Sin Theatre


 

L'histoire rassemble les curieux et les anciens [PV Julius]

Yumiko Okamoto
T |:| Japonais
Sexe : Femme
Identité de genre : Féminin
Apparitions : 79
Inscription le : 12/10/2018
Né(e) le : 12/01/1997
Age : 21
Nationalité : Japonaise
Niveau d'études/Métier : Professeur de japonais à mi-temps
Classe : Enseigne le japonais en LV1 uniquement
Situation amoureuse : Célibataire
Double Compte : Bethany Williams, Yasushi Lelph
Personnage sur l'avatar : Your lie in April - Kaori Miyazono
Péché(s) :
  •  Avarice 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t360-miko-professeur-de-japonais-termine#2409 http://sin-theatre.forumactif.com/t361-la-vie-d-un-professeur http://sin-theatre.forumactif.com/t363-dossier-pro-de-yumiko-okamoto#2428

Mar 6 Nov - 22:40



Date : 4 novembre 2018
Lieu : Ruines du secteur souterrain

Vendredi 2 novembre. Ma semaine se terminait tôt et je voulus en profiter pour faire une petite promenade instructive. Pour cela, j’étais rapidement passée à la maison pour poser mes affaires de cours et prendre le strict nécessaire pour aller en ville. Ainsi, un sac à main à l’épaule, je repris mes clés, fit quelques petites caresses à Plume et partit en fermant la porte de mon appartement. Je n’avais rien de précieux à voler, mais je ne voulais pas qu’on kidnappe mon chaton ou mette le bazarre alors que j’avais déjà des difficultés à faire les tâches ménagères que j’avais à faire. Pas par manque de courage, ni parce que je n’en avais pas envie, mais seulement car je n’avais pas l’habitude de ce genre de choses. Certes, ranger quelque chose après l’avoir utilisé, faire la vaisselle, de temps en temps le linge, ça ne m’était pas étranger. Par contre, faire les poussières, passer le balais, aérer un peu la maison, une fois par semaine passer un coup de serpillère, laver les toilettes et la salle de bain… ce n’était pas dans mon programme de nettoyage quand j’étais plus jeune. Je me trouvais donc obligée de les inclure dans mes listes régulièrement. Enfin… je m’égare.

Ainsi, je partis pour la citée des Aorannes. J’en avais entendu parler par des élèves dans le couloir de l’école. Certains c’était pour raconter des histoires qu’ils auraient vécues le jour d’Halloween alors que d’autres parlaient plus particulièrement de l’architecture des ruines et du reste de ces souterrains. Je n’avais encore jamais mis les pieds là-bas et je devais bien avouer que cela m’intéressait beaucoup de découvrir cela de mes propres yeux. Sans compter qu’il y avait, là-bas, que des personnes possédant une race et des pouvoirs. Sans doute ceux qui ne pouvaient pas vivre à l’air libre pour rester cachés aux yeux des humains. Pour ma part, je n’avais pas grand-chose à cacher puisque ma race ne se voyait pas et mes pouvoirs étaient plus passifs qu’autre chose. Néanmoins, je pouvais imaginer que certains élèves voudraient se cacher là-bas pour éviter d’être enfermés comme je l’avais autrefois été.

Marchant sur une allure de promenade, je vins enfin à trouver l’entrée du secteur souterrain. Me retrouver sous terre ne me mis pas très à l’aise, de mauvais souvenirs remontant doucement, mais je tins bon. Je ne me trouvais pas derrière des barreaux, et j’avais choisi de venir en ces lieux. Dans le pire des cas, si mes angoisses prenaient trop le dessus, j’avais pris mes médicaments avec moi. Je n’étais pas si prévoyante que cela, ce geste étant devenu automatique : je le prenais toujours avec moi sur le conseil de mon psychiatre. Surtout quand il m’avait vue angoisser dès la toute première séance que j’avais eu avec lui.

Après presque une heure, j’avais découvert une horloge, une bibliothèque dans laquelle j’aurais voulu me perdre jusqu’à sa fermeture pour découvrir sa structure, ses ouvrages et autres, mais également une église abandonnée. Cette dernière était à moitié détruite par le temps et possiblement l'activité humaine, même si je ne parvenais pas à savoir ce qui pourrait avoir fait ébouler le toit.

Ne sachant pas si je pouvais ou non, je regardai autour de moi avant d'entrer timidement dans le bâtiment. Je n'avais jamais mis les pieds en de tels lieux et j'étais curieuse. Certes, l'ambiance ne serait peut-être pas au rendez-vous, mais quelle importance ? Sans doute pourrais-je la découvrir dans une autre église en état. Puis, de toute façon, j'étais plus là pour l'architecture. Certes, je n'y connaissais rien, mais cela ne me dérangeait pas puisque cela ne m'empêchait nullement de m'émerveiller sur les colonnes, la hauteur de la bâtisse et les dômes restant en bon état. Par contre, je me sentis triste en regardant les sculptures et peintures représentant un seul homme à qui on faisait du mal jusqu'à ce qu'il se trouve sur une croix.

-Qu'est-ce qu'il a fait pour mériter un tel châtiment ? demandai-je en ma langue natale, mon sourire perdu et la gorge serrée.

(c) Bethant Williams/Yasushi Lelph sur Sin Theatre
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: Secteur souterrain :: Cité des Aorannes-
Sauter vers: