Sin Theatre


 

De la communication à l'accueil [Daniel]

Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Mar 12 Déc - 0:35
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


Congé maladie. Remplacement. C'étaient des mots qui sonnaient déjà très mal à ses oreilles quand elle était élève (surtout remplacement vu qu’elle aurait donné n'importe quoi pour ne pas avoir cours), mais elle avait découvert cette semaine qu'ils étaient tout aussi désagréable à entendre quand on était de l'autre côté de la barrière et qu'on travaillait dans l'école.

Sa collègue d'ordinaire responsable de l'accueil des nouveaux élèves avait attrapé une maladie bizarre qui court-circuitait ses pouvoirs. Elle ne pouvait pas passer une huer sans se transformer en pierre. Le mécanisme d'auto-défense magique qui lui avait valu son poste et qui la protégeait des pouvoirs incontrôlables des élèves se retournait contre elle. Quelle que soit sa maladie, elle réveillait visiblement ses détecteurs de stress, et comme elle avait un pouvoir passif, elle n'y pouvait rien. Peut-être un simple burn-out, peut-être une malédiction bizarre, en tout cas il avait fallu la remplacer. Et comme Martel était à la fois versée dans la communication - derrière un micro oui, accueillir les élèves était une autre histoire - et virtuellement immortelle, ou en tout cas difficile à découper en morceaux, on avait fait appel à elle.

Super, sauf qu'elle avait deux jumeaux démoniaques à gérer, un mari un peu trop jaloux à rendre plus ouvert d'esprit et tout un tas de discours à préparer jusqu'à la future rentrée de janvier. Elle n'avait pas spécialement envie de se retrouver dans le bureau du bas à fixer la grille de l'entrée en attendant de voir quelqu'un se transformer sous ses yeux - d'autant que certaines transformations étaient douloureuses et que voir quelqu'un se tordre de douleur devant elle ne faisait pas partie de ses passions, dans la vie.

Heureusement, il n'y avait qu'une seule arrivée de prévue aujourd'hui, l'avantage de prendre ce poste après la rentrée scolaire. Elle avait pu passer le plus clair de sa journée à préparer ses interventions et ses campagnes de communication avant de voir un petit groupe arriver devant la porte. un adolescent, sûrement l'élève prévu aujourd'hui, et un homme qui devait être son responsable légal. Tous les papiers d'inscription étaient signés hors de l'école - pour éviter de transformer des gens qui ne seraient plus contrôlables ou éducables après - et les accompagnants avaient interdiction de franchir la grille. C'était donc à elle d'entrer en course. Elle soupira en refermant le dossier sur lequel elle travaillait et quitta son bureau d'emprunt pour rejoindre la cour principale, puis la grille ; elle fit signe à la personne accompagnant l'adolescent que celui-ci devait entrer seul, puis attendit que l'entrée soit hors de vue de l’accompagnant pour ouvrir, de façon à éviter les risques en cas de pouvoir destructeur ou la panique en cas de changement physique trop important qui aurait posé problème.

Elle se recula pendant que le portail s'ouvrait et attendit que le jeune homme entre et se présente. Elle n'était vraiment pas faite pour ce job - oh, elle avait retenu son nom, mais elle n'était pas sûre de savoir dans quel ordre c'était censé se faire.




Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Dim 17 Déc - 17:46
En voilà un que je n'aimais pas : le père Sébastien. Un homme ayant certes une bonne réputation au sein de l'église anglicane mais un crétin fini sans aucune imagination ou écoute. Et il ne m'aime pas. Pour lui, l'église n'avait aucune raison d'être devenue mon tuteur, ou plutôt ma tutrice. Enfin, bon, j'aurais été d'accord si l'on m'avait laissé dire mon avis mais on ne me le demande jamais. Les gens ne voyaient que les coups, ma longue fugue, les mensonges de mes précédents parents adoptifs... et ignorait certaines choses sur moi. Tant mieux, un type comme le père Sébastien m'enverrait au bûcher..

Non et puis, quelle idée de me donner un tuteur et ensuite de m'envoyer dans cette presque-prison éducative, hein ? Pff et le pire c'est qu'on approchait de la grande grille, rapidement. Et une personne arrivait de l'autre côté. Elle fit signe au père qui hocha la tête, me disant d'une voix apaisée au revoir : son calvaire était achevé ! Les documents étaient déjà signés, et j'en avais une copie dans mon sac à dos, et il pouvait s'en aller, ce qu'il fit immédiatement. Il n'allait même pas me regarder entrer, je pourrais très bien file, là, maintenant, qu'il s'en ficherait : pour lui, j'étais maintenant sous la responsabilité de cette école. Je soupirais en m'avançant vers la grille, valise à la main, sac à dos dans le dos, vêtu de noir et je franchis la grille une fois que la dame me l'ouvrit.

Je ressentis un petit picotement dans mon dos. Je lâchais un juron, et aussi ma valise pour faire glisser le sac au sol, un peu brutalement, alors que je luttais contre mes ailes qui sortirent contre mon gré. Je sentis aussi une chaleur dans mon dos et je laissais tomber mes ailes, me concentrant pour éviter que toute ma chevelure s'embrase. Au final, seul le bout de ma natte devint de feu, sans brûler ma veste vu que je ne le souhaitais pas. Mes deux ailes aux plumes noires. Je tournais la tête vers la femme qui m'accueillait... Au tente le bluff ?


"Bonjour... Le temps est bon aujourd'hui non ?"

Oui, c'est vrai qu'il faisait un peu moins froid que la semaine dernière, en cette fin novembre, mais cela suffirait-il à lui faire oublier qu'elle a vu des ailes pousser dans le dos d'un ado, et sans abîmer ses habits, et qu'elle peut les toucher pour s'assurer qu'elle ne rêve pas ? J'espère qu'elle ne tentera pas d'utiliser mon propre feu pour allumer mon bûcher. Avec ma chance, elle en serait capable !
Revenir en haut Aller en bas
Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Mer 20 Déc - 0:32
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


Le départ du prêtre lui retira d'un coup une pression monstre des épaules. Martel avait beau vivre en ville, elle faisait toujours de son mieux pour cacher sa nature dès qu'elle quittait les murs de l'école. Et étant donné qu'elle était très fière du cadeau que la magie lui avait fait, c'était d'autant plus désagréable. Et puis garder sa queue cachée n'était pas toujours si simple - ça allait quand elle faisait face aux gens, il lui suffisait de la garder dans son dos, mais les autres situations étaient un peu plus compliquées. Elle attendit néanmoins que le jeune homme franchisse les grilles avant de réfléchir à si elle pouvait, oui ou non, laisser sa vraie nature apparaître.

Martel n'avait jamais assistée à un franchissement des grilles, et sa propre transformation avait été si douce qu'elle avait mis longtemps à s'en apercevoir, alors une pointe de curiosité la saisit quand le nouvel élève mit enfin les pieds dans la zone. Elle ne fut pas déçue : de grandes ailes noires apparurent subitement dans le dos du jeune homme, accompagnées de flammes. Mais il semblait... comment dire... d'après sa collègue, celle qu'elle remplaçait, les nouveaux élèves étaient souvent terrorisés par leur entrée dans l'école, quand ils ne tombaient pas dans les pommes du fait de la transformation - ou quand ils n'avaient pas, comme elle, la chance incroyable de vivre ça sans s'en rendre compte.

- Bonjour... Le temps est bon aujourd'hui non ?

Définitivement quelque chose qui clochait. il ne pouvait pas ne pas avoir remarqué : elle l'avait vu s'agiter comme un beau diable - presque littéralement - quand ces ailes étaient sorties et réagir aux flammes, et l'envergure était de toute façon trop grande, sans parler de la chaleur, pour qu'il ne s'en rende pas compte. Ne restait qu'une possibilité...

- Bon, vu que tu as l'air aussi surpris que si je t'avais annoncé le menu du déjeuner, j'imagine que c'est de naissance ?

Elle-même laissa finalement sa queue de lézard sortir de sa cachette et revenir battre naturellement derrière ses jambes, dépassant sur le côté de façon clairement visible. Tant mieux : elle aurait détesté avoir à expliquer tout ça à quelqu'un : elle ne disposait pas du tact de certains de ses collègues quand il s'agissait d'annoncer à un élève qu'il ne serait plus jamais humain et que ses enfants risquaient de ressembler à des mini-lézards cracheurs de feu.
Bon, ça, c'était du vécu plus qu'autre chose.

- Je m'appelle Martel. je remplace la jeune femme chargée de l'accueil. Du coup je dois... te faire visiter les lieux.

Facile à dire. Par quoi commencer ? Elle pouvait au moins sauter l'étape transformation, ses professeurs se chargeraient de lui expliquer qu'il avait sûrement obtenu une pouvoir dans la foulée. Sauf s'il l'utilisait sur elle, mais elle avait l'avantage d'être facile à soigner.




Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Lun 25 Déc - 14:29
- Bon, vu que tu as l'air aussi surpris que si je t'avais annoncé le menu du déjeuner, j'imagine que c'est de naissance ?

"Il y a des trucs bizarres au déjeuner ? c'est quoi le menu, d'ailleurs ?"

Bigre, pourquoi cette femme ne réagissait pas. Ciel, elle a une queue de lézard. Mais c'est quoi cet endroit, nom du dieu de la mort ? Elle ne panique pas devant mon apparence, alors que j'en connais qui appelleraient l'exorciste du coin avec frénésie et elle a comme moi des attributs non-humain. Est-ce que, par hasard, cet endroit grouillerait de monde comme ça ? Des gens qui ont été maudit à mon exemple ? Cela expliquerait un peu la manière dont on a clôt l'établissement : ce n'était peut-être pas pour empêcher les gens de sortir mais plutôt pour éviter les intrus.

- Je m'appelle Martel. je remplace la jeune femme chargée de l'accueil. Du coup je dois... te faire visiter les lieux.

"Euh peut-être pourriez vous commencer par m'expliquer ce qu'est cet endroit au final ?"

Parce que cela pouvait être aussi une espèce de prison. Genre on a deviné que je n'étais pas humain et envoyé ici. Peut-être y a-t-il des moyens de le découvrir hein. Par exemple avec des prises de sang ou des appareils créé pour cela. Excusez moi d'être un peu parano mais c'est la justice qui a décidé que je serais instruit ici ! Je regardais la jeune femme, Martel qui pouvait être son prénom comme son nom de famille. Elle semblait un peu perdue mais pas pour la même raison que moi.

Je décidais de reprendre un apparence normale, un peu surpris par le fait que rien ne m'empêcha de dissiper mes ailes ou de rendre à mes cheveux leur apparence. Fini le barbecue. D'ailleurs, puisqu'elle semble hésiter, pourquoi ne pas lui indiquer un lieu qui serait intéressant à visiter. Non, pas le vestiaire des filles mais ma chambre. Je n'allais pas me coltiner ma valise tout le long quand même. D'ailleurs, je récupérais mon sac à dos, espérant n'avoir rien abimé dedans en le laissant tomber au sol.


"Sinon, je peux voir où je vais dormir ? Ce serait un bon début, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Jeu 25 Jan - 0:48
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


- Il y a des trucs bizarres au déjeuner ? C'est quoi le menu, d'ailleurs ?
- Il y a la même chose que partout : pas assez de frites au goût des élèves.

Oui, bon, c'était un cliché, surtout qu'elle-même en tant qu'élève ici n'avait jamais trop eu à se plaindre de la nourriture, et avec tout ce qu'elle mangeait à l'époque, elle avait au moins testé tous les plats huit fois. C'était juste une façon de faire un semblant d'humour, histoire qu'il sorte de son visible état de stress.

- Euh peut-être pourriez vous commencer par m'expliquer ce qu'est cet endroit au final ?

Comment ça, ce qu'est cet endroit ? Il n'avait pas été informé qu'on l'envoyait dans une école ? Où est-ce qu'il pensait être, exactement ? Bon, certes, elle avait une queue, lui des ailes, et de manière générale les élèves et professeurs étaient tous un peu spéciaux, mais ça restait une école. Ça surprenait ou terrorisait beaucoup de nouveaux, mais la plupart des élèves déjà magique ne stressaient pas en entrant parce qu'ils savaient à quoi s'attendre.

- C'est un lycée. Un lycée qui transforme la plupart de gens qui entrent, parce qu'on est dans une zone magique. Et si tu es comme ça de naissance, c'est qu'un de tes ancêtres est passé par ici.

Que ce soit dans l'école ou des ancêtres d'un peu plus loin. Parfois, la race sautait une génération, surtout s'il y avait des hybridations dans le processus. Il n'avait pas l'air de savoir grand chose là-dessus, sans doute ses parents n'avaient-ils pas eu le temps de lui en parler. Si elle se rappelait bien, il était orphelin, ça justifiait en partie que personne ne lui ait expliqué. L'école serait chargé de lui apprendre ça – heureusement que les professeurs de magie et d'adaptation étaient doués dans leur travail. Parlant de ça...

- Oh, au fait. Tu as obtenu un pouvoir en entrant, normalement. Tes professeurs t'aideront à le découvrir et à le maîtriser, ne t'en fais pas.

Déjà, il n'avait pas récupéré un pouvoir agressif ou destructeur, ça faisait toujours ça comme indice – ou alors il ne s'était pas encore manifesté.

- Sinon, je peux voir où je vais dormir ? Ce serait un bon début, non ?
- Oh, oui. Comme tu peux voler, tu as le choix, expliqua-t-elle en le guidant jusqu'aux bâtiments des dortoirs. Tu peux prendre une chambre dans le dortoir principal qui est là, ou dans le dortoir secondaire.

Elle fit un signe de la main vers le ciel pour lui désigner une épaisse plate-forme de nuages et les bâtiments qu'on y devinait.

- Il faudra faire ton choix auprès de l'administration de l'école, ils se chargeront d'y faire porter tes affaires. Je peux te faire visiter le dortoir principal, si tu veux. Pour l'autre... Eh bien, je ne vole pas, donc quelqu'un d'autre devra s'en charger.




Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Mer 7 Fév - 15:47
- Il y a la même chose que partout : pas assez de frites au goût des élèves.

S'il n'y avait pas assez de frites, ce devait être pareil pour tout le reste alors. Moi qui aime avoir des assiettes bien remplies, je ne suis pas verni ici non plus. Franchement, c'est quoi ces écoles qui ne proposent jamais assez de nourriture, hein ? Comment je fais pour compenser mes disettes moi ? Enfin, pas la peine de m'énerver. D'une part c'est fatiguant et d'une autre je verrais ça avec les cuistots. Qui sait, ils accepteront peut-être de m'être un peu plus dans mon assiette ? Devrais-je jouer sur le fait que mes "parents" m'avaient mal nourrit et que je sortais d'une loooongue fugue où j'avais mangé très moyennement ? Cela dit, ce sujet n'avait pas autant d'intérêt que cet endroit en lui-même.

C'est un lycée. Un lycée qui transforme la plupart de gens qui entrent, parce qu'on est dans une zone magique. Et si tu es comme ça de naissance, c'est qu'un de tes ancêtres est passé par ici.

"Vu que j'ignore tout de mes parents et qu'il n'y a aucun indice sur eux, je ne peux vous aider là-dessus."

Cela ne me faisait rien, de parler d'eux. Pas de tristesse vu que je ne les connaissais pas. Pas de colère contre eux non plus. J'y avais souvent pensé mais je ne savais toujours rien du pourquoi de mon abandon. Peut-être avaient-ils une bonne raison, après tout ? Je ne ressentais qu'un peu de regret, parfois, quand je voyais d'autres enfants s'amuser avec leurs parents.

- Oh, au fait. Tu as obtenu un pouvoir en entrant, normalement. Tes professeurs t'aideront à le découvrir et à le maîtriser, ne t'en fais pas.

Un pouvoir ? Euh, je veux pas dire mais j'en ai déjà deux ... que ferais-je d'un autre dont j'ignore tout, hein ? Je commençais à me demander si ce n'était pas un truc secret-gouvernemental pour créer des sur-homme comme dans les bandes-dessinées américaines ? A moins que ça ne soit un base secrète extra-terrestre ? Ou alors les démons ça existe vraiment ? On verra cela au fur et à mesure que je passerais du temps ici. Passons au deuxième sujet important : ma chambre !

- Oh, oui. Comme tu peux voler, tu as le choix. Tu peux prendre une chambre dans le dortoir principal qui est là, ou dans le dortoir secondaire.

Je levais et je vis qu'il y avait en effet un truc dans les nuages. Ils voulaient que j'aille là-haut pour dormir ? Et donc porter mes affaires en plus ? Bon, j'imagine que cela voulait dire que l'on pouvait voler sans être vu mais... quand même, faut pas pousser le bouchon trop loin ! Hors de question. C'est déjà assez fatiguant de se balader tout le temps avec mes affaires scolaires...

Il faudra faire ton choix auprès de l'administration de l'école, ils se chargeront d'y faire porter tes affaires. Je peux te faire visiter le dortoir principal, si tu veux. Pour l'autre... Eh bien, je ne vole pas, donc quelqu'un d'autre devra s'en charger.

"Le dortoir principal me conviendra parfaitement, mademoiselle. Mais je préfèrerais déposer mes affaires moi-même, si c'est possible."

En plus, il est surement plus proche que celui là-haut. Et si je veux voler pour y aller, et bien je pourrais le faire aussi. Et je n'aurais pas à faire des aller retour pour voir mes camarades de classe. Sauf s'ils s'installent en faut, bien sur. Là, je m'arrangerais pour que ce soit eux qui viennent ! Oui, c'est un bon plan ça.

"Du coup, on commence la visite par l'administration puis le dortoir ? Comme ça, j'aurais vu deux des trois endroits les plus importants."

Endroit le plus important : la chambre où je pourrais me reposer et m'isoler un peu. Puis la cuisine, car c'est important de reprendre des forces après les cours. Et parce qu'il faut bien manger quoi. Et l'administration en numéro trois car c'est souvent là que l'on est envoyé pour se faire gronder quand on fait des bêtises. Hors, il est possible que l'on m'y voit régulièrement. Les salles de classe ? Huummmm non, aucun intérêt ! Après, il y a peut-être d'autres lieux intéressants mais je suis interne pour la première fois donc j'ignore lesquels. Peut-être que Martel me les montrera.[
Revenir en haut Aller en bas
Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Ven 23 Fév - 1:31
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


Dortoir principal ? Parfait. Ca lui éviterait d'avoir, en plus de tout le reste, à trouver un collègue pour lui faire visiter la partie supérieure. Et, en prime, elle n'aurait même pas à trouver quelqu'un pour porter ses affaires à l'intérieur. Comme quoi, parfois, la vie était assez clémente pour lui éviter des efforts supplémentaires.

- Autant commencer par le dortoir, puisqu'on y est.

Loin d'elle l'envie d'enchaîner les allers-retours, ou de lui faire enchaîner les allers-retours avec toutes ses affaires. la visite des dortoirs serait vite faite, en soi, tout était similaire. Elle n'aurait qu'à lui montrer le rez-de chaussée, lui faire voir une chambre en exemple, puis le conduire au service des inscriptions pour qu'il choisisse un étage. Ensuite de quoi elle espérait pouvoir reprendre son vrai travail.

Elle le guida donc à 'intérieur pour lui présenter les bases. Au rez-de-chaussée, la salle commune en premier lieu, avec canapé, tables et un écran de télé solidement fixé au mur, que certains élèves utilisaient pour jouer à la console. Il n'y avait pas grand monde, aujourd'hui, juste une fille à l'aspect luisant qui ne prit même pas la peine de se tourner vers eux. Martel ne chercha pas à deviner pourquoi elle brillait : il y avait trop de créatures et de pouvoirs différents dans cette école, c'était un coup à avoir la migraine.

Ensuite, elle lui montra la buanderie. Rien d'exceptionnel en soi : machines, sèche-linge, bancs pour attendre, quelques livres et magazines pour la distraction. Puis elle le conduisit vers les étages, lui expliqua que le premier et le deuxième lui étaient interdits car réservés aux filles, avant de le guider vers une chambre vide du troisième, dont elle ouvrit la porte. Trois lits, trois bureaux, trois armoires et une petite pièce attenante avec un lavabo et un miroir.

- Toutes les chambres ressemblent à celle-ci. Tu peux en prendre une au troisième et au quatrième étage. Le toit est interdit d'accès aux élèves sans autorisation spéciale.

Elle lui faisait mot pour mot - ou presque - l'exposé qu'elle avait reçu à son arrivée, tout en étant parfaitement consciente qu'elle n'avait elle-même jamais respecté cette dernière règle, ni celle des étages. Ce n'était pas vraiment son problème : elle avait énoncé le règlement, c'était aux surveillants de le faire respecter.

- Tu peux laisser tes affaires dans le couloir le temps qu'on aille à l'administration. Tout le monde est en cours, les étages sont fermés aux élèves pour le moment. Personne n'y touchera.

C'était surtout pour lui éviter de devoir se promener avec à travers toute la cour encore une foi, puis une troisième jusqu'à sa chambre. C'était probablement lourd, et ça les ralentissait en prime. Elle avait hâte d'en avoir finir avec ce boulot.




Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Mar 6 Mar - 1:00
La gentille demoiselle accepta de me conduire sur le lieu où je logerais le temps de mon séjour ici. Je n'imaginais pas que nous avions droit, nous autres élèves sans revenus, à une suite trois étoiles, avec un coin cuisine, une belle salle de bain avec une grande baignoire, un salon avec assez de place pour organiser une petite fête et une chambre avec un lit assez grand pour se perdre dedans. Et je ne parle pas d'un petit bureau pour nos études. En fait, je vous le dis, je ne pensais pas à cela. Je ne voyais pas non plus un simple dortoir, avec une trentaine de lit à deux étages où tous les élèves du même sexe étaient convié à venir dormir, avec une absence totale d'intimité possible, cela va de soit. Non, ce ne pouvait être le type de logement auquel j'aurais droit. J'avais eu d'autres idées mais, honnêtement, je me doutais que je me trompais.

Nous avons débuté la visite par le rez de chaussée. Elle voulait surtout me montrer un endroit : celui où nous devrions laver notre linge. Quelle idée. Ils ne peuvent pas engager quelqu'un pour s'en occuper ? Cela aurait aidé à faire baisser le chômage ! Enfin, s'il le fallait.

Comme elle me proposa de voir une chambre, j'acceptais. Je serais ainsi fixé. La pièce qu'elle me montra n'accueillait aucun élève mais était, selon ses dires, semblables à toutes les autres et pas du tout comme j'aurais pu l'imaginer. On pouvait la diviser en trois parties similaires. Chacune avait droit à un lit, un bureau, une chaise, une petite table de nuit. Pour ranger nos affaires, nous avions aussi une armoire. Et on avait à se partager un petit placard pour se laver les dents et se laver. Quoi qu'il me semble qu'elle ait mentionné des douches communes ? Je devrais donc partager mon lieu de repos. Ce serait, un peu, une première ... Espérons que mes futurs colocataires seront des gens calmes.

Pour l'étage, j'hésitais un peu ... parce que je n'étais pas content : de quel droit les filles avaient l'exclusivité du premier étage ? C'était scandaleux ça ! S'ils avaient été logique, ils auraient mis les filles aux étages supérieurs pour éviter que les garçons s'y arrêtent en prétendant "s'être trompé d'étage". Scandaleux ! Pour la peine, je choisis de loger au quatrième étage. Au moins, je pourrais sortir par la fenêtre pour descendre tranquillement. En planant, je devrais peut-être pouvoir atteindre ma destination, non ?

Martel me proposa de laisser mes affaires ici. Je posais ma valise et mon sac à dos contre le mur. J'étais un peu méfiant mais j'allais vivre ici, non ? Je devais leur laisser le bénéfice du doute sinon j'allais finir paranoïaque.


"Je suis prêt pour l'administration. J'espère que je n'aurais pas trop de papier à signer, je n'en ai pas encore l'habitude."

Je la suivis donc et redescendit les étages avec elle, me sentant un peu plus léger maintenant que je n'avais plus rien d'encombrant dans les mains ni sur les épaules. Dans la cour, il n'y avait personne, à se demander si ce lieu abritait d'autres gens. Nous marchions, tranquillement. Je suivais le rythme de Martel mais je ne vis pas la petite bosse dans le goudron du sol, bosse trahissant la présence d'une racine d'un arbre proche. Je trébuchais donc dessus, lâchant un grand "AAH" de surprise. Je parvins à ne pas tomber, en m'appuyant sur le bras de la demoiselle qui m'accueillait si gentiment. Je lui fis un petit sourire contrit, m'en voulant un peu de cette maladresse, qui ne m'est pas coutumière en plus.

"Désolé."

Je voulais avoir déjà traversé cette cour, être à l'entrée de l'accueil où je voyas tomber cette veste semblable à celle de... tiens... Je me tournais, retirant ma main du bras de Martel. Mes yeux se mirent à cligner car je ne comprenais pas : elle ne portait plus sa veste. En fait, je ne la voyais plus. Etait-ce elle que j'avais vu tomber devant la porte, à une cinquantaine de mètres de nous ? Comment un vêtement pouvait faire une telle distance en.. quoi... quelques secondes ? Je ne comprenais pas trop mais je savais que nous étions début Décembre et qu'il faisait froid. J'ouvris ma veste, pour la lui prêter.. mais c'était idiot vu que la sienne était à côté.

"Euh... vous voulez que je vous prête la mienne ? "
Revenir en haut Aller en bas
Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Mar 3 Avr - 13:41
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


- Je suis prêt pour l'administration. J'espère que je n'aurais pas trop de papier à signer, je n'en ai pas encore l'habitude.
- Ne t'en fais pas pour ça.

Martel hocha la tête et guida le nouvel élève jusqu'à l'extérieur du dortoir. En soit, la plupart des papiers avaient déjà été signés, il n'était qu'un élève, aucun formulaire ne dépendait de son accord. L'administration était là pour lui donner les clefs de sa chambre, son emploi du temps, lui exposer le règlement intérieur et lui proposer un guide s'il en avait besoin pour ses premiers jours de cours. Bref tout un tas de trucs liés à l'école et aux cours qu'il n'avait pas l'air pressé de suivre. Ça signait aussi la fin de son boulot extra-salarial du jour et le fait qu'elle pouvait retourner à la préparation de sa prochaine apparition officielle. Ça ne l'empêcha pas de marcher lentement, elle ne voulait pas presser le pauvre garçon et elle n'était plus à deux minutes près.

Elle réfléchissait au contenu de son discours de la semaine suivante quand un cri de surprise l'interrompit dans ses pensées, juste avant qu'un point soudain sur son bras ne manque de la faire basculer – elle se rééquilibra rapidement par un mouvement caudal, avant d'avoir le réflexe d'essayer de rattraper le jeune homme qui venait de tomber sur elle, mais il semblait s'être redressé de lui-même.

- Désolé.
- Ce n'est pas grave.

Un vent froid passa au même moment et elle frissonna, réalisant par le même coup que sa veste avait disparu. Comment ça, disparu ? Martel jeta un œil autour d'elle pour voir que la veste en question était devant le bâtiment principal, beaucoup trop loin pour que ce soit normal – même si sa vision de la normalité avait souffert depuis son arrivée dans cette école.
Pas assez loin pour qu'elle perde sa chaleur corporelle, mais le froid extérieur commençait déjà à influencer sa température. L'inconvénient d'être un lézard, sa propre température dépendait de celle extérieure en grande partie, et le vent d'hiver n'avait jamais été bon pour elle. En vingt années de cette condition, elle s'y était habituée, mais elle s'était rarement retrouvée sans manteau en plein mois de décembre.

Ça ne l'empêcha pas de secouer négativement la tête en réponse à la proposition du garçon. Vu que ses cheveux avaient pris feu un peu plus tôt, elle préférait ne pas prendre le risque de voir comment son corps à lui réagissait au froid, et elle avait de toute façon toujours fait passer le bon état des autres avant le sien.

- Garde-la. Ce n'est pas loin, je peux ramasser la mienne sans attraper froid.

Tant qu'elle ne restait pas plantée ici, évidemment ; Elle reprit donc sa marche en se concentrant pour ne pas claquer des dents, tant le froid s'infiltrait déjà sous ses vêtements. Elle devait avoir perdu un degré déjà. Elle avait de la marge, mais c'était une des seules sources de dommages corporels auxquelles sa nature ne lui permettait pas de résister, alors elle préférait éviter de tenter le diable. Elle n'avait jamais testé les réactions de son métabolisme à une exposition prolongée au froid.
Elle accéléra un peu le pas pour se saisir de sa veste, posée par terre, et la remettre sur son dos après l'avoir époussetée un peu. Rien de grave, en soit, mais ce n'était pas suffisant pour faire remonter sa température.

- On parlait de nouveau pouvoir tout à l'heure, donc... je crois que le tiens s'est manifesté... ou alors ma veste est magique, ce dont je doute.

Elle était même sûre que ça n'était pas le cas, mais annoncer quelqu'un qu'il disposait d'une faculté de téléportation d'objets, visiblement, ne faisait pas partie de ses qualifications professionnelles.


Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Mer 4 Avr - 0:20
- Garde-la. Ce n'est pas loin, je peux ramasser la mienne sans attraper froid.

Elle disait cela mais je voyais pourtant bien qu'elle tremblait de froid. Elle devait être assez frileuse en fait. Encore navré de mon acte involontaire, je ne savais même pas comment j'avais fait cela, je la suivis en hésitant à retirer ma veste pour la lui passer. Qu'elle ne m'en veuille pas ne change pas que je le lui devais. Elle était venue m'accueillir, m'aidait à découvrir les endroits importants, comme la cantine, et moi, je lui faisais un tour pareil. Sacrebleu ! Je la rejoignis devant la porte alors qu'elle finissait de remettre son vêtement, tremblante de froid.

"- On parlait de nouveau pouvoir tout à l'heure, donc... je crois que le tiens s'est manifesté... ou alors ma veste est magique, ce dont je doute.

"Je vois, un nouveau pouvoir à maîtriser donc."

J'aurais pu être troublé d'apprendre cela mais comme j'avais déjà des capacités surnaturelles, je le pris assez bien. Il allait falloir que je réfléchisse à ce que je pouvais faire de ce pouvoir plus tard. Maintenant, j'ouvris la porte pour que Martel puisse entrer se réchauffer. Je la suivis à l'intérieur et avisais un distributeur de boissons. Cela lui ferait du bien et me permettrait de me faire pardonner réellement.

"Je peux vous offrir quelque chose, Mlle ?"

Pour l'empêcher de refuser, je vins aussitôt devant la machine, y mettant déjà une pièce. Je la regardais, souriant en tâchant de ne pas paraître trop gêné. J'avais peu d'argent, je crois l'avoir déjà dis, mais ceci est une bonne dépense. Et puis, je notais qu'on pouvait choisir un chocolat chaud. Je n'allais donc pas ne prendre que pour elle, finalement. Je commandais la boisson qu'elle me demanda, lui tendant ensuite le gobelet, puis je me servis aussi avant de la regarder, me cachant derrière le verre en plastique que je tenais à deux mains.

"Euh si .. vous pouviez éviter de dire ce que j'ai fais... Ce serait gentil, merci."

Ailleurs, on se fait renvoyer pour moins que cela. J'aimerais éviter d'être chassé dès mon premier jour, ou de chopper une heure de colle. J'en avais eu, et parfois mérité, et j'aurais compris si on m'en donnais mais je n'aimais pas ça : on est obligé de travailler pendant de telles moments.
Revenir en haut Aller en bas
Martel Raykin
E |:| En vacances
Sexe : Femme
Genre : Féminin
Apparitions : 126
Inscription le : 26/09/2017
Né(e) le : 12/09/1981
Age : 36
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Niveau d'études/Métier : Diplôme du lycée/Communication
Classe : Groupe de soutien sur les troubles alimentaires
Situation amoureuse : Mariée à Nate Raykin
Double Compte : Naomi, Jodie, Caindell
Personnage sur l'avatar : C.C. - Code Geass
Péché(s) :
  •  Luxure 

Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://sin-theatre.forumactif.com/t22-martel-raykin-responsable-de-comm http://sin-theatre.forumactif.com/t191-come-make-me-feel-alive

Dim 15 Avr - 21:47
De la communication à l'accueil



Martel / Daniel


Calme et zen au point qu'elle le penserait presque blasé. En même temps, quelqu'un dont les cheveux s'enflammait sans raison et qui avait des ailes qui apparaissaient dans son dos régulièrement n'était pas nécessairement surpris par l'apparition d'une nouvelle capacité, d'autant qu'elle lui avait plus ou moins exprimé plus tôt qu'il allait développer un pouvoir. il avait au moins l'avantage de l’avoir découvert assez vite et en ne téléportant qu'une veste, ça aurait sûrement été plus handicapant s'il l'avait découvert, au hasard, en cours sur une camarade. Dénuder une adolescente en classe, c'était autre chose que de retirer la veste d'une femme avec un bon contrôle de ses émotions.
Et c'était probablement plus douloureux pour les oreilles.

Elle accepta un café sans trop y réfléchir, s'adossant au mur tandis qu'il commandait à la machine. Sa question lui tira un sourire. Elle pouvait comprendre l'inquiétude sous-jacente dans sa voix, elle avait eu le même genre d'angoisse le jour où elle avait blessé un professeur en se coupant avec un scalpel - l'époque où elle testait ses capacités de régénération, et où son pouvoir faisait des siennes sans lui demander son avis. Elle secoua donc la tête pour l'apaiser.

- Ne t'en fais pas, la plupart des gens découvrent leur pouvoir de cette façon. J'informerai juste ton professeur du type de pouvoir que tu possède, les détails ne sont pas nécessaires.

Que ce soit parce qu'il avait peur d'éventuelles représailles ou parce qu'il voulait éviter d'avoir une réputation basée là-dessus - oh, ça allait très vite, ce genre de chose, il suffisait que l'idée qu'il ait retiré sa veste à quelqu'un soit déformée assez de fois pour qu'il devienne un dangereux pervers. Autant lui éviter cette situation, d'autant plus que les plus prompts à répandre la rumeur serait ceux ayant découvert leur pouvoir dans des circonstances similaires.

- L'administration est dans le couloir d'à côté. Je peux t'accompagner, même si c'est indiqué, mais je te laisserai là-bas. Mon travail s'arrête ici.

Ensuite de quoi elle pourrait reprendre le vrai, celui pour lequel on la payait vraiment, à savoir donner  plus de travail à la personne qu'elle remplaçait actuellement (d'un certain point de vue, c'était le but de son travail de communication). Martel accompagna donc le jeune homme jusqu'aux bureaux où l'attendaient ceux qui prendraient le relais pour sa chambre, son uniforme, son emploi du temps et toute la paperasse barbante habituelle. Puis quelque chose lui revint en mémoire.

- Oh, une dernière chose. Tu as sûrement un petit cristal de couleur apparu quelque part sur ton corps. C'est inoffensif et sans influence. Je préfère juste t'éviter de paniquer à ce sujet.

A vrai dire, elle ne savait pas si elle était censée en parler. On ne lui en avait jamais trop dit à ce sujet quand elle-même était élève, mais le mot se répandait tellement vite dans l'école que tout le monde finissait par être au courant dans sa semaine d'arrivée, malgré la volonté du directeur de ne pas créer de discrimination à ce sujet. Autant qu'il soit au courant maintenant, et tant pis si on le lui reprochait plus tard.

- Je vais te laisser ici. On te donnera les clefs de ta chambre et ton uniforme, et tout ce dont tu as besoin pour l'année. Puis tu pourras rejoindre ton dortoir.

Il était dispensé de cours pour sa première journée, et ça lui laisserait le temps de s'installer avant que les autres élèves ne sortent et ne retournent à leurs chambres.


Revenir en haut Aller en bas
Daniel Wing
BS |:| Pensionnaire permanent
Sexe : Homme
Genre : Masculin
Apparitions : 52
Inscription le : 25/11/2017
Né(e) le : 15/03/2000
Age : 18
Nationalité : Anglais
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire solitaire
Double Compte : Tsume Montoya
Personnage sur l'avatar : Duo Maxwell
Péché(s) :
  •  Paresse 

Voir le profil de l'utilisateur
http://sin-theatre.forumactif.com/t30-baaa-baaaa-baaaa

Jeu 17 Mai - 17:38
Je remerciais la demoiselle pour l'aide qu'elle m'avait apporté, espérant qu'elle oubliera le petit incident dans la cour. Cela dit, apprendre que j'avais un cristal sur moi était... perturbant... et vu la manière dont elle me l'annonça, c'est comme si c'était quelque chose qu'il fallait ne pas parler. Un peu comme un secret plus important que celui de nos pouvoirs. Maintenant me voilà avec une question qui exigeait une réponse : où se trouvait ce cristal ?

Je saluais Martel et entrait en buvant ma boisson dans le secrétariat. On m'y donna plein de choses, comme l'uniforme local, une clé qui se révéla celle de ma chambre. Bien sur, on me donna plein de paperasse à remplir et à signer, un exemplaire de mes horaires de cours. Le truc que j'aurais souhaité qu'ils oublient. Et vu que j'ai demandé à plusieurs reprises, oui, c'était bien le mien. Je le pris en soupirant. On me confia aussi la liste des livres demandés par les professeurs, que je devrais donner au père afin qu'il me les achète.

Il ne me restait plus qu'à voir quel était mon niveau en classe par rapport aux autres, ce dont je me faisais peu d'illusion sur les matières purement théorique. Au niveau pratique, par contre, je devrais pouvoir m'en sortir, je pense. Le plus important, c'est que l'on me laisse tranquille. Je sortis de cette pièce en soupirant. L'avenir me dira si je vais me plaire où s'il me faudra trouver un moyen de filer d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sin Theatre :: Extérieur et annexes :: Grande cour-
Sauter vers: