon objectif est de sortir de cet endroit le plus vite possible.
La jeune pyromane se demande du coup si cette fille un peu étrange pourrait être… comment dire une sorte d’amie ? Elle n’est pas vraiment sûre de l’appellation à donner à ce genre de chose. Plutôt solitaire dans l’âme il faut dire. Elle finit quand même par oser demander à sa camarade.
-Dis-moi pourquoi tu as choisi… de venir m’aider ?
Après tout elle aurait largement pu ignorer Kaelia tout simplement. Mais elle est quand même intervenue. Ce qui en soit est surprenant pour la jeune Djin de feu qui n’arrive toujours pas situer la raison de cette action. Car dans sa tête une fille ne fait jamais rien sans attendre en retour. Le truc c’est que cette fille là… ne semble rien attendre de la pyromane.
code by Wistela
Revenir en haut Aller en bas
Lyse Ysvël
BS |:| Troisième année
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 59
Inscription le : 14/03/2018
Nationalité : Scandinave
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Classe : 3°A, D2 + ALE / GS Gestion des traumatismes
Situation amoureuse : « Une valkyrie ne se laisse pas envahir par des sentiments »
Double Compte : Lance Herñandez / Leika Saito
Personnage sur l'avatar : Zéro de Drakengard
Péché(s) :
  •  Avarice 
  •  Colère 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t110-entend-le-chant-des-valkyries#440

Lun 19 Nov - 19:48
Situation délicate
"Apprends de tes erreurs, sache qu'on ne cherche pas impunément la colère sans y voir le jugement.


Quand tu entendis sa raison, celle pour laquelle ces filles s'en sont pris à elle, tu ne peux t'empêcher de te rappeler du pourquoi, l'humanité te désespère. En tant que valkyrie, tu sais parfaitement que commettre le pêché charnel avec un homme est une chose absolument prohibée. Et commettre un adultère est une attitude que tu ne peux comprendre venant d'un esprit intelligent. Cette jeune femme, sait parfaitement qu'elle s'attirerait les foudres à faire ces actes immoraux avec une personne appartenant à une autre. Et c'est pourquoi le concept même te dépasse. Se plaisait-elle à avoir des ennuis ? Qu'y avait-il de si bien dans le sexe pour qu'on veuille se mettre en danger de cette façon ? Non décidément, tu ne comprendras sûrement jamais. Et avais-tu sincèrement envie de savoir ? Certainement pas. Fronçant donc un peu les sourcils, au fond tu regrettais un peu d'avoir donné du crédit à son histoire, tu venais de sauver quelqu'un qui avait fait délibérément quelque chose de mal. Néanmoins malgré le fond et la forme, tu n'acceptais pas les méthodes de ces pimbêches à s'en prendre à plusieurs pour venir régler leur compte.

» Un homme n'apporte jamais rien de bon...Encore plus un homme qui se permet des infidélités avec sa moitié...Tu devrais te méfier de ce genre d'individu...

Était-ce sincèrement à toi de lui faire la morale ? Bien sur que non, elle est grande, et elle sait ce qu'elle fait ! Mais un rappel ne fait jamais de mal. Tu avais beau être une sorte de justicière a écraser les forts, les vils pour sauver les opprimés, ce n'est pas dans ton tempérament de sauver quelqu'un...Et elle même ne comprenait pas pourquoi tu l'avais aidée ? Avait-elle donc était si peu entourée et soutenue dans sa vie ? Ne faisant pas trop attention à ce détails qui vint à accorder trop d'importance, tu la laissais faire éloge de ton pouvoir, t'amenant sur la piste de la curiosité quand elle dit qu'il était plus adapté que le sien. Cette demoiselle était comme le diable, elle tentait l'Eve pour lui donner la pomme qui la mènerait à la mort...Tu ne dois pas te laisser avoir, tu ne dois pas la laisser te corrompre, souiller ta pureté. Peut être qu'un jour, elle te montrerait, mais ne lui donne pas autant...Si elle veut parler de son pouvoir, quand bien lui fasse, sauf que tu n'irais pas lui demander de t'en faire une démonstration.

» Chacun de nous possède son fardeau...Si toi le tiens concerne ton pouvoir, fais en sorte de le maitriser pour qu'il ne prenne pas le doute sur toi...Mon pouvoir n'est pas aussi aisé qu'il en ait l'air....à fortiori il peut devenir très dangereux...

Qu'elle ne pense pas que tu ais des facilités, car il est vrai que tu avais maîtriser facilement ces jeunes importatrices, mais ce n'est que le résultat de ton bon vouloir et d'un bon entrainement.

» Je t'ai aidée, parce que je ne supporte pas l'injustice, rien de plus...cela ne veut pas dire que j'accepte tes méthodes concernant tes mœurs légères...

Directe comme toujours...



©️ ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: Extérieur et annexes :: Grande cour-
Sauter vers: